Monde: RDC: trois personnes tuées dans des manifestations anti-Monusco à Beni - - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde RDC: trois personnes tuées dans des manifestations anti-Monusco à Beni

00:10  03 décembre  2019
00:10  03 décembre  2019 Source:   rfi.fr

Manifestations anti-ONU en RD Congo : Beni s’enfonce dans la violence

  Manifestations anti-ONU en RD Congo : Beni s’enfonce dans la violence Les habitants de Beni, dans l'est de la République démocratique du Congo, ont de nouveau manifesté lundi 2 décembre. Bilan : un civil et un policier ont été tués. Ils accusent la Mission des Nations unies au Congo (Monusco) d’inaction face aux massacres de civils attribués aux Forces démocratiques alliées. La colère des manifestants anti-ONU reste vive à Beni, dans l’est de la République démocratique du Congo. Lundi 2 décembre, des dizaines de jeunes se sont rassemblés et ont scandé des slogans hostiles à la Mission des Nations unies au Congo (Monusco). Au moins un manifestant et un policier ont été tués, selon le parquet militaire.

Les habitants de Beni dénoncent depuis jeudi "l'inaction" de l'armée congolaise et des Casques bleus face aux tueries attribuées aux ADF. Plusieurs dizaines de manifestants ont envahi et incendié lundi une partie d'un camp de l'ONU à Beni dans l 'est de la RDC où ils protestent contre les massacres en

Au moins deux manifestants ont été tués et deux autres grièvement blessés samedi 23 novembre, dans la dispersion d'un rassemblement Quatre personnes ont été interpellées. Monusco visé par les manifestants. La tension était déjà vive dans la matinée à Beni où la population manifeste pour

Les populations de la ville de Beni -ici en octobre 2014-et de sa région sont la proie d'exactions répétées. © AFP/Alain Wandimoyi Les populations de la ville de Beni -ici en octobre 2014-et de sa région sont la proie d'exactions répétées.

Depuis dix jours, la population de Beni manifeste sa colère à l'encontre de la Mission des Nations unies au Congo, la Monusco, accusée d'attentisme face aux tueries perpétrées jusque dans les villes par des rebelles ADF présumés. Ni l'annonce d'opérations conjointes par la présidence congolaise la semaine dernière ni la visite du secrétaire général adjoint Jean-Pierre Lacroix dans la région ce week-end n'ont pu apaiser leur frustration.

La population était toujours mobilisée ce lundi 2 décembre pour une nouvelle journée « ville morte » à Beni, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC). Les jeunes de la ville ont dressé des barricades dès le matin sur certains axes. Les habitants étaient appelés à ne pas porter de chaussures en signe de deuil.

RD Congo : deux morts dans de nouvelles manifestations

  RD Congo : deux morts dans de nouvelles manifestations Deux personnes ont été tuées, mardi, dans l'est de la République démocratique du Congo lors de manifestations pour dénoncer "l'inaction" de l'ONU et des autorités congolaises face aux tueries de civils par des groupes armés. En RD Congo, les émeutes contre l'inaction des autorités congolaises et de l'ONU face aux tueries de civils ont fait deux nouvelles victimes, mardi 26 novembre, dans l'est du pays. Deux manifestants ont été tués à Beni et dans la ville voisine de Butembo, à 50 km, a indiqué le procureur militaire Kumbu Ngoma, à un correspondant de l'AFP à Beni.

Monusco visé par les manifestants. La tension était déjà vive dans la matinée à Beni où la population manifeste pour exprimer sa colère face au massacre d'une soixante de personnes En tout cas face à l'instabilité qui dure, les activités liées à la riposte anti -Ebola ont été suspendu à Beni et à Butembo.

Photo MONUSCO . Opération militaire à Beni : « Nous avons un mandat d'appui aux FARDC, mais ce n'est pas une opération conjointe », précise Leila Zerrougui. La MONUSCO apporte un appui médical et logistique aux Forces armées congolaises (FARDC) actuellement engagées dans des opérations

En un mois, plus de cent personnes ont été assassinées par des miliciens ougandais des Allied Democratic Forces (ADF) présumés dans cette région meurtrie. La semaine dernière, un nouveau massacre près d'Oïcha a fait 27 morts civils.

La visite de Jean-Pierre Lacroix n'a pas convaincu

Ce lundi, les manifestants de Beni se sont à nouveau dirigés vers le camp de la Monusco situé dans le quartier de Boikene. La semaine dernière, ces bâtiments symboles de leur colère ont été partiellement incendiés.

Toute la matinée, la police a tiré des coups de sommation à balles réelles pour tenter de disperser les manifestants. Au moins trois personnes ont été tuées. Un policier a été lynché sur place par la foule en colère et une maison a été incendiée.

RDC: dix-neuf corps retrouvés en territoire de Beni

  RDC: dix-neuf corps retrouvés en territoire de Beni À la une du journal de l’Afrique, de nouveaux massacres en République démocratique du Congo. 19 personnes ont été retrouvées dans la zone du « triangle de la mort ». Ce massacre est attribué au groupe armé ADF. Depuis une semaine, Béni est secoué par de violentes manifestations contre l’ONU et les forces de sécurité congolaises. Les habitants leur reprochent d’être inactifs sur le terrain.

🇨🇩 Retour au calme dans l 'est de la République démocratique du Congo, après les attaques des ADF, ces rebelles ougandais qui ont fait une soixantaine de morts en trois semaines. De quoi pousser la population à manifester sa colère contre l'impuissance de la MONUSCO .

Les habitants de Beni dénoncent depuis jeudi « l’inaction » de l’armée congolaise et des Casques bleus face aux tueries à répétition attribuées aux La tension est montée d’un cran, ce lundi à Beni . Des centaines de personnes sont sorties dans les rues de la ville pour exprimer leur colère après un

Loin d'être convaincus par la visite du secrétaire général adjoint de l'ONU, Jean-Pierre Lacroix, les représentants de la société civile regrettent que celui-ci soit « plus préoccupé par la destruction de la base locale de la Monusco que par les solutions à mettre en place pour éviter de nouveaux massacres ».

► À lire aussi : RDC: le secrétaire général adjoint de l'ONU à Beni dans un contexte très tendu

RDC: un mort dans les manifestations à Beni contre l'insécurité .
Au moins un manifestant, d'après un mouvement citoyen, a été tué, samedi 23 novembre, dans la dispersion d'un rassemblement contre les massacres de civils à Beni dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC). Le parquet annonce qu'un policier se trouve dans un état grave à l'hôpital. « Le docteur vient de nous annoncer que [le militant ndlr] Obadi est mort. On vient de l'emmener à la morgue », a déclaré un membre de la Lucha, le mouvement citoyen Lutte pour le changement, Ghislain Muhiwa Kasereka, dans la cour de l'hôpital de Béni. Le décès a été confirmé par le parquet de la justice militaire.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!