•   
  •   

Monde Allemagne: un duo critique à l'égard de la coalition Merkel élu à la tête du SPD

06:15  01 décembre  2019
06:15  01 décembre  2019 Source:   rfi.fr

Week-end intense pour les partis politiques d'Allemagne

  Week-end intense pour les partis politiques d'Allemagne Le Parti social-démocrate d'Allemagne, associé à la l'Union chrétienne-démocrate d'Angela Merkel à Berlin, doit se choisir une nouvelle direction ce week-end. Tout comme le parti d'extrême droite AfD, tiraillé entre courants modéré et extrémiste. Avec notre correspondante à Berlin, Nathalie Versieux L'heure est au recentrage pour les partis politiques allemands. Les bientôt 14 ans de règne au centre d'Angela Merkel y sont pour quelque chose. La chancelière en fin de mandat veut se retirer de la vie politique en 2021.Il reste donc deux ans aux principales formations allemandes pour se positionner face à son héritage.

Les militants ont élu samedi un tandem de dirigeants critiques à l ' égard de la coalition d'Angela Le duo était d'ailleurs soutenu par les très remuants Jeunes socialistes ainsi que par la branche Merkel pourrait alors tenter de former un gouvernement minoritaire. De nouvelles élections avant le terme de

Olaf Scholz, ministre des Finances et vice-chancelier du gouvernement d'Angela Merkel , a été battu ce samedi 30 novembre à Le tandem formé par Norbert Walter-Borjans et Saskia Esken, très critique à l ' égard de la coalition formée avec les conservateurs de la chancelière Merkel , a été élu à la

Saskia Esken et Norbert Walter-Borjans, élus à la direction du SPD le 30 novembre 2019, sont critiques à l'égard de la coalition Merkel. © REUTERS/Fabrizio Bensch Saskia Esken et Norbert Walter-Borjans, élus à la direction du SPD le 30 novembre 2019, sont critiques à l'égard de la coalition Merkel.

Le SPD en panne dans les sondages a choisi pour le diriger un tandem sceptique vis-à-vis de la coalition avec les conservateurs d'Angela Merkel.

Avec notre correspondante à Berlin, Nathalie Versieux

Le vote des militants du SPD est un coup dur pour Angela Merkel. La chancelière a besoin des sociaux-démocrates pour mener à terme son mandat jusqu'en 2021. Or la nouvelle direction du parti qui sera intronisée par le congrès de la semaine prochaine est plutôt favorable à la sortie de la coalition.

Allemagne : tournant à gauche pour le SPD, l’avenir de la coalition de Merkel en suspens

  Allemagne : tournant à gauche pour le SPD, l’avenir de la coalition de Merkel en suspens Les sociaux-démocrates allemands ont élu, samedi, à leur tête deux figures de l'aile gauche du parti. Un résultat inattendu qui menace la coalition et le maintien au pouvoir de la chancelière Angela Merkel. Coup de barre à gauche chez les sociaux-démocrates allemands. Les détracteurs de la coalition avec les conservateurs de la chancelière Angela Merkel ont remporté, samedi 30 novembre, la présidence du Parti social-démocrate (SPD), provoquant des interrogations sur l'avenir du gouvernement.Le SPD a annoncé que Norbert Walter-Borjans et sa colistière Saskia Esken étaient arrivés en tête avec 53,06% des votes de ses membres.

Esken, très critique à l ' égard de la coalition formée avec les conservateurs de la chancelière Merkel , a Angela Merkel , au pouvoir depuis 14 ans, compte gouverner jusqu' à la fin de la législature en effet renégocier l'accord de coalition conclu entre le SPD et les conservateurs de la CDU-CSU

Le tandem formé par Norbert Walter-Borjans et Saskia Esken, très critique à l ’ égard de la coalition formée avec les conservateurs de la chancelière Cette élection constitue une mauvaise nouvelle pour Angela Merkel , au pouvoir depuis 14 ans et qui compte gouverner jusqu’ à la fin de la législature

Les nouveaux chefs du parti Saskia Esken et Norbert Walter-Borjans, dit « Nowabo » en interne, vont demander aux militants de se prononcer pour ou contre la poursuite de la coalition, pour ou contre de nouvelles négociations avec la CDU.

Même si Walter-Borjans a répété à plusieurs reprises au cours de sa courte allocution que sa priorité était l'unité du parti. « Nous sommes très conscients du fait qu'on n'a pas ici à faire à une victoire ou une défaite, mais qu'il s'agit de maintenir ensemble ce fantastique parti qu'est la sociale démocratie, et de rapprocher ses différents éléments, là où elle a commencé à se morceler... »

Un vrai défi pour la sociale démocratie allemande, laminée par six mois de querelles internes, et menacée d'extinction si on en croit les dernières élections régionales.

Allemagne: le SPD vote contre un départ immédiat de la coalition Merkel .
Les sociaux-démocrates du SPD étaient en congrès à Berlin ce vendredi 6 décembre. Le parti a élu une nouvelle direction plus à gauche et sceptique quant au maintien du SPD au sein du gouvernement commun avec la droite, mais une motion en faveur d'une fin immédiate de la grande coalition avec la CDU de Merkel a été rejetée. Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut Le week-end dernier, la surprise, ou le choc pour d’aucuns, était au rendez-vous lorsque la victoire du duo Saskia Esken et Norbert Walter-Borjans, élu par les membres du SPD, était annoncé.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!