Monde: RDC: Adolphe Muzito prend la direction de la coalition Lamuka pour trois mois - - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde RDC: Adolphe Muzito prend la direction de la coalition Lamuka pour trois mois

02:10  03 décembre  2019
02:10  03 décembre  2019 Source:   rfi.fr

Allemagne: un duo critique à l'égard de la coalition Merkel élu à la tête du SPD

  Allemagne: un duo critique à l'égard de la coalition Merkel élu à la tête du SPD Le SPD en panne dans les sondages a choisi pour le diriger un tandem sceptique vis-à-vis de la coalition avec les conservateurs d'Angela Merkel. Avec notre correspondante à Berlin, Nathalie Versieux Le vote des militants du SPD est un coup dur pour Angela Merkel. La chancelière a besoin des sociaux-démocrates pour mener à terme son mandat jusqu'en 2021. Or la nouvelle direction du parti qui sera intronisée par le congrès de la semaine prochaine est plutôt favorable à la sortie de la coalition.

Adolphe Muzito (tout à gauche) avec les autres leaders de la coalition Lamuka lors d'une conférence de presse en mars 2019. (image d'illustration) © Après trois mois à la tête de Lamuka , Jean-Pierre Bemba passe le bâton de commandement à Adolphe Muzito , toujours pour une durée de trois mois .

# RDC Membre de la coalition # Lamuka , Adolphe Muzito est ce soir l'invité du Journal Afrique. Il rejette toujours l'étiquette "opposition" et, avec sa

Adolphe Muzito (tout à gauche) avec les autres leaders de la coalition Lamuka lors d'une conférence de presse en mars 2019. (image d'illustration) © NICOLAS MAETERLINCK / Belga / AFP Adolphe Muzito (tout à gauche) avec les autres leaders de la coalition Lamuka lors d'une conférence de presse en mars 2019. (image d'illustration)

La plus grande coalition de l’opposition à un nouveau coordonnateur. Après trois mois à la tête de Lamuka, Jean-Pierre Bemba passe le bâton de commandement à Adolphe Muzito, toujours pour une durée de trois mois.

L’ancien Premier ministre aura pour tâche de préserver l’unité de Lamuka qui n’est plus composée que de quatre leaders de l’opposition après le départ de Mbusa Nyamwisi, qui a rejoint le camp du pouvoir en place, et de Freddy Matungulu, proposé par Félix Tshisekedi comme administrateur à la BAD, la Banque africaine de développement.

RDC: le FCC de Kabila se penche sur son avenir avec la coalition de Tshisekedi

  RDC: le FCC de Kabila se penche sur son avenir avec la coalition de Tshisekedi La plateforme de l'ancien président Kabila s'organise trois jours de retraite à Kisantu, ville de la province du Kongo-Central. Le FCC, l'une des deux ailes de la majorité, doit passer en revue plusieurs sujets. Mais c’est son alliance avec la coalition présidentielle qui devrait dominer tous les autres, surtout en cette période de friction. Les liens avec la coalition du président Tshisekedi seront inévitablement au cœur des débats. L'évaluation de l’alliance avec Cach sera, semble-t-il, le point majeur des discussions entre les caciques du FCC.

Rassemblés au sein d’une coalition , les adversaires de Félix Tshisekedi entendaient faire cause commune, mais certains ont rallié l’exécutif, tandis que d’autres se Martin Fayulu, candidat de la coalition Lamuka à la présidentielle en RDC , le 6 décembre à Goma, dans le Nord-Kivu.

RDC : après Katumbi et Bemba, Muzito prend officiellement la tête de la coalition Lamuka . Le ministre des Relations extérieures du Nicaragua, Denis Moncada Colindres, a remis au ministre d'État, ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza, une lettre du président Ortega pour son

Le nouveau coordonnateur va convoquer bientôt une réunion du présidium de Lamuka au cours de laquelle il lèvera les grandes options sur les enjeux de l’heure, mais Adolphe Muzito donne déjà le ton : il insiste sur la recherche de ce qu’il appelle « vérité des urnes », et tacle la majorité au pouvoir.

« Le pays est divisé. C’est la cacophonie au plus haut sommet de l’État. Il n’y a pas de cohésion, pas d’entente. C’est la rivalité. Nous pensons qu’il faut que tout le monde comprenne que le pays a besoin de cohésion. »

Insistant sur l’unité de Lamuka, Adolphe Muzito relativise l’incapacité de la coalition à se mettre d’accord sur le nom d’un seul candidat au poste de rapporteur adjoint de l’Assemblée nationale, seul poste réservé à l’opposition dans le bureau de la chambre basse du Parlement. « On peut avoir des contradictions, c’est ça la richesse. On est des résistants dans cette institution. »

Pour sa part, sans évoquer le bilan de son mandat de trois mois à la tête de cette coalition, Jean-Pierre Bemba a promis son soutien à son successeur. « Nous sommes ensemble. On continuera de l’appuyer, lui fournir toute notre énergie. Nous sommes confiants. »

Le prochain défi pour Lamuka sera de se mettre d’accord sur la position à prendre au sujet de la question de porte-parole de l’opposition qui n’est toujours pas résolue.

Côte d'Ivoire: la CDRP en ordre de bataille pour la présidentielle de 2020 .
Dix-sept partis politiques ivoiriens ont signé, hier jeudi 28 novembre, un manifeste sous l’égide du PDCI d’Henri Konan-Bédié pour entériner la formation de la CDRP, la Coalition pour la démocratie, la réconciliation et la paix. Au programme de cette coalition, la réforme de la Commission électorale, ainsi que la gratuité de la carte d’identité avec, en toile de fond, l’élection présidentielle de 2020. C’est un éventail large des partis politiques ivoiriens qui s’est réuni hier jeudi au siège du PDCI, de l’Union des sociaux démocrates, en passant par le Cojep de Charles Blé Goudé jusqu’au Parti communiste révolutionnaire.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!