•   
  •   

Monde Argentine: deux prêtres condamnés à 40 ans de prison pour avoir violé des enfants sourds

20:15  25 novembre  2019
20:15  25 novembre  2019 Source:   parismatch.com

Guinée-Bissau: pour la première fois, des trafiquants de drogue condamnés

  Guinée-Bissau: pour la première fois, des trafiquants de drogue condamnés Trois suspects, arrêtés en mars dernier dans le cadre d’une opération de lutte contre le trafic de drogue, ont été condamnés à des peines de 14 à 15 ans de prison ferme. Il s’agit de deux Nigériens et d’un Sénégalais. C’est la première fois que des trafiquants de drogue sont condamnés dans le pays. La Guinée-Bissau est considérée comme un pays de transit de la drogue dure en provenance d’Amérique du Sud. La faiblesse de ses institutions et le manque criant de moyens de lutte font de ce pays, selon plusieurs rapports de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC), un terreau fertile pour cette activité illicite.

  Argentine: deux prêtres condamnés à 40 ans de prison pour avoir violé des enfants sourds © HO / Mendoza's Judiciary / AFP

Deux prêtres ont été condamnés lundi à plus de 40 ans de prison pour avoir violé durant des années des enfants sourds dans un institut spécialisé en Argentine, selon la décision du tribunal. Dans cette affaire qui secoue le pays du pape François, l'Argentin Horacio Corbacho a été condamné à 45 ans de prison et Nicola Corradi, un prêtre italien qui vit en Argentine depuis 1970, à 42 ans.

Accusés de viols, corruption de mineurs et mauvais traitements, ils encouraient jusqu'à 50 ans de prison. Au cours de ce procès, qui s'est ouvert début août à Mendoza (ouest de l'Argentine) et s'est tenu depuis à huis clos, 43 dossiers ont été examinés et 13 victimes entendues, dont certaines ont été violées entre l'âge de 4 ans et 17 ans. M. Corbacho, 59 ans, et M. Corradi, 83 ans, se trouvaient en détention provisoire.

Russie: des parents de manifestants incarcérés en appellent à Vladimir Poutine

  Russie: des parents de manifestants incarcérés en appellent à Vladimir Poutine Depuis les rassemblements de l’opposition l’été dernier à Moscou, une quinzaine de manifestants ont été jetés en prison. Leurs parents ont formé un collectif pour dénoncer une « parodie de justice » et en appeler au président russe. Avec notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot Devant les portes de l’administration présidentielle, la mère d’un jeune lit à voix haute la lettre adressée à Vladimir Poutine. D’autres parents, dont les enfants ont été jetés en prison, l'entourent.C’est le cas de Mikhaïl Barchaï. Son fils de 21 ans est détenu depuis le mois d’octobre. « Il a participé aux manifestations de cet été et il est accusé d’avoir poussé un policier.

Le tribunal de Mendoza a également condamné à 18 ans de prison le jardinier du centre Armando Gomez pour viol.

Un scandale

Dans cette vaste affaire, un ancien servant de messe, Jorge Bordon, 50 ans, a déjà été condamné l'an dernier à 10 ans de prison après avoir reconnu avoir abusé de cinq victimes. Une quinzaine d'autre accusés doivent être jugés au cours de deux autres procès.

L'institut Provolo, situé au pieds des Andes, à Mendoza, à 1.000 km à l'ouest de Buenos Aires, a été fermé en 2016, lorsque le scandale avait éclaté.

Cet établissement gratuit accueillait des élèves sourds d'origine modeste qui étaient internes et retournaient chez eux le week-end.

Perpignan : Un homme condamné à trente ans de prison pour avoir battu à mort le fils de sa compagne .
La mère, elle, a été condamnée à cinq ans de prison dont deux avec sursis pour « abstention volontaire d’empêcher un crime » © N. Bonzom / Maxele Presse Le palais de justice de Montpellier, qui abrite les assises de l'Hérault.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 4
C'est intéressant!