•   
  •   

Monde Deux soldats tués et sept autres blessés au Mali par un engin explosif

18:10  03 décembre  2019
18:10  03 décembre  2019 Source:   france24.com

Le Mali et le Burkina expriment leur solidarité avec la France

  Le Mali et le Burkina expriment leur solidarité avec la France Le gouvernement du Mali et le président du Burkina Faso, deux pays où opère Barkhane, ont exprimé mardi leur solidarité avec la France après la mort de treize soldats français."Le Mali est aux côtés de la France dans cette épreuve qui endeuille nos deux armées", a dit sur les réseaux sociaux le porte-parole du gouvernement malien et ministre de la Communication Yaya Sangaré.

Deux soldats maliens ont été tués lundi et sept autres blessés par un engin explosif improvisé dans le centre du pays en guerre, non loin de la frontière Le Mali , et en particulier les confins du Burkina et du Niger, sont en proie à une dégradation sécuritaire et une propagation du djihadisme qui alarme la

Deux soldats maliens ont été tués lundi et sept autres blessés par un engin explosif improvisé dans le centre du pays en guerre, non loin de la frontière du Burkina Faso, a annoncé l’armée malienne dans la nuit. L’explosion s’est produite en milieu de journée à Diougani, dans la région de Mopti

  Deux soldats tués et sept autres blessés au Mali par un engin explosif © Archives AFP | Patrouille de soldats maliens à Kidal, le 29 juillet 2013

Deux soldats maliens ont été tués et sept autres blessés lundi par un engin explosif à Diougani, dans le centre du pays, non loin de la frontière du Burkina Faso.

Le déclenchement d’un engin explosif improvisé a tué deux soldats maliens lundi 2 décembre et blessé sept autres militaires dans le centre du pays en guerre, non loin de la frontière du Burkina Faso, a annoncé l'armée malienne dans la nuit de lundi à mardi.

L'explosion s'est produite en milieu de journée à Diougani, dans la région de Mopti, a indiqué l'armée sur les réseaux sociaux, sans donner davantage de précisions.

Le Mali et le Burkina expriment leur solidarité avec la France

  Le Mali et le Burkina expriment leur solidarité avec la France Alors que le pape François vient de passer quatre jours au Japon, nous sommes partis à la rencontre des rares chrétiens dans le pays. Ils sont environ 400 000 au Japon, soit moins de 0,5% de la population. Pendant plusieurs siècles, la religion chrétienne a été interdite dans le pays et les croyants, des "chrétiens cachés", contraints à la clandestinité. Reportage à Nagasaki de Louis Belin, Constantin Simon et Aruna Popuri.

Deux soldats de l'armée malienne ont été tués et six blessés samedi lors d'une patrouille dans le centre du pays, après le passage de leur véhicule sur un "Lors d'une patrouille de proximité, un véhicule Fama (Forces armées maliennes) a sauté sur un engin explosif improvisé" dans la zone de

Mali : sept militaires français blessés dans l'attaque à Tombouctou. "C'est avec une très vive émotion que le président de la République a appris la mort en opération de deux militaires du 1er régiment de spahis de Valence, tués ce matin au Mali dans l'attaque à l' engin explosif improvisé de

Dégradation sanitaire

Le Mali, et en particulier les confins du Burkina et du Niger, sont en proie à une dégradation sécuritaire et une propagation du jihadisme qui alarme la communauté internationale, malgré la présence de forces françaises, onusiennes et africaines. Le conflit au Sahel a fait des milliers de morts et des centaines de milliers de déplacés.

En dehors des attaques contre les forces armées ou les populations civiles, la pose de mines artisanales le long des principaux axes de communication par les jihadistes provoque des dizaines d'explosions chaque année.

Depuis novembre 2019, au moins quatre soldats maliens, deux soldats burkinabé et un soldat français ont été tués par des mines artisanales. Les civils ne sont pas épargnés.

Avec AFP

Mali : un militaire français grièvement blessé .
Le vote des expatriés algériens à l'élection présidentielle s'est ouvert samedi en France, alimentant les oppositions à cette élection, jugée illégitime par certains membres de la diaspora. Le jour même, la justice algérienne a demandé à entendre Saïd Bouteflika, le frère du président algérien déchu, dans le cadre d'un procès pour corruption. 

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!