•   
  •   

Monde Syrie: de violents combats dans la région d’Idleb fragilisent le cessez-le-feu

04:25  02 décembre  2019
04:25  02 décembre  2019 Source:   rfi.fr

Syrie: attentat meurtrier à Tal Abyad et violents combats près d'Ain Issa

  Syrie: attentat meurtrier à Tal Abyad et violents combats près d'Ain Issa Neuf personnes ont été tuées et 22 autres blessées samedi matin dans l'explosion d'une voiture piégée à Tal Abyad, dans le nord de la Syrie sous contrôle turc, alors que de violents combats opposent des milices syriennes supplétives d’Ankara et des forces kurdes près de la ville d’Aïn Issa. Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh La puissante explosion a provoqué un cratère et d’importants dégâts, selon l'Observatoire syrien desAvec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

L'accord de cessez - le - feu dans la région d ' Idleb (nord-ouest) a été fragilisé par deux jours d'affrontements violents , entre les "Il s'agit des combats les plus violents dans la province d ' Idleb depuis l'entrée en vigueur de l'accord du cessez - le - feu " annoncé fin août par le régime syrien et son

L'accord de cessez - le - feu dans la région d ' Idleb , dans le nord-ouest de la Syrie , a été fragilisé par deux jours d'affrontements violents entre les forces prorégime et des factions jihadistes et "Il s'agit des combats les plus violents dans la province d ' Idleb depuis l'entrée en vigueur de l'accord du

Les avions ont lancé des dizaines de raids sur des régions proches ou éloignées du front (illustration). © Omar HAJ KADOUR / AFP Les avions ont lancé des dizaines de raids sur des régions proches ou éloignées du front (illustration).

L'accord de cessez-le-feu dans la région d'Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie, a été fragilisé par deux jours d'affrontements violents entre les forces pro-régime et des factions jihadistes et rebelles.

Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), les combats de ces deux derniers jours dans la région d'Idleb ont fait plus de 80 morts, dont plus de 70 combattants. Il s’agit du bilan le plus élevé et des affrontements les plus violents depuis l’instauration d’une trêve sous l’égide de la Russie, le 31 août dernier.

En Syrie, le régime et ses alliés prennent pour cible les hôpitaux d'Idlib

  En Syrie, le régime et ses alliés prennent pour cible les hôpitaux d'Idlib Après un tir de missile mercredi sur un camp de déplacés au nord, à la frontière turque, l’hôpital de Kinsafra, dans le sud de la province, a été visé dimanche par un raid aérien. Où aller quand les derniers endroits censés être sûrs ne le sont plus ? Ces derniers jours, des civils syriens quittent le camp de déplacés de Qah. Ils pensaient qu’ils n’y risquaient rien, que le camp était trop proche de la frontière turque pour être bombardé. Mais mercredi, peu après 20 heures, un missile et ses sous-munitions ont explosé juste à côté de la maternité. Au moins 16 civils, dont une majorité de femmes et d’enfants, ont été tués.

L'accord de cessez - le - feu dans la région d ' Idleb , dans le nord-ouest de la Syrie , a été fragilisé par deux jours d'affrontements violents entre les forces prorégime et des factions jihadistes et rebelles ayant fait près de 70 morts, a indiqué dimanche une ONG.

L’accord de cessez - le - feu dans la région d ’ Idleb , dans le nord-ouest de la Syrie , a été fragilisé par deux jours d’affrontements violents entre les forces prorégime et des factions djihadistes et rebelles ayant fait près de 70 morts, a indiqué dimanche une ONG.

Appuyée par l’aviation russe et par un puissant barrage d’artillerie, l’armée syrienne a lancé une contre-attaque qui lui a permis de reconquérir ce dimanche quatre localités prises la veille par les jihadistes et les rebelles au sud-est d’Idleb. Les avions ont lancé des dizaines de raids et les canons ont tiré des centaines d’obus sur des régions proches ou éloignées du front. Les combats ont duré toute la journée.

Les jihadistes ont résisté aux assauts de l’armée syrienne et ont tenté des contre-attaques pour ralentir sa progression, mais ont dû reculer face à la puissance de feu déployée. Dimanche soir, l’agence officielle Sana a rapporté que la DCA est entrée en action contre des drones armés lancés par les jihadistes contre l’aéroport militaire de Hama.

La reprise des combats a poussé des habitants de la ville de Maarat al-Nohmane et ses environs à fuir vers le Nord pour échapper aux bombardements. Ils sont allés grossir les rangs des 400 000 civils déplacés par l’offensive lancée le 30 avril dernier par l’armée syrienne avec l’appui de son allié russe. Les combats ont fait depuis cette date 4 800 morts, dont 1 200 civils.

Syrie: au moins 21 civils tués dans des raids aériens à Idleb .
21 civils, dont 8 enfants, ont été tués et 43 personnes ont été blessées ce samedi 7 décembre en Syrie dans des raids aériens de l’aviation syrienne ou de son allié russe sur la province d'Idleb, dominée par des jihadistes, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme. Avec notre correspondant régional, Paul Khalifeh Les avions russes et syriens ont mené pas moins de 75 raids ce samedi. L’artillerie gouvernementale a tiré des centaines de projectiles contre des positions jihadistes et rebelles et des zones résidentielles au sud et au sud-est de la province d’Idleb.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!