•   
  •   

Monde Le Mali et le Burkina expriment leur solidarité avec la France

17:10  26 novembre  2019
17:10  26 novembre  2019 Source:   msn.com

Burkina Faso : l’armée affirme avoir tué 32 « terroristes » djihadistes

  Burkina Faso : l’armée affirme avoir tué 32 « terroristes » djihadistes Après l’attaque djihadiste d’un convoi qui a fait 38 morts, l’armée burkinabé indique avoir tué 32 « terroristes » en deux jours.Cette annonce survient une dizaine de jours après la spectaculaire attaque dans l’Est d’un convoi de la société minière canadienne Semafo, attribuée à des djihadistes et qui a fait au moins 38 morts. Cette attaque avait traumatisé le pays.

nationales, ont exprimé ce mardi leur solidarité avec la France après la mort de treize soldats français de l’opération antidjihadiste dans la collision «Vous avez dit et à juste raison que ces soldats »sont morts pour la France ». J’ajouterais qu’ils sont morts pour le Mali , qu’ils sont morts pour le

Nous exprimons notre solidarité avec le Burkina -Faso, son peuple et son gouvernement, ainsi qu’ avec les familles des victimes de ce crime odieux», a indiqué le " Le Mali est aux côtés de la France dans cette épreuve qui endeuille nos deux armées", a dit sur les réseaux sociaux le porte-parole du

  Le Mali et le Burkina expriment leur solidarité avec la France © REUTERS/Benoit Tessier/File Photo

Le gouvernement du Mali et le président du Burkina Faso, deux pays où opère Barkhane, ont exprimé mardi leur solidarité avec la France après la mort de treize soldats français de l'opération antijihadiste dans la collision accidentelle de deux hélicoptères.

"Le Mali est aux côtés de la France dans cette épreuve qui endeuille nos deux armées", a dit sur les réseaux sociaux le porte-parole du gouvernement malien et ministre de la Communication Yaya Sangaré.

A lire :Info Match. Le fils de l’ancien ministre Jean-Marie Bockel parmi militaires tués au Mali

Dans un message destiné au président français Emmanuel Macron et posté sur Twitter, le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré "salue (la) mémoire" des soldats disparus et "adresse (ses) sincères condoléances à leurs familles ainsi qu'à l'ensemble du peuple français".

A lire :Accident d’hélicoptères au Mali : qui sont les treize militaires français tués ?

Le Mali et le Burkina Faso sont en proie aux violences jihadistes et Barkhane combat aux côtés de leurs armées nationales.

Mali: existe-t-il des négociations avec les jihadistes? .
Le débat autour de l’ouverture de négociations avec les terroristes refait surface à Bamako depuis que plusieurs initiatives de dialogue avec les groupes radicaux ont été engagées dans le centre du pays. Le 22 novembre, le célèbre avocat Hassan Barry est entendu par la direction générale de la sécurité d’État. Les services secrets maliens le soupçonnent de complicité avec les terroristes. Il restera trois jours dans les locaux de la DGSE jusqu’à ce que sa profession réclame sa libération immédiate.Au moment de son incarcération, une vidéo diffusée par la chaîne d’information saoudienne Al-Arabya, enflamme les réseaux sociaux.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!