•   
  •   

Monde Ethiopie: Abiy Ahmed impulse une recomposition du paysage politique

00:10  03 décembre  2019
00:10  03 décembre  2019 Source:   rfi.fr

Référendum Sidama en Éthiopie: un vote sans accroc malgré quelques irrégularités

  Référendum Sidama en Éthiopie: un vote sans accroc malgré quelques irrégularités 98,52%, c'est le score sans appel du « oui » au référendum de la zone Sidama en Éthiopie pour la création d'un dixième État dans la fédération éthiopienne. Avec seulement 33 500 votes contre, la décision est claire et nette. Ce premier exercice démocratique de l'ère Abiy Ahmed est réussi, de l'avis de nombreux observateurs, même si tout n'a pas été parfait. Les observateurs de la société civile ont relevé des problèmes logistiques lors de ce référendum avec un manque de bulletins, d'urnes, et d'encre. Ils ont aussi remarqué des défauts procéduraux, dont de probables votes de mineurs.Les opposants à ce référendum, eux, affirment que tout était joué à l'avance.

En Éthiopie , le paysage politique continue de se transformer, alors que des élections très attendues se tiendront dans moins de six mois. Huit partis politiques ont signé ce 1er décembre leur alliance au sein de Parti de la prospérité, une coalition voulue par le Premier ministre et prix Nobel de la.

En Éthiopie , le paysage politique continue de se transformer, alors que des élections très attendues se tiendront dans moins de six mois. Après 28 ans de règne en Éthiopie , la coalition EPRDF s’écroule. Fin novembre, sous l’ impulsion du Premier ministre Abiy Ahmed , le Parti de la prospérité.

Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed. © REUTERS/Tiksa Negeri/File Photo Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed.

En Éthiopie, le paysage politique continue de se transformer, alors que des élections très attendues se tiendront dans moins de six mois. Huit partis politiques ont signé ce 1er décembre leur alliance au sein de Parti de la prospérité, une coalition voulue par le Premier ministre et prix Nobel de la paix Abiy Ahmed.

Après 28 ans de règne en Éthiopie, la coalition EPRDF s’écroule. Fin novembre, sous l’impulsion du Premier ministre Abiy Ahmed, le Parti de la prospérité (PP) a été créé pour prendre le pouvoir.

Le 1er décembre, le PP a officiellement accueilli ses premiers membres. Huit partis dont trois ont participé à la fondation de l’ancienne coalition EPRDF.

UE: Ursula Von der Leyen veut «léguer une Union plus forte»

  UE: Ursula Von der Leyen veut «léguer une Union plus forte» L'Allemande Ursula von der Leyen et le Belge Charles Michel ont pris dimanche à Bruxelles les commandes de l'Union européenne et promis de relever le défi du changement climatique. Elle a annoncé que pour son premier voyage hors UE, elle a choisi de se rendre en Éthiopie. Les nouveaux présidentes des principales institutions européennes - la nouvelle présidente de la Commission Ursula von der Leyne, le présidente de la Commission Charles Michel, le président du Parlement David Sassoli et la présidente de la Banque centrale européenne Christine Lagarde - se sont retrouvés pour une visite symbolique : celle de la Maison de l'Histoire contemporaine, rapporte notre

À la veille de la visite officielle à Paris du Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed , le point en compagnie de Kiflé Sélassié, universitaire et ancien

Abiy Ahmed , leader de l'ethnie Oromo a été nommé à la tête du Front démocratique révolutionnaire des peuples éthiopiens.Il va succéder à Haile Mariam Dessalegn qui avait démissionné le mois dernier. Sa nomination suscite les espoirs chez les Oromo, qui se sont longtemps considérés comme

Le Premier ministre a présenté le Parti de la prospérité comme « un tremplin pour transformer le pays », ajoutant que l’ancienne alliance « n’était plus à même de gouverner ».

Cette fusion est une véritable révolution. L’EPRDF a pris le pouvoir en 1991, avec une vision économique d’inspiration marxiste et une place centrale pour l’ethnie, entraînant une marginalisation de nombreux groupes. Abiy Ahmed, lui, veut une vision économique, plus libérale, une ouverture à tous les groupes ethniques, placés à égalité.

Pour autant, rien n’est gagné. Le quatrième parti fondateur de l’EPRDF, les Tigréens du TPLF (Front de libération du peuple du Tigray) refusent de se joindre. Ils reprochent une violation des procédures. Mais derrière, les enjeux sont politiques.

Pourtant minoritaire, le TPLF a longtemps dominé l’Éthiopie. L’arrivée du PP menace un peu plus son influence. Va-t-il rejoindre le nouveau groupe ou passer à l’opposition ? Sa rupture risquerait d’augmenter encore les tensions. Rien ne dit cependant que la nouvelle coalition convaincra les Éthiopiens alors que l’ethnie reste au centre du jeu politique et que les tensions tribales sont fortes.

Éthiopie, Kenya et Afrique du Sud: les meilleurs messages de spam sur mobile -Truecaller .
© fourni par Quartz Être un utilisateur de téléphone mobile en Éthiopie court le risque de recevoir près de 120 SMS par mois, le taux le plus élevé au monde. Et ce n'est pas seulement l'Éthiopie, comme l'Afrique du Sud et le Kenya se classent également parmi les trois premiers pays où les utilisateurs reçoivent le plus de messages indésirables à travers le monde, comme le montrent les données de Truecaller , l'application d'identification des appelants basée à Stockholm.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!