•   
  •   

Monde Bangladesh : 7 islamistes extrémistes responsables de la tuerie de Dacca condamnés à mort

14:10  27 novembre  2019
14:10  27 novembre  2019 Source:   france24.com

Face à la pénurie d’oignons au Bangladesh, un pont aérien, un prix subventionné et des mesures antitrafic

  Face à la pénurie d’oignons au Bangladesh, un pont aérien, un prix subventionné et des mesures antitrafic Après une mousson qui a endommagé sa production, l’Inde a interdit l’exportation d’oignons, entraînant une flambée des prix au Bangladesh voisin. © Fournis par Le Monde Interactif Ventre d’oignons subventionnés à Dacca, le 17 novembre 2019. En Asie du Sud, on ne plaisante pas avec l’oignon. Après une mousson tardive qui a endommagé les récoltes en août dans les régions productrices d’Inde, New Delhi a décidé, le 29 septembre, d’interdire l’exportation d’oignons.

Le chef du principal parti islamiste au Bangladesh , condamné à mort pour crimes de guerre, a été pendu mardi à Dacca , capitale déjà sous haute tension après

Face à ces centaines de milliers d' islamistes radicaux, quelques milliers seulement d'étudiants de l 'Université de Dacca ont chanté des slogans hostiles au réseau islamiste . Ils avaient appelé il y a quelques jours à une grève générale dans tout le pays pour s'opposer à cette m,manifestation.

L'un des terroristes, auteur de l'attaque de Dacca, le 27 novembre 2019. © Reuters L'un des terroristes, auteur de l'attaque de Dacca, le 27 novembre 2019.

En juillet 2016, la capitale du Bangladesh a été l'objet d'une attaque dans l'un de ses quartiers les plus huppés. Vingt-deux personnes ont été tuées lors de cet attentat revendiqué par l'organisation État islamique. Sept des auteurs de l'attaque ont été condamnés à mort mercredi 27 novembre.

Mercredi, au Bangladesh, sept islamistes extrémistes ont été condamnés à la mort par pendaison pour avoir tué à coups de machette 22 personnes, dont 18 étrangers en juillet 2016 dans un café de Dacca.

En juillet 2016, des hommes armés de fusils d'assaut et de machettes avaient assiégé ce café fréquenté par des étrangers, dans un quartier huppé de la capitale du Bangladesh.

Fifa: "les scandales liés à la corruption, plus jamais !", réclame Infantino

  Fifa: Le président de la Fifa, Gianni Infantino, a appelé mardi à ne "plus jamais" voir revenir les scandales liés à la corruption qui ont secoué le football mondial ces dernières années et ont conduit à l'emprisonnement de plusieurs dirigeants. "Nous ne voulons jamais revivre ce que nous avons vécu à la Fifa, à la Concacaf (Confédération d'Amérique du nord et centrale, ndlr) et au Costa Rica", a déclaré Infantino lors d'une conférence de presse au"Nous ne voulons jamais revivre ce que nous avons vécu à la Fifa, à la Concacaf (Confédération d'Amérique du nord et centrale, ndlr) et au Costa Rica", a déclaré Infantino lors d'une conférence de presse au Costa Rica, dans le cadre d'une tournée en Amérique centrale et

Les trois islamistes appartiennent au groupe Jamayetul Mujahideen Bangladesh . Cette organisation interdite depuis 2005 réclame l'instauration d'un Etat islamique au Bangladesh . Deux responsables du groupe ont été tués à Dacca , la capitale.

Dacca ou Dhaka (en bengali : ঢাকা, API : /ɖʱaka/) est la capitale, la plus grande ville et le centre politique, culturel et économique du Bangladesh . Située sur la rive gauche de la rivière Buriganga, Dacca est une mégapole et l'une des plus grandes villes du sous-continent indien

Les forces de l'ordre avaient libéré une vingtaine d'otages, après une opération de deux heures. Neuf Italiens et sept Japonais figuraient parmi les 18 étrangers tués.

"Sept des accusés ont été condamnés à mort. Un accusé a été acquitté", a déclaré à la presse le procureur en chef de Dacca.

Cet attentat, revendiqué par l’organisation État islamique (OEI), avait pour objectif de déstabiliser ce pays musulman de 165 millions d'habitants, a estimé le tribunal spécial chargé de la lutte antiterroriste.

Huit assaillants, dont le cerveau Tamim Ahmed Chowdhury, un Canadien d'origine bangladaise, avaient été tués pendant des raids à Dacca et ses environs dans les mois qui ont suivi l'attaque du café Holey Artisan Bakery.

Parmi eux, figuraient les commandants d'une nouvelle faction du groupe extrémiste bangladais Jamayetul Mujahideen Bangladesh (JMB), auquel la police a attribué l'attaque.

Avec AFP

Rohingyas : au Bangladesh, des clôtures ceinturent désormais le plus grand camp de réfugiés du monde .
La clôture des camps de réfugiés Rohingya a débuté dans le district de Cox’s Bazar, au Bangladesh. Nos Observateurs ont constaté début décembre l’installation de pylônes destinés à faire tenir des barbelés autour des camps, les coupant de l’extérieur. Ce processus de fermeture des camps a été annoncé le 24 novembre par le chef d’état-major de l’armée bangladaise, le général Aziz Ahmed, faisant suite à la recommandation émise en septembre par le parlement de mettre en place une “clôture de sécurité” afin que “personne ne puisse sortir des camps ni que personne ne puisse y entrer”.En 2017, plus de 740 000 Rohingyas ont fui la Birmanie pour le Bangladesh voisin.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!