•   
  •   

Monde Destitution de Donald Trump : les démocrates vantent leur "dossier en béton"

02:21  09 décembre  2019
02:21  09 décembre  2019 Source:   france24.com

Procédure de destitution contre Donald Trump : les démocrates brandissent des "preuves accablantes"

  Procédure de destitution contre Donald Trump : les démocrates brandissent des En s'appuyant un rapport de 300 pages, les élus démocrates sont ouvert la voie à la mise en accusation du président américain au Congrès. Ils reprochent à Donald Trump d'avoir demandé à l'Ukraine d'enquêter sur un de ses potentiels adversaires à la présidentielle de 2020. © Fournis par Franceinfo "C'est très dangereux pour un pays d'avoir un président sans éthique, qui croit être au-dessus des lois", a commenté l'élu démocrate Adam Schiff, président de la commission du Renseignement. Les démocrates américains ont ouvert la voie, mardi 3 décembre, à la mise en accusation de Donald Trump au Congrès.

Donald Trump d'avoir mené une "opération de dissimulation" mais estime qu'il faut en premier lieu monter un dossier " en béton ", susceptible de "Nancy Pelosi est un désastre", les démocrates "ont de gros problèmes", a-t-il ajouté. Quant au procureur Mueller, ancien chef de la police fédérale (FBI)

6Medias, publié le dimanche 08 décembre 2019 à 19h50. L'incident qui s'est produit vendredi matin en pleine journée de mobilisation à la RATP, a été relayé sur les réseaux sociaux, raconte Le Parisien. Ils ne voulaient, semble-t-il, pas que leur collègue travaille, ce vendredi 6 décembre.

Jerrold Nadler, démocrate et président de la Chambre des représentants de la magistrature, prend la parole lors d'une audition de la commission judiciaire de la Chambre des représentants sur la destitution du président américain Donald Trump au Capitole à Washington, le 4 décembre 2019. © Saul Loeb, REUTERS Jerrold Nadler, démocrate et président de la Chambre des représentants de la magistrature, prend la parole lors d'une audition de la commission judiciaire de la Chambre des représentants sur la destitution du président américain Donald Trump au Capitole à Washington, le 4 décembre 2019.

Des représentants politiques seront auditionnés lundi dans l'enquête en destitution contre le président américain, Donald Trump. Si le président de la commission judiciaire a affirmé dimanche avoir "un dossier en béton" contre Donald Trump, ce dernier a dénoncé une audition "bidon".

Nouveau rebondissement dans l'enquête en destitution contre Donald Trump. Soupçonné d'abus de pouvoir, il serait déclaré coupable "en trois minutes chrono" par un jury s'il était devant un tribunal, a affirmé dimanche le démocrate menant les travaux vers la probable mise en accusation au Congrès du président américain.

États-Unis : Nancy Pelosi demande la rédaction de l'acte d'accusation contre Donald Trump

  États-Unis : Nancy Pelosi demande la rédaction de l'acte d'accusation contre Donald Trump La cheffe des démocrates au Congrès américain a accusé ce jeudi le président américain "d'abus de pouvoir".

Le bâtiment était plein de cartables d'écoliers et de matériel d'emballage, ont-ils indiqué, affirmant ne pas connaître les causes de cet incendie. Destitution de Trump : les démocrates vantent leur " dossier en béton ".

La Cour de cassation tranche lundi sur la loyauté des méthodes d'enquête dans l'affaire du chantage à la sextape du footballeur Mathieu Valbuena, une décision-clé pour Karim Benzema, mis en cause depuis quatre 08/12MondeDestitution de Trump : les démocrates vantent leur " dossier en béton ".

"Nous avons un dossier en béton", a déclaré sur CNN Jerry Nadler, président de la commission judiciaire de la Chambre des représentants. "Si ce dossier était présenté à un jury, un verdict de culpabilité serait rendu en trois minutes chrono".

Selon lui, "l'accusation au coeur (du dossier) est que le président a placé ses intérêts au-dessus de ceux du pays à plusieurs reprises et qu'il a demandé l'ingérence d'une puissance étrangère dans nos élections à plusieurs reprises". Cela pose "un véritable danger pour le scrutin" présidentiel de novembre 2020, a-t-il mis en garde.

>>> À lire : Procédure de destitution : ce que la carte complotiste peut rapporter à Donald Trump

Forts de leur majorité à la Chambre, les démocrates ont ouvert fin septembre une enquête en destitution contre Donald Trump après avoir appris qu'il avait demandé à l'Ukraine d'enquêter sur Joe Biden, bien placé pour l'affronter lors de la présidentielle.

Destitution de Trump: Nancy Pelosi demande la rédaction de l’acte d’accusation

  Destitution de Trump: Nancy Pelosi demande la rédaction de l’acte d’accusation Après plusieurs jours d’auditions, Nancy Pelosi, la cheffe des démocrates à la Chambre des représentants, lance ce jeudi la rédaction de l’acte d’accusation du président américain. C’est une étape importante dans la procédure de destitution contre Donald Trump. C’est en effet sur la base de cet acte d’accusation que les députés vont voter pour ou contre la mise en accusation formelle du président américain qui deviendrait alors le troisième président américain de l’histoire à faire l’objet d’une procédure de destitution.Provocation du présidentComme à son habitude, Donald Trump a immédiatement répondu par la provocation.

Le sujet de la destitution de Trump est relancé après la déclaration du procureur spécial Robert Mueller qui a expliqué que ses investigations sur l’ingérence de la Russie dans la dernière élection présidentielle n'avaient pas lavé Donald Trump de tout soupçon.

Vous avez peur que votre dossier de crédit immobilier ne soit pas accepté ? Comprenez bien qu’il ne s’agit pas de mentir mais de répondre aux questions du banquier en les préparant à l’avance afin de démontrer au banquier que vous n’aurez pas de difficulté pour payer vos mensualités.

Donald Trump proclame son innocence et dénonce une enquête anticonstitutionnelle, une "mascarade" montée à charge contre lui avec laquelle il refuse de coopérer.

Des chefs d'accusation bientôt à l'étude

Après deux mois d'enquête à la chambre basse, la commission judiciaire va commencer à rédiger la semaine prochaine les chefs d'accusation visant le milliardaire.

Elle commencera par entendre lundi des représentants des groupes républicain et démocrate, qui présenteront chacun leur version, aux antipodes, des conclusions à tirer de l'enquête. Cette audition sera "bidon", a tweeté Donald Trump, dimanche.

Plusieurs chefs d'accusation pourraient être retenus : abus de pouvoir et corruption, entrave à la bonne marche du Congrès et entrave à la justice.

Cette nouvelle étape accélère la procédure vers le vote en séance plénière à la Chambre sur la mise en accusation ("impeachment" en anglais) du président, probablement avant Noël.

Destitution de Trump: républicains et démocrates présentent leurs conclusions

  Destitution de Trump: républicains et démocrates présentent leurs conclusions Audience houleuse ce lundi 9 décembre aux États-Unis, à la commission judiciaire de la Chambre des représentants. Les élus ont une nouvelle fois examiné les preuves, selon les démocrates, d'un abus de pouvoir du président américain, ce que démentent les républicains. Malgré la farouche opposition du camp de Donald Trump, les démocrates devraient rapidement rédiger l'acte d'accusation du président. De notre correspondance à Washington, Anne CorpetL’audience vient de commencer et un spectateur se lève dans la salle. « On a voté pour Donald Trump ! Les Américains en ont assez de cette mascarade », hurle-t-il. C’est un militant d’extrême droite connu.

La quiétude du quartier de Seebach, au nord de Zurich a été perturbée par plusieurs coups de feu, qui ont retenti dimanche après-midi. Un lecteur affirme avoir vu depuis son balcon, trois hommes prendre en chasse un quatrième. «Quand ils l'ont rattrapé

Nous vous présentons ici nos élèves du stage de Toussaint 2018, (avec qui on a vécu une expérience extraordinaire!!) et vous proposons de nous rejoindre

La mise en accusation est encore loin

Il faudra avant cela passer par un vote clé en commission judiciaire sur ces mêmes chefs d'accusation. M. Nadler n'a pas écarté dimanche qu'il puisse être organisé d'ici la fin de la semaine prochaine.

Compte tenu de la majorité démocrate, Donald Trump deviendra certainement le troisième président de l'histoire, après Andrew Johnson et Bill Clinton, mis en accusation au Congrès américain.

Mais il devrait ensuite être acquitté lors du procès politique qui sera organisé au Sénat, où les républicains sont majoritaires et le soutiennent largement.

Les républicains accusent les démocrates d'aller trop vite, avec pour seul objectif de destituer Donald Trump car ils craignent de ne pas le battre lors de la présidentielle. Le président républicain, lui, jure de prendre sa revanche dans les urnes.

S'il est mis en accusation à la Chambre, le président pourra bénéficier d'une "procédure juste" au Sénat lors du procès, a affirmé sa porte-parole, martelant qu'il n'avait "rien fait de mal".

Les républicains prendront alors les rênes de la procédure. Donald Trump veut qu'ils convoquent une batterie de démocrates, dont Joe Biden et son fils Hunter.

États-Unis: le démocrate anti-destitution Jeff Van Drew songe à changer de parti .
Aux États-Unis, alors que la Chambre des représentants se prépare à voter la destitution de Donald Trump, les démocrates pourraient perdre l’un des leurs, Jeff Van Drew. Il pourrait voter contre et serait même prêt à rejoindre le parti républicain. De notre correspondante à New York, Loubna Anaki Jeff Van Drew n’a jamais caché son opposition à la procédure de destitution. Élu du New Jersey, il avait déjà voté contre l’enquête il y a deux mois. La semaine dernière, il confiait « ne rien voir dans cette affaire qui justifie de démettre le président de ses fonctions ».

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!