•   
  •   

Monde L’Agence mondiale antidopage exclut la Russie des jeux Olympiques pendant quatre ans

14:10  09 décembre  2019
14:10  09 décembre  2019 Source:   nouvelobs.com

Jeux Olympiques : forte radioactivité près du départ de la flamme à Fukushima

  Jeux Olympiques : forte radioactivité près du départ de la flamme à Fukushima Greenpeace affirme avoir détecté des «points chauds» de radiations dans la région de Fukushima, lieu de départ de la flamme olympique au Japon.A lire aussi :Tokyo-2020: Fukushima veut renaître avec les Jeux

L ' Agence mondiale antidopage a annoncé lundi 9 décembre l'exclusion de la Russie des Jeux olympiques pour quatre ans . «La liste complète des recommandations (de sanctions du Comité de révision de la conformité) a été approuvée à l'unanimité» des douze membres du comité exécutif.

Le porte-parole de l ' agence mondiale antidopage (AMA) a annoncé que la Russie était exclue durant quatre ans des Jeux olympiques .

  L’Agence mondiale antidopage exclut la Russie des jeux Olympiques pendant quatre ans © Copyright 2019, L'Obs

L’Agence mondiale antidopage (AMA) a décidé lundi 9 décembre d’exclure la Russie des jeux Olympiques pendant quatre ans, ce qui inclut Tokyo 2020 et Pékin 2022, pour sanctionner la falsification des données de contrôles remises à l’agence, a déclaré un porte-parole de l’AMA à l’issue du comité exécutif réuni à Lausanne.

« La liste complète des recommandations (de sanctions du Comité de révision de la conformité) a été approuvée à l’unanimité » des douze membres du comité exécutif, a déclaré aux médias ce porte-parole.

Le Comité de révision de la conformité recommandait notamment l’exclusion du drapeau russe des JO et de tout championnat du monde pendant quatre ans, avec la possible présence de sportifs russes sous drapeau « neutre ».

Dopage: la Russie menacée de sanctions avant les Jeux olympiques de Tokyo

  Dopage: la Russie menacée de sanctions avant les Jeux olympiques de Tokyo C’est un nouveau cataclysme qui menace les sportifs russes. Accusées d’avoir falsifiée des données sur le dopage, les institutions sportives de Russie pourraient de nouveau être exclues des compétitions internationales. L’agence mondiale antidopage doit rendre son verdict ce lundi 9 décembre à Lausanne. Avec notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot Ambiance des mauvais jours au siège du Comité olympique russe. Dans les couloirs, on s'inquièteAvec notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot

L ' Agence mondiale antidopage a décidé de très lourdes sanctions contre la Russie , soupçonnée de dopage organisé. Comme lors des Jeux olympiques de Pyeongchang. Moscou et l ’ Agence russe de lutte contre le dopage (Rusada) disposent de 21 jours pour faire appel devant le Tribunal arbitral

( Agence mondiale antidopage ) a recommandé une suspension de quatre ans de la Russie des La Russie privée des prochains événements sportifs ? Des données qui ne sont "ni complètes ni Dans l'immédiat, cela concernerait les Jeux Olympiques d'été de Tokyo (en 2020) et ceux d'hiver à

La Russie peut faire appel

« Cela signifie que les sportifs russes, s’ils veulent participer aux jeux Olympiques ou paralympiques ou tout autre événement majeur figurant dans les recommandations, devront démontrer qu’ils ne sont pas impliqués dans les programmes de dopage décrits par les rapports “Mclare” ou que leurs échantillons n’ont pas été falsifiés », a expliqué le porte-parole.

La décision de l’AMA peut être contestée dans un délai de 21 jours devant le Tribunal arbitral du sport (TAS), par l’agence nationale antidopage Rusada, ou par le Comité olympique russe (ROC) ou toute fédération internationale qui serait concernée.

L’appel serait en principe suspensif et les sanctions ne seraient applicables qu’une fois confirmées par le TAS.

Parmi les autres mesures approuvées lundi par l’AMA, figure l’interdiction pendant quatre ans d’attribuer l’organisation de compétitions planétaires (JO et championnats du monde).

Cette suspension est la conséquence de la falsification de données de contrôles antidopage fournies par la Russie à l’Agence mondiale antidopage au début de l’année.

Les experts informatiques missionnés par l’AMA ont découvert que « des centaines » de résultats suspects avaient été effacés de ces données, pour certains entre décembre 2018 et janvier 2019, juste avant leur remise.

Exclusion de la Russie des JO : Vladimir Poutine dénonce une décision politique .
La Russie, exclue pour quatre ans des compétitions internationales pour un scandale de dopage, a dénoncé une décision «politiquement motivée» qui «contredit la charte olympique». Des sportifs dépités se préparent, eux, à poursuivre leurs carrières sous drapeau neutre. © Panoramic «Il n'y a aucune reproche à faire au comité olympique russe, et s'il n'y aucune reproche à ce comité, le pays doit participer aux compétitions sous son drapeau national», a lancé le président russe Vladimir Poutine, lors d'une conférence de presse à Paris. Cette décision «contredit donc la charte olympique», d'après lui.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!