•   
  •   

Monde Militaires morts au Mali: l'organisation État Islamique affirme avoir causé la collision

00:10  29 novembre  2019
00:10  29 novembre  2019 Source:   lexpress.fr

Militaires tués au Mali : les boîtes noires des hélicoptères ont été récupérées

  Militaires tués au Mali : les boîtes noires des hélicoptères ont été récupérées Les boîtes noires des deux hélicoptères accidentés au Mali le 25 novembre vont désormais être analysées.Les corps des treize militaires tués « sont maintenant dans une emprise française » et « les opérations de rapatriement vers la métropole vont pouvoir débuter », a également indiqué le colonel Barbry. « Les deux boîtes noires des hélicoptères ont été récupérées, elles seront remises aux autorités compétentes à des fins d’analyse », a-t-il précisé.

Le groupe djihadiste Etat islamique (EI) a affirmé jeudi avoir provoqué la collision entre deux hélicoptères français dans laquelle 13 soldats ont trouvé la mort au Mali , en forçant un des appareils à battre en retraite après une embuscade. ►►► A lire aussi: Opération Barkhane: pourquoi la France

Treize militaires français de la force Barkhane ont trouvé la mort au Mali le 25 novembre dans la collision accidentelle de deux hélicoptères lors d’une Parmi les noms de la liste des soldats tués dans cette collision figure celui du lieutenant Pierre Bockel, qui serait, selon les informations de Paris

Le groupe djihadiste assure avoir forcé l'un des appareils à battre en retraite après une embuscade.

L'organisation État Islamique affirme avoir causé la collision d'hélicoptères qui a entraîné la mort de 13 soldats français au Mali, le 25 novembre. (illustration) © afp.com/Pascal GUYOT L'organisation État Islamique affirme avoir causé la collision d'hélicoptères qui a entraîné la mort de 13 soldats français au Mali, le 25 novembre. (illustration)

L'organisation État islamique (EI) a affirmé ce jeudi avoir provoqué la collision entre deux hélicoptères français dans laquelle 13 soldats ont trouvé la mort au Mali, en forçant un des appareils à battre en retraite après une embuscade.

Les deux hélicoptères militaires français sont entrés en collision le 25 novembre, durant une opération de combat de nuit contre des djihadistes dans le sud du Mali en guerre.

Militaires tués au Mali : les boîtes noires des deux hélicoptères ont été récupérées

  Militaires tués au Mali : les boîtes noires des deux hélicoptères ont été récupérées Deux jours après l'accident d'hélicoptères qui a coûté la vie à 13 militaires français au Mali, les boîtes noires des appareils ont été récupérées et vont être analysées.A voir aussi : Treize morts pour la France

Le 1er novembre, l ’ organisation Etat islamique au Grand Sahara (EIGS) y a mené une attaque Le chef d’ état -major des armées a affirmé à plusieurs reprises que « la sécurisation de la boucle du Niger Les plus lus. L’armée française perd treize militaires dans un accident d’hélicoptères au Mali .

La collision entre deux hélicoptères de l'armée française est survenue lundi soir, alors que les militaires étaient Mercredi 27 novembre, le colonel Frédéric Barbry, porte-parole de l' état -major des armées, a annoncé Militaires morts au Mali : une cérémonie d'hommage national organisée lundi.

"Embuscade"

Selon l'armée française, ils avaient été appelés en appui de commandos parachutistes engagés contre des ennemis, dans un secteur où la force anti-djihadiste française Barkhane mène régulièrement des opérations contre les groupes armés, dont le groupe État islamique au Grand Sahara (EIGS).

LIRE AUSSI>> Militaires morts au Mali : quels sont les groupes terroristes traqués au Sahel?

Dans un communiqué publié sur ses chaînes Telegram habituelles, l'EI a affirmé avoir tendu une embuscade à un convoi de soldats français dans la région de Ménaka, et des affrontements ont éclaté.

Un hélicoptère transportant des renforts pour aider les troupes au sol a tenté d'atterrir sur le lieu de l'embuscade, mais "les soldats du califat ont tiré en direction de l'appareil, le forçant à se retirer et au final il est entré en collision avec un autre hélicoptère causant la mort de 13 soldats", selon le communiqué.

Mali : un militaire français grièvement blessé .
Le vote des expatriés algériens à l'élection présidentielle s'est ouvert samedi en France, alimentant les oppositions à cette élection, jugée illégitime par certains membres de la diaspora. Le jour même, la justice algérienne a demandé à entendre Saïd Bouteflika, le frère du président algérien déchu, dans le cadre d'un procès pour corruption. 

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!