Monde: Ethiopie: Abiy Ahmed impulse une recomposition du paysage politique - - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde Ethiopie: Abiy Ahmed impulse une recomposition du paysage politique

00:10  03 décembre  2019
00:10  03 décembre  2019 Source:   rfi.fr

Éthiopie: Abiy Ahmed, un prix Nobel de la paix controversé

  Éthiopie: Abiy Ahmed, un prix Nobel de la paix controversé Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed reçoit mardi 10 décembre le prix Nobel de la paix 2019 à Oslo. Mais cette distinction fait polémique, alors que le pays est traversé par de fortes tensions ethniques et politiques. Bien que l’Éthiopie soit au bord de l’effondrement communautaire et qu’Abiy Ahmed soit accusé d’ouvrir la boîte de Pandore qui détruira tôt ou tard le fédéralisme, pilier de la construction politique du pays – selon lesBien que l’Éthiopie soit au bord de l’effondrement communautaire et qu’Abiy Ahmed soit accusé d’ouvrir la boîte de Pandore qui détruira tôt ou tard le fédéralisme, pilier de la construction politique du pays – selon les analystes de la Corne de l’Afrique – c’est bien le Premier ministre qui doi

En Éthiopie , le paysage politique continue de se transformer, alors que des élections très attendues se tiendront dans moins de six mois. Après 28 ans de règne en Éthiopie , la coalition EPRDF s’écroule. Fin novembre, sous l’ impulsion du Premier ministre Abiy Ahmed , le Parti de la prospérité

Abiy Ahmed devra utiliser son métissage comme un atout pour diriger le pays de cent millions d'habitants en proie à une crise politique , sociale et Abiy Ahmed , 41 ans, est un chrétien protestant, de père oromo musulman et de mère amhara orthodoxe. Un métissage qu'il devra utiliser comme un

Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed. © REUTERS/Tiksa Negeri/File Photo Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed.

En Éthiopie, le paysage politique continue de se transformer, alors que des élections très attendues se tiendront dans moins de six mois. Huit partis politiques ont signé ce 1er décembre leur alliance au sein de Parti de la prospérité, une coalition voulue par le Premier ministre et prix Nobel de la paix Abiy Ahmed.

Après 28 ans de règne en Éthiopie, la coalition EPRDF s’écroule. Fin novembre, sous l’impulsion du Premier ministre Abiy Ahmed, le Parti de la prospérité (PP) a été créé pour prendre le pouvoir.

Le 1er décembre, le PP a officiellement accueilli ses premiers membres. Huit partis dont trois ont participé à la fondation de l’ancienne coalition EPRDF.

Éthiopie: tensions entre Abiy Ahmed et le comité du Nobel

  Éthiopie: tensions entre Abiy Ahmed et le comité du Nobel Lauréat du Prix Nobel de la paix, le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed doit officiellement recevoir sa récompense le 10 décembre à Oslo, en Norvège. Mais Addis-Abeba a déjà annoncé qu’il ne répondrait à aucune question de la presse. Une position critiquée par le comité Nobel lui-même, pourtant habitué à la retenue. Fait rare, le milieu feutré du comité Nobel a égratigné l’un de ses lauréats. Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a annoncé que contrairement à la tradition, il ne répondrait à aucune question des journalistes. Ce manque d’ouverture a fait réagir le secrétaire de l’institution. « C’est très problématique.

Abiy Ahmed , leader de l'ethnie Oromo a été nommé à la tête du Front démocratique révolutionnaire des peuples éthiopiens.Il va succéder à Haile Mariam Dessalegn qui avait démissionné le mois dernier. Sa nomination suscite les espoirs chez les Oromo, qui se sont longtemps considérés comme

Une recomposition politique semble être menée à pas de géants par le gouvernement fédéral et son populaire et jeune Premier ministre, Abiy Ahmed , en région Somali. Il a invité de nombreux opposants et mouvements rebelles basés à l'étranger à « rentrer à la maison ». Parmi eux, le Front national de

Le Premier ministre a présenté le Parti de la prospérité comme « un tremplin pour transformer le pays », ajoutant que l’ancienne alliance « n’était plus à même de gouverner ».

Cette fusion est une véritable révolution. L’EPRDF a pris le pouvoir en 1991, avec une vision économique d’inspiration marxiste et une place centrale pour l’ethnie, entraînant une marginalisation de nombreux groupes. Abiy Ahmed, lui, veut une vision économique, plus libérale, une ouverture à tous les groupes ethniques, placés à égalité.

Pour autant, rien n’est gagné. Le quatrième parti fondateur de l’EPRDF, les Tigréens du TPLF (Front de libération du peuple du Tigray) refusent de se joindre. Ils reprochent une violation des procédures. Mais derrière, les enjeux sont politiques.

Pourtant minoritaire, le TPLF a longtemps dominé l’Éthiopie. L’arrivée du PP menace un peu plus son influence. Va-t-il rejoindre le nouveau groupe ou passer à l’opposition ? Sa rupture risquerait d’augmenter encore les tensions. Rien ne dit cependant que la nouvelle coalition convaincra les Éthiopiens alors que l’ethnie reste au centre du jeu politique et que les tensions tribales sont fortes.

Algérie: les ex-Premiers ministres Ouyahia et Sellal condamnés pour corruption .
Le tribunal d’Alger a prononcé ce mardi matin 10 décembre des peines lourdes dans le procès pour corruption et abus de pouvoir ouvert la semaine dernière. Deux anciens Premiers ministres sont condamnés à de la prison ferme. Quinze ans de prison ferme pour Ahmed Ouyahia, l’ancien Premier ministre, et douze ans pour Abdelmalek Sellal son prédécesseur. Deux anciens ministres de l’Industrie sont condamnés à dix ans de prison, et trois hommes d’affaires, dont Ali Haddad, l’ancien patron des patrons, sont eux condamnés à sept ans de prison ferme.C’est la première fois en Algérie que d’anciens chefs du gouvernement sont condamnés à une peine d'emprisonnement ferme.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 6
C'est intéressant!