•   
  •   

Monde RDC: Adolphe Muzito prend la direction de la coalition Lamuka pour trois mois

02:10  03 décembre  2019
02:10  03 décembre  2019 Source:   rfi.fr

RDC: un mort dans les manifestations à Beni contre l'insécurité

  RDC: un mort dans les manifestations à Beni contre l'insécurité Au moins un manifestant, d'après un mouvement citoyen, a été tué, samedi 23 novembre, dans la dispersion d'un rassemblement contre les massacres de civils à Beni dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC). Le parquet annonce qu'un policier se trouve dans un état grave à l'hôpital. « Le docteur vient de nous annoncer que [le militant ndlr] Obadi est mort. On vient de l'emmener à la morgue », a déclaré un membre de la Lucha, le mouvement citoyen Lutte pour le changement, Ghislain Muhiwa Kasereka, dans la cour de l'hôpital de Béni. Le décès a été confirmé par le parquet de la justice militaire.

Après trois mois à la tête de Lamuka , Jean-Pierre Bemba passe le bâton de commandement à Adolphe Muzito , toujours pour une durée d… Adolphe Muzito (tout à gauche) avec les autres leaders de la coalition Lamuka lors d'une conférence de presse en mars 2019. (image d'illustration)

Adolphe Muzito (tout à gauche) avec les autres leaders de la coalition Lamuka lors d'une conférence de presse en mars 2019. (image d'illustration) © Après trois mois à la tête de Lamuka , Jean-Pierre Bemba passe le bâton de commandement à Adolphe Muzito , toujours pour une durée de trois mois .

Adolphe Muzito (tout à gauche) avec les autres leaders de la coalition Lamuka lors d'une conférence de presse en mars 2019. (image d'illustration) © NICOLAS MAETERLINCK / Belga / AFP Adolphe Muzito (tout à gauche) avec les autres leaders de la coalition Lamuka lors d'une conférence de presse en mars 2019. (image d'illustration)

La plus grande coalition de l’opposition à un nouveau coordonnateur. Après trois mois à la tête de Lamuka, Jean-Pierre Bemba passe le bâton de commandement à Adolphe Muzito, toujours pour une durée de trois mois.

L’ancien Premier ministre aura pour tâche de préserver l’unité de Lamuka qui n’est plus composée que de quatre leaders de l’opposition après le départ de Mbusa Nyamwisi, qui a rejoint le camp du pouvoir en place, et de Freddy Matungulu, proposé par Félix Tshisekedi comme administrateur à la BAD, la Banque africaine de développement.

RDC: à Beni, la colère après une nouvelle attaque contre des civils

  RDC: à Beni, la colère après une nouvelle attaque contre des civils À Beni, dans l'est de la RDC, la matinée a été violente. Après avoir appris qu'une nouvelle tuerie avait eu lieu dans la nuit, des habitants s'en sont pris au bâtiment de la mairie. La colère est montée d'un cran ce lundi matin avec l'annonce d'un nouveau massacre dans le quartier de Boikene. Huit personnes au moins ont été tuées dans la nuit. Peu après, le bâtiment de la mairie de Beni a été incendié vers neuf heures ce matin par des habitants à bout de nerfs. Cela fait déjà depuis jeudi que la population manifeste son exaspération face aux attaques à répétition attribuée au groupe armé ADF.

Embarras au sein de la coalition Lamuka , qui réunit les poids lourds de l 'opposition congolaise, après les propos polémiques de l 'ancien Premier ministre Adolphe Muzito sur le Rwanda. ►À lire aussi : RDC : Adolphe Muzito prend la direction de la coalition Lamuka pour trois mois .

En RDC , neuf mois après l'arrivée au pouvoir de Félix Tshisekedi, le cardinal archevêque de Kinshasa conseille à Depuis un an, Martin Fayulu et Moïse Katumbi sont ensemble, avec Jean-Pierre Bemba et vous-même, dans la coalition Lamuka . Mais est-ce que la rivalité de plus en plus visible entre

Le nouveau coordonnateur va convoquer bientôt une réunion du présidium de Lamuka au cours de laquelle il lèvera les grandes options sur les enjeux de l’heure, mais Adolphe Muzito donne déjà le ton : il insiste sur la recherche de ce qu’il appelle « vérité des urnes », et tacle la majorité au pouvoir.

« Le pays est divisé. C’est la cacophonie au plus haut sommet de l’État. Il n’y a pas de cohésion, pas d’entente. C’est la rivalité. Nous pensons qu’il faut que tout le monde comprenne que le pays a besoin de cohésion. »

Insistant sur l’unité de Lamuka, Adolphe Muzito relativise l’incapacité de la coalition à se mettre d’accord sur le nom d’un seul candidat au poste de rapporteur adjoint de l’Assemblée nationale, seul poste réservé à l’opposition dans le bureau de la chambre basse du Parlement. « On peut avoir des contradictions, c’est ça la richesse. On est des résistants dans cette institution. »

Pour sa part, sans évoquer le bilan de son mandat de trois mois à la tête de cette coalition, Jean-Pierre Bemba a promis son soutien à son successeur. « Nous sommes ensemble. On continuera de l’appuyer, lui fournir toute notre énergie. Nous sommes confiants. »

Le prochain défi pour Lamuka sera de se mettre d’accord sur la position à prendre au sujet de la question de porte-parole de l’opposition qui n’est toujours pas résolue.

RDC: les États-Unis prennent des sanctions contre les rebelles ougandais des ADF .
Cinq membres de la rébellion ougandaise des ADF sont visés par des sanctions américaines, dont le leader du mouvement, Musa Baluku. Les États-Unis ont annoncé le 10 décembre de nouvelles sanctions contre 18 individus accusés de violations des droits de l’homme, au Soudan du Sud et en République démocratique du Congo (RDC). Washington a notamment décidé de cibler des membres des Forces démocratiques alliées (ADF). Cette rébellion ougandaise, qui opère dans l’est de la RDC depuis plus de vingt ans, est responsable de nombreux massacres ces derniers mois dans la région de Béni.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!