•   
  •   

Monde Burkina Faso : une attaque contre un temple protestant fait 14 morts dont de nombreux enfants

16:10  03 décembre  2019
16:10  03 décembre  2019 Source:   francetvinfo.fr

Burkina Faso: attaque du poste de police de Yendéré à la frontière ivoirienne

  Burkina Faso: attaque du poste de police de Yendéré à la frontière ivoirienne Au Burkina Faso, des hommes armés non encore identifiés ont attaqué le poste de police de Yendéré situé à la frontière avec le Côte d’Ivoire, dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre, blessant deux voyageurs et causant des dégâts matériels. Ce poste, premier point de contrôle avant d’entrer sur le territoire burkinabè en venant de Côte d’Ivoire, avait déjà été attaqué une première fois. Ce samedi 30 novembre à 21h50, les passagers en provenance de la Côte d’Ivoire étaient en train d'accomplir les dernières formalités avant d’entrer sur le territoire burkinabè. « On avait presque fini », raconte un témoin.

*Quatorze fidèles, dont "des enfants ", ont été tués dimanche pendant un service religieux lors de l’ attaque d'une église protestante à Hantoukoura, dans

«Cette attaque a malheureusement occasionné 14 morts et de nombreux blessés», ajoutent les autorités dans ce communiqué. Les attaques , attribuées à des groupes djihadistes, contre des églises ou des religieux chrétiens se sont multipliées récemment au Burkina Faso , pays sahélien

C'est le bilan de l'attaque contre un temple protestant attribuée à des jihadistes dans l'est du Burkina, le 1er décembre.

  Burkina Faso : une attaque contre un temple protestant fait 14 morts dont de nombreux enfants © Fournis par Franceinfo

14 fidèles d’une petite église protestante, dont des enfants, ont été tués le 1er décembre 2019 lors d'une attaque à Hantoukoura, dans l'est du Burkina Faso, à la frontière avec le Niger. Une région qui a enregistré plusieurs attaques jihadistes ces derniers mois contre des lieux de culte. Cette attaque, qui a également fait de nombreux blessés, a été perpétrée par une "dizaine d'individus lourdement armés" arrivés à moto, qui "ont exécuté froidement les fidèles, dont le pasteur de l'église et des enfants", a précisé une source sécuritaire.

Burkina Faso : au moins 10 morts dans l'attaque d'une église protestante

  Burkina Faso : au moins 10 morts dans l'attaque d'une église protestante Au moins dix fidèles dont "des enfants" ont été tués dimanche, dans l'est du Burkina Faso, lors de l'attaque d'une église protestante pendant un service religieux. "Plus d'une dizaine de personnes qui assistaient à la messe ont été tuées lors d'une attaque qui a visé l'église protestante de Hantoukoura", localité de la commune de Foutouri frontalière du Niger, a indiqué une source sécuritaire. Au moins dix fidèles dont "des enfants" ont été"Plus d'une dizaine de personnes qui assistaient à la messe ont été tuées lors d'une attaque qui a visé l'église protestante de Hantoukoura", localité de la commune de Foutouri frontalière du Niger, a indiqué une source sécuritaire.

Au moins 14 fidèles dont "des enfants " ont été tués dimanche, dans l'est du Burkina Faso , lors de l' attaque d'une église protestante pendant un service

Au Burkina Faso , pays sahélien pauvre d'Afrique de l'Ouest, les attaques attribuées à des groupes jihadistes contre les églises ou des religieux chrétiens se sont multipliées récemment. Le 26 mai dernier, quatre fidèles avaient été tués lors d' une attaque contre une église catholique à Toulfé

Toutes les victimes sont de sexe masculin

"Les victimes sont toutes de sexe masculin et beaucoup sont des enfants, dont l'âge varie entre 12 et 16 ans. Ils avaient sans doute accompagné les femmes ou leurs mères qui ont été épargnées par les terroristes", a affirmé à l'AFP la même source.

"Nous n'avons pas toutes les informations, mais le peu qu'on peut dire c'est qu'il s'agit d'une petite église, une église naissante qui n'avait pas plus de 20 membres. Ceux qui ont été froidement abattus, ce sont des enfants de 10, 12, 14 ans. Les femmes ont été épargnées", a déclaré le pasteur Henri Yé, président de la Fédération des Eglises et missions évangéliques.

Les églises systématiquement visées par les jihadistes

Le 26 mai 2019, quatre fidèles avaient été tués lors d'une attaque contre une église catholique à Toulfé, localité du nord du pays.

Burkina Faso: une église protestante attaquée dans l'est du pays

  Burkina Faso: une église protestante attaquée dans l'est du pays Quatorze fidèles ont été tués dimanche pendant un service religieux lors de l'attaque d'une église protestante à Hantoukoura, dans l'est du Burkina Faso. Les actions menées par des groupes armés jihadistes contre les lieux de culte se multiplient. L'attaque a été perpétrée par une « dizaine d'individus lourdement armés », selon une source sécuritaire, citée par l'Agence France-presse. Les fidèles, dont le pasteur de l'église et des enfants, ontL'attaque a été perpétrée par une « dizaine d'individus lourdement armés », selon une source sécuritaire, citée par l'Agence France-presse. Les fidèles, dont le pasteur de l'église et des enfants, ont été « froidement exécutés » rapporte cette même source.

De nombreux enfants font partie des 14 victimes tuées ce dimanche lors de l' attaque d' un temple protestant attribuée à des djihadistes dans l'est du pays, ont Les attaques , attribuées à des groupes djihadistes, contre des églises ou des religieux chrétiens se sont multipliées récemment au Burkina

Une église protestante de Hantoukoura (à l'est du Burkina Faso ) a été attaquée dimanche, pendant un « Cette attaque a malheureusement occasionné 14 morts et de nombreux blessés ». Le 26 mai, quatre fidèles avaient été tués lors d’ une attaque contre une église catholique à Toulfé, localité

Le 13 mai, quatre catholiques avaient été tués lors d'une procession religieuse en honneur de la Vierge Marie à Zimtenga, toujours dans le Nord.

La veille, six personnes dont un prêtre, avaient été tuées lors d'une attaque pendant la messe dans une église catholique à Dablo, une commune de la province du Sanmatenga, également dans le nord du pays.

Le 29 avril 2019, six personnes avaient été tuées dans l'attaque de l'église protestante de Silgadji, dans le nord.

A la mi-mars, l'abbé Joël Yougbaré, curé de Djibo (nord), avait été enlevé par des individus armés.

Le 15 février, le père César Fernandez, missionnaire salésien d'origine espagnole, avait été tué dans le centre du pays.

Au total, les attaques attribuées à une douzaine de groupes jihadistes, dont Ansarul Islam, le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans et l'organisation Etat islamique au grand Sahara, ont fait près de 700 morts depuis début 2015, selon un comptage de l'AFP et environ 500 000 déplacés internes et réfugiés, selon l'ONU.

Burkina Faso: l'UE consolide son soutien matériel à la lutte contre le terrorisme .
Le chef de la délégation de l’Union européenne était reçu mardi 3 décembre par le chef du gouvernement burkinabè. Les échanges ont essentiellement porté sur la situation sécuritaire du pays. Pour l’ambassadeur de l'UE au Faso Wolfram Vetter, « la situation sécuritaire reste une préoccupation majeure ». L’Union entend renforcer sa coopération sur cet aspect. Des unités d’élite des forces armées sont en formation et seront bientôt déployées dans certaines régions.Les premières unités sont déjà sur le front de la lutte contre le terrorisme.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!