Monde: Affaire Epstein : l'accusatrice du Prince Andrew rejette ses "excuses ridicules" - - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde Affaire Epstein : l'accusatrice du Prince Andrew rejette ses "excuses ridicules"

08:15  03 décembre  2019
08:15  03 décembre  2019 Source:   france24.com

Empêtré dans l’affaire Epstein, le Prince Andrew privé d’anniversaire

  Empêtré dans l’affaire Epstein, le Prince Andrew privé d’anniversaire Le fils préféré de la reine Elisabeth II est mis en cause dans le scandale Epstein.Mis en cause pour ses relations avec Jeffrey Epstein, le financier américain condamné pour pédophilie, le fils d’Elisabeth II du Royaume-Uni est accusé d’avoir eu des relations avec une adolescente de 17 ans qui y avait été contrainte.

(Londres) L’Américaine qui affirme avoir été forcée à des relations sexuelles avec le prince Andrew sous l’emprise du financier Jeffrey Epstein , a dénoncé ses « excuses ridicules » de la part du fils d’Élisabeth II et a « supplié » les Britanniques de la soutenir. Publié le 02 décembre 2019 à 13h22.

prince Andrew sous l’emprise du financier Jeffrey Epstein , a dénoncé ses « excuses ridicules » de la part du fils d’Elizabeth II. dans l’ordre de succession au trône, par Jeffrey Epstein et sa petite amie de l’époque, Ghislaine Maxwell, lors d’une virée en boîte de nuit, où le prince l’aurait invitée à danser.

Le prince Andrew au Royal Ascot le 20 juin 2019. © Toby Melville, Reuters Le prince Andrew au Royal Ascot le 20 juin 2019.

L'Américaine qui accuse le fils de la reine d'Angleterre de l'avoir violée s'est exprimée à la télévision lundi soir. Elle appelle les Britanniques à la croire et dénonce les "excuses ridicules" du prince Andrew, qui pourrait être assigné à comparaître s'il se rendait aux États- Unis.

Elle supplie les Britanniques de la soutenir : l'Américaine qui affirme avoir été forcée à des relations sexuelles avec le prince Andrew sous l'emprise du financier Jeffrey Epstein s'est exprimée lundi 2 décembre lors d'un entretien sur la BBC.

Le Prince Andrew de nouveau accusé d'agression sexuelle

  Le Prince Andrew de nouveau accusé d'agression sexuelle En 2001, Virginia Roberts Giuffre avait accusé le Prince Andrew d'avoir abusé sexuellement d'elle. C'est au tour maintenant de Johanna Sjoberg de sortir de l'ombre et de porter des accusations semblables. Non Stop People vous en dit plus. © DPA/MAXPPP Le Prince Andrew de nouveau accusé d'agression sexuelle Le Prince Andrew est mal, mal, mal. Le deuxième fils de la reine Elisabeth est englué dans l'affaire Jeffrey Epstein et deux femmes l'accusent d'agressions sexuelles. L'élément déclencheur de ce nouveau scandale ? Une interview donnée par le Prince à la "BBC Two" et diffusée le samedi 16 novembre.

le prince Andrew sous l’emprise du financier Jeffrey Epstein , a dénoncé ses « excuses ridicules » de la part du fils d’Elizabeth II et a « supplié » les « Les personnes impliquées vont évidemment continuer d’utiliser ces excuses ridicules comme quoi on aurait rallongé son bras ou bien que la

L'Américaine qui affirme avoir été forcée à des relations sexuelles avec le prince Andrew sous l'emprise du financier Jeffrey Epstein , a dénoncé ses " excuses ridicules " de la part du fils d'Elizabeth II et a "supplié" les Britanniques de la soutenir. "Je supplie les Britanniques de me soutenir

"Je supplie les Britanniques de me soutenir, de m'aider à mener ce combat, de ne pas accepter (...) l'histoire d'un abus (sexuel) qui concerne votre famille royale", a-t-elle déclaré.

Virginia Roberts, épouse Giuffre, explique avoir été présentée en 2001 au deuxième fils de la reine Elizabeth II par Jeffrey Epstein et sa petite amie de l'époque, Ghislaine Maxwell, lors d'une virée en boîte de nuit, où le prince l'aurait invitée à danser.

"C'était horrible et ce type n'arrêtait pas de me suer dessus", a détaillé celle qui n'avait alors que 17 ans. Virginia Giuffre affirme avoir été forcée à avoir des relations sexuelles avec lui plus tard dans la soirée, puis à deux autres reprises à New York et sur l'île privée dans les Caraïbes de Jeffrey Epstein, qui s'est depuis suicidé en prison.

Affaire Epstein : l'accusatrice du Prince Andrew dénonce ses "excuses ridicules"

  Affaire Epstein : l'accusatrice du Prince Andrew dénonce ses La femme qui affirme avoir été forcée à avoir des relations sexuelles avec le prince Andrew a dénoncé les «excuses ridicules» de la part du fils d'Elizabeth II.L'Américaine qui affirme avoir été forcée à des relations sexuelles avec le prince Andrew sous l'emprise du financier Jeffrey Epstein, a dénoncé ses «excuses ridicules» de la part du fils d'Elizabeth II et a «supplié» les Britanniques de la soutenir. «Je supplie les Britanniques de me soutenir, de m'aider à mener ce combat, de ne pas accepter (...) l'histoire d'un abus (sexuel) qui concerne votre famille royale», a-t-elle déclaré dans un entretien diffusé lundi sur la BBC.

A lire aussi : Affaire Epstein : le prince Andrew dit n'avoir "aucun souvenir" de son accusatrice . «Les personnes impliquées vont évidemment continuer d'utiliser ces excuses ridicules comme quoi on aurait rallongé son bras ou bien que la photo a été retouchée», explique Virginia Giuffre dans l'entretien.

ENTRETIEN - Virginia Roberts a répondu aux questions de la BBC deux semaines après l’interview catastrophique du frère cadet du prince Charles, qui lui vaut une mise à l’écart de la famille royale.

"Un seul d'entre nous dit la vérité"

Le prince avait démenti "catégoriquement" ces accusations fin octobre dans une interview jugée désastreuse sur la BBC qui l'a poussé à se retirer depuis de la vie publique. Il y arguait qu'une maladie l'empêchait de suer et qu'il ne se souvenait pas d'avoir rencontré cette jeune femme.

À propos d'une photographie où il la tient par la hanche, le duc d'York avait antérieurement affirmé ne pas en avoir de souvenir, insinuant qu'elle avait été retouchée. "Les personnes impliquées vont évidemment continuer d'utiliser ces excuses ridicules comme quoi on aurait rallongé son bras ou bien que la photo a été retouchée", explique Virginia Giuffre dans l'entretien.

"Ce sont des conneries !", s'est-elle insurgée. "Il sait ce qui s'est passé, je sais ce qui s'est passé. Et un seul d'entre nous dit la vérité." Virginia Giuffre a assuré que la photo était "authentique" et qu'elle avait donné l'originale "au FBI pour leur enquête".

Affaire Jeffrey Epstein: l'accusatrice du prince Andrew témoigne sur la BBC

  Affaire Jeffrey Epstein: l'accusatrice du prince Andrew témoigne sur la BBC La jeune femme américaine qui accuse le prince Andrew d’avoir abusé d’elle quand elle avait 17 ans est apparue lundi soir dans la grande émission d’investigation de la BBC, Panorama. Au cours de ce programme d’une heure consacré à l’affaire Jeffrey Epstein, Virginia Roberts persiste et signe : le second fils de la reine ne dit pas la vérité et demande aux Britanniques de la soutenir. Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix Aujourd’hui mariée et mère de trois enfants, Virginia Roberts explique avoir été présentée au deuxième fils de la reine Elizabeth II par Jeffrey Epstein et sa petite amie de l'époque, Ghislaine Maxwell, dans une boîte de nuit select de Lon

L'Américaine qui affirme avoir été forcée à des relations sexuelles avec le prince Andrew sous l'emprise du financier Jeffrey Epstein , a dénoncé ses " excuses ridicules " de la part du fils d'Elizabeth II et a "supplié" les Britanniques de la soutenir. "Je supplie les Britanniques de me soutenir, de m'aider

Le prince Andrew aurait rencontré la jeune femme, âgée de 17 ans à l'époque, via Jeffrey Epstein . L'Américaine qui affirme avoir été forcée à des relations sexuelles avec le prince Andrew sous l'emprise du financier Jeffrey Epstein a dénoncé ses « excuses ridicules » de la part du fils

Pas d'enquête criminelle à Londres

Le programme de la BBC révèle par ailleurs que le prince pourrait recevoir des assignations à comparaitre au tribunal s'il retournait sur le sol américain, les avocats de cinq victimes d'Epstein ayant demandé à ce qu'il témoigne au cours de leurs procès. Selon ces victimes, le duc d'York aurait assisté à des séances de massages données au domicile de son ami Jeffrey Epstein, ce que nie le fils d'Elizabeth II.

Depuis le tournage de ce programme d'une heure de la BBC, Buckingham Palace a déclaré qu'Andrew "regrettait sans équivoque (son) association malavisée avec Jeffrey Epstein", mais a "nié catégoriquement que le duc d'York ait eu un quelconque contact ou relation sexuelle avec Virginia Roberts". La police britannique a confirmé la semaine dernière qu'il n'y aurait pas d'enquête criminelle au Royaume-Uni.

Avec AFP

Le prince Andrew dans la tourmente : cette nouvelle interview qui va faire parler .
Ghislaine Maxwell, la complice présumée de Jeffrey Epstein, prévoit de prendre la défense du prince Andrew à la télévision. Un entretien qui risque de remettre de l'huile sur le feu.À travers cette tribune, l'ancienne amante du milliardaire qui servait vraisemblablement de rabatteuse dans ce réseau international, envisage de prendre la défense du fils de la reine d'Angleterre. Celle qui se fait très discrète depuis que l'homme a été retrouvé mort dans sa cellule de prison en août dernier, pourrait démentir les propos de Virginia Roberts Giuffre, qui assure avoir eu trois relations sexuelles avec l'ex-époux de Sarah Ferguson.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!