•   
  •   

Monde RDC: le FCC de Kabila réaffirme son soutien à la coalition gouvernementale

04:05  29 novembre  2019
04:05  29 novembre  2019 Source:   rfi.fr

Lieberman refuse de soutenir Netanyahu ou Gantz au poste de Premier ministre

  Lieberman refuse de soutenir Netanyahu ou Gantz au poste de Premier ministre Quelques heures avant l'expiration du mandat de Benny Gantz pour former un gouvernement de coalition en Israël, Avigdor Lieberman a exclu, mercredi, de soutenir Benjamin Netanyahu, comme son rival Benny Gantz. Avigdor Lieberman, chef de la formation nationaliste laïque Israël Beiteinou, ne soutiendra ni le Premier ministre sortant Benjamin Netanyahu, ni son rival Benny Gantz, pour former un gouvernement de coalition. "Je refuse de soutenir unAvigdor Lieberman, chef de la formation nationaliste laïque Israël Beiteinou, ne soutiendra ni le Premier ministre sortant Benjamin Netanyahu, ni son rival Benny Gantz, pour former un gouvernement de coalition.

L'ancien président de la RDC , Joseph Kabila reste influent sur la vie politique de son pays. L'évaluation de l’alliance avec Cach sera, semble-t-il, le point majeur des discussions entre les caciques du FCC . Félix Tshisekedi et Joseph Kabila ont certes décidé de construire une coalition pour gérer

Du côté du FCC , quelques jours après la « coalition gouvernementale » choisie par les plateformes de Tshisekedi et Kabila , l’on parle déjà d’une véritable >>> À LIRE – RDC : Joseph Kabila resserre les rangs de sa majorité. Le FCC n’a perdu que la présidence des bureaux définitifs des provinces

La visite de Joseph Kabila aux chefs du FCC réunis à Kisantu a permis de faire retomber la tension. (Photo d'illustration). © TONY KARUMBA / AFP La visite de Joseph Kabila aux chefs du FCC réunis à Kisantu a permis de faire retomber la tension. (Photo d'illustration).

Réunis pendant trois jours à Kisantu, les chefs des regroupements et partis membres du Front commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila ont renouvelé leur soutien à la coalition de gouvernement formée avec la Coalition pour le changement (Cach) du président Félix Tshisekedi.

Contre toute attente, les participants réunis à Kisantu ont réaffirmé leur soutien à la coalition FCC/Cach, alors que la coalition au pouvoir vient de passer des moments difficiles. Les discours des uns et des autres paraissaient si peu conciliants qu'une rupture entre les deux camps était redoutée.

Autriche: la société civile fait monter la pression sur la question migratoire

  Autriche: la société civile fait monter la pression sur la question migratoire Plusieurs ONG autrichiennes ont lancé une campagne pour demander le retrait d’une loi que le précèdent gouvernement, alliance des conservateurs et de l’extrême droite, avait fait adopter au sujet du conseil juridique offert aux demandeurs d’asile. Avec notre correspondante à Vienne, Isaure Hiace La loi controversée prévoit la mise en place, au 1er janvier prochain, d’une agence fédérale autrichienne, qui à l'avenir sera notamment chargée du conseil juridique offert aux demandeurs d’asile, en lieu et place des organisations non gouvernementales qui effectuent actuellement ce travail.

En République démocratique du Congo ( RDC ), le Premier ministre Sylvestre Illunga Illunkamba a finalement dévoilé cette nuit la composition de son . Comme attendu, le FCC de Joseph Kabila conserve la majorité des postes, même s’ils ont le plus souvent été attribués à des figures

Les plateformes Cach, de Félix Tshisekedi, et le FCC de Joseph Kabila , ont décidé mercredi de mettre en place « une coalition gouvernementale » ouvrant la voie Les deux plateformes ont recommandé à l ’ancien président Kabila , en sa qualité du chef du FCC , « d ’accomplir les devoirs de sa charge

À l’initiative du premier vice-président de l’Assemblée nationale et chef de la délégation Cach, Jean-Marc Kabund, les partisans du président Félix Tshisekedi avaient unilatéralement suspendu les contacts avec leurs partenaires de l’autre camp, celui de l’ex-chef de l’État Joseph Kabila, car ils estimaient que ces derniers manquaient de respect envers l’actuel numéro un du pays.

Si bien que toutes les nominations dans les autres institutions et secteurs, en dehors de l’exécutif, ont été bloquées. La visite surprise, ce jeudi à Kisantu, de l’autorité morale du FCC, Joseph Kabila, aura aidé à baisser la tension. Reste à voir comment cette main tendue sera reçue du côté du camp présidentiel.

Lors de cette même retraite, les dirigeants du FCC ont également demandé aux institutions de la République de prendre des dispositions pour arrêter sans délai les violences dans l’est du pays et d’apporter de l’aide à la population en détresse suite à des catastrophes naturelles.

RDC: Adolphe Muzito prend la direction de la coalition Lamuka pour trois mois .
La plus grande coalition de l’opposition à un nouveau coordonnateur. Après trois mois à la tête de Lamuka, Jean-Pierre Bemba passe le bâton de commandement à Adolphe Muzito, toujours pour une durée de trois mois. L’ancien Premier ministre aura pour tâche de préserver l’unité de Lamuka qui n’est plus composée que de quatre leaders de l’opposition après le départ de Mbusa Nyamwisi, qui a rejoint le camp du pouvoir en place, et de Freddy Matungulu, proposé par Félix Tshisekedi comme administrateur à la BAD, la Banque africaine de développement.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 4
C'est intéressant!