Monde: Qui était Usman Khan, l'assaillant qui a tué deux personnes à Londres ? - - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde Qui était Usman Khan, l'assaillant qui a tué deux personnes à Londres ?

12:10  30 novembre  2019
12:10  30 novembre  2019 Source:   parismatch.com

Attaque au couteau à Londres : plusieurs victimes liées à l'université de Cambridge

  Attaque au couteau à Londres : plusieurs victimes liées à l'université de Cambridge Jack Merritt a été poignardé à mort a confirmé l'université de Cambridge pour laquelle il travaillait. Une ancienne étudiante figure aussi parmi les victimes. © afp.com/DANIEL SORABJI Un policier aide un homme blessé près du London Bridge, le 29 novembre 2019 à Londres. Il oeuvrait au rapprochement des mondes académique et carcéral. Jack Merritt a été poignardé à mort par Usman Khan, un ex-prisonnier condamné pour terrorisme vendredi lors de l'attentat de Londres, a confirmé ce dimanche l'université de Cambridge pour laquelle il travaillait.

Deux personnes sont mortes et plusieurs ont été grièvement blessées dans une attaque à l'arme blanche Il a été tué par la police qui a ouvert le feu. Le pont a été bouclé dans les deux sens par les forces de l'ordre. L'homme, identifié dans la nuit comme étant Usman Khan , était connu de la police.

Un homme porteur d’un engin explosif factice a tué deux personnes à l’arme blanche, vendredi, dans le Khan était aussi soupçonné d’avoir envisagé l’attaque du London Stock Exchange, la Bourse de Londres Usman Kahn portait un bracelet électronique et devait participer à une conférence sur la

  Qui était Usman Khan, l'assaillant qui a tué deux personnes à Londres ? © HANDOUT / WEST MIDLANDS POLICE / AFP

L'homme qui a tué deux personnes vendredi lors d'une attaque "terroriste" au couteau à London Bridge, avant d'être abattu par la police, était Usman Khan, 28 ans, un ex-prisonnier condamné pour terrorisme, a annoncé samedi le chef de l'antiterrorisme britannique, Neil Basu. "Cet individu était connu des autorités, ayant été condamné en 2012 pour des infractions terroristes. Il a été remis en liberté conditionnelle en décembre 2018", a indiqué le responsable policier dans un communiqué, précisant qu'une perquisition était en cours dans un lieu du comté de Staffordshire, dans le centre de l'Angleterre, où il résidait.

Le groupe État islamique revendique l'attaque au couteau à Londres

  Le groupe État islamique revendique l'attaque au couteau à Londres Le groupe État islamique a affirmé ce samedi via son organe de propagande que l'attaque au couteau perpétrée vendredi 29 novembre à Londres a été commise par l'un de ses combattants. « L'auteur de l'attaque menée hier à Londres fait partie des combattants de l'EI », affirme Amaq, l'agence de propagande de l'organisation État islamique, dans un communiqué publié sur une chaîne du groupe sur l'application Telegram. Elle a été commise « en réponse aux appels à cibler les habitants des pays de la coalition internationale » qui lutte contre le groupe jihadiste, ajoute Amaq.

Deux personnes ont été tuées dans l’attaque au couteau, selon des des sources gouvernementales citées par l’agence de presse PA et la BBC. Le maire de Londres Sadiq Khan indique que l’attaque a fait plusieurs blessés, dont certains grièvement. « Nous allons rester unis et déterminés face au

L’Utilisateur est défini comme toute personne ayant un accès au Site quel que soit le lieu où il se trouve et les | Attentat du 29 novembre 2019 à Londres . Photo AFP/Daniel SORABJI. L’homme qui a tué au moins deux personnes au couteau vendredi à London Bridge était Usman Khan , 28

D'après l'agence de presse PA, il avait été condamné à 16 ans de prison pour son appartenance à un groupe qui avait voulu commettre un attentat à la bombe à la Bourse de Londres, le London Stock Exchange, et établir un camp d'entraînement terroriste au Pakistan. Avant le début d'une réunion du comité de crise du gouvernement ("Cobra") dans la soirée, le Premier ministre Boris Johnson a dit avoir souligné "depuis longtemps" que "c'est une erreur de permettre aux criminels violents de sortir de prison de manière anticipée".

Un acte qualifié de "terroriste"

Cette attaque, qualifiée de "terroriste" et survenue à l'endroit même où un attentat s'était déjà déroulé en 2017, à moins de deux semaines d'élections législatives anticipées au Royaume-Uni, a coûté la vie à un homme et une femme.

Attaque à Londres : ce passant a réagi comme un héros

  Attaque à Londres : ce passant a réagi comme un héros Plusieurs personnes civiles sont intervenues vendredi sur le London Bridge pour neutraliser l'assaillant qui portait une veste explosive factice. L'une d'entre elles a vivement été salué sur les réseaux. sociaux.Sur de nombreuses vidéos prises par des témoins et diffusées sur les réseaux sociaux, on peut voir plusieurs passants se ruer sur l'assaillant et tenter de le maîtriser. Le suspect, qui portait sur lui un engin explosif factice, a été ensuite abattu par la police.

Deux personnes sont mortes et plusieurs ont été grièvement blessées dans une attaque à l'arme Lors d'un point presse en fin d'après-midi, le maire de Londres Sadiq Khan a salué «l'héroïsme de Lire aussi : Attentat à Londres : deux morts et des blessés graves, l ' assaillant tué par la police.

( Londres ) Des passants qui sont intervenus pour maîtriser l’auteur de l’attaque qui a fait deux morts vendredi à Londres , pourtant armé Sur de nombreuses vidéos prises par des témoins et diffusées sur les réseaux sociaux, on peut voir plusieurs passants se ruer sur l ’ assaillant et tenter de le maîtriser.

Trois personnes, un homme et deux femmes, ont été blessées. L'une se trouvait vendredi soir dans un état "critique mais stable", une autre dans "un état stable" et une troisième a subi des "blessures moins graves", a précisé le patron du service public de santé britannique (NHS), Simon Steven.

Il a participé à une conférence

"Nous sommes toujours à un stade précoce de l'enquête, mais en ce moment nous ne recherchons activement personne d'autre en lien avec cette attaque", a souligné Neil Basu. Appelant toutefois le public à rester "vigilant", il a invité celui-ci à "continuer à éviter" la zone, où se trouvent de nombreux bureaux et lieux de sortie, qui restera bouclée "un certain temps".

Selon la police, l'homme a participé vendredi à une conférence organisée dans le Fishmonger's Hall, un bâtiment à l'extrémité nord du London Bridge à l'intérieur duquel l'attaque a commencé. Il a ensuite poursuivi sur London Bridge, avant d'être arrêté par des membres du public puis abattu par la police, cinq minutes après qu'elle fut appelée à 13H58 (locales et GMT).

Le journal The Times a précisé que l'homme portait un bracelet électronique lorsqu'il a pris part à cette conférence sur la réhabilitation de prisonniers organisée par l'université de Cambridge.

Attaque de Londres : « J’ai frappé le terroriste à la tête » .
Le Royaume-Uni rend hommage aux passants qui ont maîtrisé l’assaillant du London Bridge.« Ce sont les meilleurs d’entre nous. Je veux leur dire merci au nom de tous les Londoniens », a-t-il déclaré.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!