•   
  •   

Monde Référendum Sidama en Éthiopie: un vote sans accroc malgré quelques irrégularités

02:05  24 novembre  2019
02:05  24 novembre  2019 Source:   rfi.fr

Éthiopie: 78 personnes inculpées suite au coup d'État manqué en Amhara

  Éthiopie: 78 personnes inculpées suite au coup d'État manqué en Amhara Le 22 juin dernier, le président de l’État régional Amhara avait été tué avec deux autres hauts responsables. Quelques heures plus tard, le chef d'état-major de l'armée fédérale tombait à son tour à Addis-Abeba, sous les balles de son garde du corps. Après plus de cinq mois d'enquête, les autorités éthiopiennes affirment que la cible suivante était le chef d'état-major adjoint. Les enquêtes sur les assassinats politiques de la fin juin sont terminées. C'est le ministre de la Justice fédéral qui en a fait l'annonce ce mercredi 13 novembre. Le procureur général confirme qu'il s'agissait bien d'une tentative de coup d'État.

98,52%, c'est le score sans appel du « oui » au référendum de la zone Sidama en Éthiopie pour la création d'un dixième État dans la fédération éthiopienne. Avec seulement 33 500 votes contre, la décision est claire et nette. Ce premier exercice démocratique de l'ère Abiy Ahmed est réussi

Un électeur se prépare à voter lors du référendum Sidama à Hawassa, le 20 novembre 2020, en Ethiopie . Quelques irrégularités « mineures » ont été relevées par la Commission éthiopienne des droits humains mais elles ne semblent pas remettre en cause la sincérité du scrutin.

Lors du référendum du 20 novembre 2019. © REUTERS/Tiksa Negeri Lors du référendum du 20 novembre 2019.

98,52%, c'est le score sans appel du « oui » au référendum de la zone Sidama en Éthiopie pour la création d'un dixième État dans la fédération éthiopienne. Avec seulement 33 500 votes contre, la décision est claire et nette. Ce premier exercice démocratique de l'ère Abiy Ahmed est réussi, de l'avis de nombreux observateurs, même si tout n'a pas été parfait.

Les observateurs de la société civile ont relevé des problèmes logistiques lors de ce référendum avec un manque de bulletins, d'urnes, et d'encre. Ils ont aussi remarqué des défauts procéduraux, dont de probables votes de mineurs.

CAN 2021 – Eliminatoires (J1) : Madagascar repart du bon pied face à l’Ethiopie

  CAN 2021 – Eliminatoires (J1) : Madagascar repart du bon pied face à l’Ethiopie Madagascar a battu l'Ethiopie (1-0) samedi en éliminatoires de la CAN 2021, grâce à un but du Troyen Rayan Raveloson. © Panoramic madagascar_raveloson_161119 Madagascar a battu l'Ethiopie (1-0) samedi en éliminatoires de la CAN 2021, grâce à un Madagascar démarre du bon pied les éliminatoires de la CAN 2021. Les Barea se sont imposés sur la plus courte des marges face à l'Ethiopie (1-0), ce samedi à Antananarivo dans le cadre de la première journée. L'unique but de la rencontre a été inscrit par le milieu de terrain de Troyes Rayan Raveloson (18eme).

Un référendum devrait être organisé dans les cinq mois qui viennent pour décider si oui ou non la nation Sidama deviendra un nouvel État de la fédération éthiopienne. Le drapeau de la région du Sidama au côté du drapeau éthiopien. Michael TEWELDE / AFP.

Le premier scrutin de l’ère Abiy Ahmed est le référendum , organisé ce 20 novembre, à l’issue duquel la zone sidama pourrait devenir le dixième Etat de la fédération. Des électeurs montrent leurs papiers d’identité alors qu’ils font la queue pour voter lors du référendum à Hawassa, en Ethiopie , le 20

Les opposants à ce référendum, eux, affirment que tout était joué à l'avance.

Selon les militants non-Sidamas, des cartes de résidents ont été distribuées à des personnes n'habitant pas dans la zone. Des journalistes ont en effet croisé le jour du scrutin des personnes vivant aux États-Unis ou à Addis-Abeba. En conséquence, de nombreux non-Sidamas ont choisi de rester chez eux.

La Constitution prévoit désormais simplement le transfert du pouvoir à la nouvelle entité, le dixième État de la fédération éthiopienne sera ensuite créé sans autre procédure. Mais le Premier ministre veut d'abord réviser la Loi fondamentale pour y mentionner l’État Sidama.

La Chambre haute du Parlement pourrait devoir trancher ce débat. Reste à savoir combien de temps durera la patience des activistes sidamas, mais également quelle sera leur humeur vis-à-vis des autres communautés, notamment dans la grande ville d'Hawassa car la capitale du futur État Sidama restera aussi celle de la région Sud pendant les dix prochaines années.

Le PDG de Twitter pris de frénésie pour l'Afrique et son bitcoin .
À peine a-t-il fini sa tournée africaine en Éthiopie, au Ghana, au Nigeria et en Afrique du Sud, que le patron de Twitter, Jack Dorsey, promet d’y revenir pour y séjourner entre "trois à six mois". Il espère y faire fructifier la cryptomonnaie bitcoin et ses propres affaires. Le dernier voyage de Jack Dorsey dans plusieurs pays d’Afrique aurait conquis le patron de Twitter, au point qu'il envisage d’y passer "entre trois et six mois" de l’annéeLe dernier voyage de Jack Dorsey dans plusieurs pays d’Afrique aurait conquis le patron de Twitter, au point qu'il envisage d’y passer "entre trois et six mois" de l’année à compter de 2020. Où précisément ? "Pas sûr encore", élude-t-il dans un tweet posté le 29 novembre.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!