•   
  •   

Monde Burkina Faso: les gendarmes repoussent une attaque jihadiste à Arbinda

04:05  21 novembre  2019
04:05  21 novembre  2019 Source:   rfi.fr

Burkina: Naïm Touré arrêté pour «tentative de démoralisation» des forces armées

  Burkina: Naïm Touré arrêté pour «tentative de démoralisation» des forces armées L’activiste burkinabè Naïm Touré a été interpellé par la direction de la surveillance du territoire selon son avocat autour de 22h dans la nuit du mardi à mercredi. Il lui est reproché une manœuvre de démoralisation des forces armées de par ces publications sur les réseaux sociaux. Interpellé dans la nuit du 12 au 13 novembre par la direction de la surveillance du territoire, Naïm Touré a été gardé dans un lieu inconnu. Après plusieurs heures de recherche, c’est finalement au service régional de la police judiciaire que son avocat maître Prosper Farama a pu le retrouver. « C’était un enlèvement car son interpellation n’a respecté aucune procédure » dénonce l’avocat.

La ville d' Arbinda , située dans le nord du Burkina Faso , a été le théâtre, dimanche, d' une attaque armée, tuant 19 personnes. Début avril, 62 personnes ont été tuées à Arbinda , lors d' attaques jihadistes suivies d'affrontements intercommunautaires.

Au programme : au Burkina Faso , l 'armée a été prise pour cible par des jihadistes , au moins 12 soldats ont été tués, dans le nord du pays, près de la frontière malienne. En Côte d'Ivoire, les Ivoiriens sont appelés aux urnes dimanche pour les législatives. Enfin, au Bénin des voix dénoncent l'opacité

Un véhiculaire militaine burkinabè patrouille dans la région du Soum, en novembre 2019. © MICHELE CATTANI / AFP Un véhiculaire militaine burkinabè patrouille dans la région du Soum, en novembre 2019.

Des hommes armés ont attaqué l’escadron de gendarmerie basé à la brigade territoriale de gendarmerie d’Arbinda dans la province du Soum mercredi 20 novembre. Attaque repoussée par les gendarmes selon des sources sécuritaires.

Le bilan est d’au moins 18 terroristes tués et du matériel, dont des armes, saisi. Un gendarme burkinabè a été tué et sept autres blessés au cours des combats. L’escadron de gendarmerie visé par l’attaque assure la sécurisation de la commune d’Arbinda.

Selon les sources sécuritaires, les assaillants sont arrivés à moto. Ils étaient une quarantaine. « Leur objectif était certainement de faire un carnage et de prendre le camp », précise l’un de nos interlocuteurs. Ils ont encerclé le camp et laissé juste une sortie, où ils attendaient en embuscade les soldats burkinabè.

CAN 2021 – Eliminatoires (J1) : Le Burkina Faso coince, la Gambie s’impose

  CAN 2021 – Eliminatoires (J1) : Le Burkina Faso coince, la Gambie s’impose Le Burkina Faso a été tenu en échec par la Gambie (0-0), mercredi en éliminatoires de la CAN 2021. La Gambie s'est imposée en Angola, tandis que le Soudan écrasait Sao Tomé. Le Burkina Faso a fait une bien mauvaise opération dans le groupe B en concédant le nul face à l'Ouganda (0-0), ce mercredi soir à Ouagadougou. Les Etalons laissent ainsi la première place provisoire du groupe au Malawi, qui a battu le Soudan du Sud (1-0) dans l'après-midi. Le jeune Nord-Irlandais Johnny McKinstry commence bien son mandat à la tête des Cranes. Les onzes de départ : Burkina Faso : Sawadogo, Yago, Dayo, Tapsoba, Y.

Le 3 décembre, les gendarmes repoussent une embuscade à Bougui, à dix Le 9 juin, au moins 19 civils sont tués dans une attaque à Arbinda [114]. Le 18 juin, des hommes armes Au Burkina Faso , 70 civils et 48 membres des forces de sécurité sont tués dans des attaques djihadistes entre avril

Au moins 19 personnes ont été tuées dimanche soir lors d' une attaque massive d'hommes armés dans le nord du Burkina Faso , une des plus graves récemment dans le pays, a-t-on appris lundi de source sécuritaire et auprès d'un élu local.

Les affrontements ont duré une trentaine de minutes. Et face à la puissance de feu de l’unité de gendarmerie, les terroristes ont abandonné leur projet et ont pris la fuite, laissant derrière eux une douzaine de motocyclettes.

Treize Kalachnikov, des roquettes AC, une vingtaine de chargeurs, des postes émetteurs et récepteurs pour la communication, plusieurs téléphones, un appareil de localisation GPS et une RPG7 ont été également laissés sur place par les assaillants, selon une source sécuritaire.

Ces hommes avaient lancé un premier assaut contre le détachement sans succès il y a quelques semaines. C’est ainsi qu’ils sont revenus à la charge ce mercredi avec des armes lourdes, selon notre source.

Le Mali et le Burkina expriment leur solidarité avec la France .
Le gouvernement du Mali et le président du Burkina Faso, deux pays où opère Barkhane, ont exprimé mardi leur solidarité avec la France après la mort de treize soldats français."Le Mali est aux côtés de la France dans cette épreuve qui endeuille nos deux armées", a dit sur les réseaux sociaux le porte-parole du gouvernement malien et ministre de la Communication Yaya Sangaré.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!