•   
  •   

Monde Attaque de Londres: conservateurs et travaillistes s'écharpent sur la justice

10:05  01 décembre  2019
10:05  01 décembre  2019 Source:   rfi.fr

Immobilier: la Grande-Bretagne veut taxer plus les acheteurs étrangers

  Immobilier: la Grande-Bretagne veut taxer plus les acheteurs étrangers Les conservateurs britanniques comptent créer une taxe sur les achats immobiliers résidentiels des étrangers s’ils gagnent les élections. Les conservateurs britanniques ont annoncé vendredi vouloir créer une taxe sur les achats immobiliers résidentiels réalisés par des propriétaires étrangers, s’ils étaient de nouveau portés au pouvoir par les élections législatives du 12 décembre. Un nouveau gouvernement conservateur appliquerait une taxe supplémentaire de 3% lors de l’achat d’un bien immobilier par des propriétaires dont la résidence fiscale n’est pas localisée au Royaume-Uni.

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, et le chef de l'opposition travailliste , Jeremy Corbyn Boris Johson et Jeremy Corbin lors de leur premier débat télévisé le 19 novembre 2019, à Londres . Le leader conservateur l'a attaqué en retour sur son point faible : ses hésitations sur le Brexit.

Cette attaque , survenue aussi à quelques jours d’un sommet de l’OTAN réunissant à Londres mardi et mercredi de nombreux chefs d’État, a chamboulé la campagne électorale en vue des élections du 12 décembre. Les partis conservateur , travailliste et libéral-démocrate l’ont temporairement mise entre

Au Royaume-Uni, l'attentat de London Bridge vendredi 29 novembre a fait irruption dans la campagne électorale, mettant l'accent sur la justice et les coupes budgétaires des Tories au pouvoir (photo: débat à la BBC le 29 novembre) © REUTERS/Hannah McKay/Pool Au Royaume-Uni, l'attentat de London Bridge vendredi 29 novembre a fait irruption dans la campagne électorale, mettant l'accent sur la justice et les coupes budgétaires des Tories au pouvoir (photo: débat à la BBC le 29 novembre)

Alors que la police poursuit son enquête pour en savoir plus sur le terroriste responsable de l’attentat samedi à London Bridge -revendique par l'Etat islamique- , une polémique a éclaté entre les partis conservateur et travailliste à propos de la libération conditionnelle de l’attaquant il y a un an. En pleine campagne électorale avant les législatives du 12 décembre, les partis avaient déclaré une trêve qui n’aura donc pas duré longtemps.

Le parti conservateur britannique dévoile son programme, avec priorité au Brexit

  Le parti conservateur britannique dévoile son programme, avec priorité au Brexit Le parti conservateur britannique, parti de Boris Johnson, vient officiellement de publier son manifeste de campagne. Une série de promesses électorales comprenant notamment un nouveau vote sur le Brexit avant Noël ainsi qu’un « triple blocage fiscal » pour que les taux d’imposition sur le revenu, de l'assurance nationale et de la TVA restent stables sous un gouvernement conservateur. Avec notre correspondante à Londres, Marina Daras OnAvec notre correspondante à Londres, Marina Daras

Objectif : tenter d'expliquer les centaines de blessés (parfois graves, voire mutilés) survenus en marge du mouvement des Gilets jaunes. Fiorina Lignier, éborgnée lors d'une manifestation parisienne des Gilets jaunes (et qui a par ailleurs été numéro deux sur la liste identitaire de Renaud Camus «La

L'homme qui a tué deux personnes vendredi lors d'une attaque terroriste au couteau sur le pont de Londres avant d'être abattu par la police était Usman Khan, 28 ans, un ex-prisonnier condamné pour terrorisme, a annoncé samedi le chef de l'antiterrorisme britannique, Neil Basu.

Dès vendredi soir Boris Johnson avait tenté le premier de retourner la situation à son avantage en affirmant dire depuis longtemps que le système de libérations anticipées automatiques ne fonctionne pas, rappelle notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix.

Le Premier ministre l’a redit samedi en se rendant sur les lieux de l’attaque à London Bridge avec sa ministre de l’Intérieur, Priti Patel. « Quand des gens sont condamnés à un certain nombre d'années en prison, ils devraient purger chaque année de cette condamnation », a déclaré M. Johnson qui a également plaidé pour des peines plus lourdes en cas d'infractions violentes. Le gouvernement a depuis annoncé qu’il allait revoir les conditions de sortie des prisonniers.

Neuf millions de Britanniques toujours pas inscrits sur les listes électorales

  Neuf millions de Britanniques toujours pas inscrits sur les listes électorales La date limite pour s’inscrire sur les listes électorales afin de voter le 12 décembre prochain est ce mardi 26 novembre à minuit. Il y a encore quelques jours, environ 9 millions de Britanniques n’étaient toujours pas inscrits et les partis ainsi que de nombreuses organisations battent le rappel pour que les retardataires puissent voter car dans ce scrutin décisif, chaque voix va compter. Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix LeAvec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

Le temps est maintenant venu de clarifier et d'expliquer ce qu'est réellement votre projet », a ajouté le dirigeant conservateur . Devant des militants conquis à Harlow (nord de Londres ), Jeremy Corbyn n'a pas tardé à répliquer, bien décidé à ravir le pouvoir à son adversaire conservateur .

Cette attaque , survenue aussi à quelques jours d’un sommet de l’OTAN réunissant à Londres mardi et mercredi de nombreux chefs d’État, a Un homme en particulier était salué sur les réseaux sociaux. Dans plusieurs vidéos concordantes circulant sur Twitter, on le voit sortir de la mêlée un couteau à la

Rappelons que Usman Khan, l'assaillant abattu la veille, avait été libéré en 2018 à la moitié de sa peine, à condition qu’il porte un bracelet électronique et soit supervisé. Il avait été condamné en 2012 pour des infractions terroristes.

Plusieurs personnalités du parti travailliste ont critiqué le gouvernement : l’ancienne ministre et députée Labour Yvette Cooper a rappelé que les conservateurs avaient été mis en garde contre les risques posés par leur décision d’abolir en 2012 un système de condamnations à durée indéterminée mis en place par les travaillistes pour empêcher que les prisonniers les plus dangereux soient relâchés…

À lire aussi : Hausse de la criminalité: bilan alarmant au Royaume-Uni

Les deux principaux partis tentent de rejeter la faute sur l’autre

Cette attaque peut influencer le reste de la campagne, d'ailleurs Priti Patel a tenté de rendre les travaillistes responsables en citant leurs mesures de libérations automatiques introduites en 2008.

Néanmoins plusieurs criminologues ont pointé du doigt les sévères coupes budgétaires opérées par les conservateurs depuis 2010 qui ont selon eux « décimé » le service de probation et réduit l’efficacité des forces de sécurité…

Cette politique systématique d’austérité menée par les Tories revient régulièrement les hanter et Boris Johnson qui est l’invité ce dimanche d’une émission politique phare de la BBC ne va certainement pas manquer de se justifier…

À lire aussi : Le gouvernement de Boris Johnson double son budget Brexit

Royaume-Uni: Johnson multiplie les promesses pour assurer ses arrières .
À une semaine des législatives au Royaume-Uni, le Premier ministre Boris Johnson a promis jeudi 6 décembre de tourner la page du Brexit, baisser les impôts et durcir les règles d'immigration lors de ses 100 premiers jours au pouvoir en cas de victoire. Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix Les sondages placent invariablement en tête le parti conservateur mais Boris Johnson et ses stratégistes ne veulent prendre aucun risque, d’où ces engagements en rafale qui risquent d’être quotidiens jusqu’aux élections. Le Brexit ayant été l’axe principal de la campagne, le Premier ministre s’est à nouveau engagé à le réaliser sans faute fin janvier.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 3
C'est intéressant!