•   
  •   

Monde Audition tendue au Congrès à l'approche du vote sur l'impeachment de Donald Trump

04:15  10 décembre  2019
04:15  10 décembre  2019 Source:   msn.com

Procédure de destitution : Donald Trump refuse de participer à une audition au Congrès

  Procédure de destitution : Donald Trump refuse de participer à une audition au Congrès La Maison Blanche a annoncé dimanche soir son refus de participer à une audition à la Chambre des représentants marquant le début d'une nouvelle phase dans la procédure en destitution ouverte contre Donald Trump. Elle dénonce une procédure inéquitable. Les faits reprochés à Donald Trump sont-ils suffisamment graves pour justifier sa mise en accusation ("impeachment") ? C’est ce que se chargera de trancher cette semaine aux États-Unis la Chambre des représentants. Une commission judiciaire doit entamer le débat mercredi, lors d'une audition avec des spécialistes de la Constitution.

Donald Trump à la Maison Blanche à Washington, le 6 décembre 2019 CHIP SOMODEVILLA La commission judiciaire de la Chambre des représentants devrait voter d'ici la fin de la semaine sur Censurer le président américain ou poursuivre l ' impeachment ? La première option consiste en un

Donald Trump , lors d'une cérémonie d'hommage le 30 octobre 2019 à la Maison Blanche, à La défense de Donald Trump peut ainsi demander de nouveaux témoignages ou des documents, procéder Procédure de destitution : Donald Trump refuse de participer à une audition au Congrès .

Le patron démocrate de la commission des Affaires judiciaires, Jerrold Nadler, le 4 décembre 2019. © Saul Loeb, REUTERS Le patron démocrate de la commission des Affaires judiciaires, Jerrold Nadler, le 4 décembre 2019.

Démocrates et républicains ont présenté, lors d'une audition très tendue lundi à la commission des Affaires judiciaires de la Chambre des représentants, leurs conclusions sur l'affaire ukrainienne. Bilan : ils ne sont d'accord sur rien du tout.

La phrase a été répétée cinq fois : "Le président Trump a placé ses intérêts avant ceux du pays", a accusé Jerry Nadler, le chef démocrate de la commission des Affaires judiciaires de la Chambre des représentants. C'est lui qui présidait à l'audition extrêmement tendue qui s'est déroulée lundi 9 décembre au Congrès des États-Unis dans le cadre d'enquête pour impeachment contre le président. Ajoutant un peu plus à l'électricité dans l'air, l'élu a du faire usage de son marteau à de multiples reprises pour calmer les requêtes incessantes des républicains.

"Les démocrates sont tombés dans le piège qu'ils ont tendu à Trump", estime le sondeur John Zogby

  La procédure de destitution de Donald Trump entre dans une nouvelle phase décisive cette semaine au Congrès américain. Pour le "pape américain des sondages" John Zogby, les divisions des démocrates confortent l'idée d'une réélection du Président en 2020. Qu'ont-ils gagné? Alors que la commission des affaires judiciaires s'apprête cette semaine à rédiger le texte de la mise en accusation visant à destituer Donald Trump et qu'un vote de la Chambre des ­représentants est attendu d'ici à Noël, les trois mois du feuilleton politique que les États-Unis viennent de vivre n'ont pas fait bouger les lignes pour les démocrates.

Soupçonné d'abus de pouvoir, Donald Trump serait déclaré coupable «en trois minutes chrono» par un jury s'il était devant un tribunal, a affirmé l'élu Cette nouvelle étape accélère la procédure vers un vote en séance plénière à la Chambre sur la mise en accusation (« impeachment » en anglais) du

Marie Yovanovitch a témoigné devant le Congrès et s’est attiré les foudres de Donald Trump . Commentée en direct par un tweet sarcastique de Trump , l’ audition au Congrès de Marie Yovanovitch, ex-ambassadeur américain à Kiev, s’est déroulée dans une ambiance tendue entre

Ces derniers étaient bien déterminés à prouver que non seulement le milliardaire n'a rien à se reprocher, mais qu'il est la victime d'une chasse aux sorcières qui a démarré dès son investiture. "Vous tentez de renverser les résultats" de la présidentielle 2016, a ainsi accusé l'élu républicain Matt Gaetz.

Abus de pouvoir

Face aux membres de la commission, les juristes des deux partis sont venus présenter ou contester les conclusions de l'enquête. Côté démocrate, Barry Berke a affirmé que Donald Trump s'était rendu coupable d'abus de pouvoir, avait trahi les intérêts des États-Unis et tenté de corrompre les élections de 2020 en faisant pression sur Kiev pour obtenir une enquête sur un rival politique. Il a pressé le Congrès d'agir afin de ne pas mettre les élections de 2020 sont en danger.

Destitution de Donald Trump : les démocrates vantent leur "dossier en béton"

  Destitution de Donald Trump : les démocrates vantent leur Des représentants politiques seront auditionnés lundi dans l'enquête en destitution contre le président américain, Donald Trump. Si le président de la commission judiciaire a affirmé dimanche avoir "un dossier en béton" contre Donald Trump, ce dernier a dénoncé une audition "bidon". Nouveau rebondissement dans l'enquête en destitution contre Donald Trump. Soupçonné d'abus de pouvoir, il serait déclaré coupable "en trois minutes chrono" par unNouveau rebondissement dans l'enquête en destitution contre Donald Trump.

Donald Trump affirme que ses conversations avec M. Zelensky étaient "parfaites" et martèle, sans preuves, que Joe et Hunter Biden sont "corrompus", notamment parce que le fils de l'ancien vice-président américain a siégé à la direction de Burisma, une entreprise gazière ukrainienne un temps

Donald Trump affirme que ses conversations avec M. Zelensky étaient "parfaites" et martèle, sans preuves, que Joe et Hunter Biden sont "corrompus", notamment parce que le fils de l'ancien vice-président américain a siégé à la direction de Burisma, une entreprise gazière ukrainienne un temps

"Le président Trump a mené pendant des mois un complot pour solliciter une aide étrangère dans sa campagne de réélection en 2020", a renchéri un autre juriste démocrate, Daniel Goldman.

Côté républicain, le juriste Stephen Castor a estimé que l'enquête initiée par les démocrates était avant tout un "effort concerté pour influencer l’élection" de 2020. Selon lui, l'abus de pouvoir n'a pas été prouvé par l'opposition. La raison pour laquelle Donald Trump a insisté sur les enquêtes auprès de Kiev était simplement un souci légitime de combattre la corruption, a-t-il argué. Il en a profité pour pointer du doigt le clan Biden, accusant l'ex-vice-président d'avoir fait limoger un procureur ukrainien qui enquêtait sur une compagnie gazière pour laquelle travaillait son fils Hunter.

Obstruction

Parmi les chefs d'accusation qui pourraient être retenus contre Donald Trump, qui a jusqu'ici refusé de coopérer avec les enquêteurs, ceux d'obstruction au Congrès et d'obstruction à la justice sont régulièrement cités. Mais les républicains ont tenté lundi d'inverser les rôles en accusant les démocrates de refuser d'écouter certains témoins, comme Joe Biden ou le lanceur d'alerte à l'origine de l'affaire.

Les chefs d'accusation contre Donald Trump devraient être rédigés et mis au vote en commission d'ici la fin de la semaine. La mise en accusation (impeachment) du 45e président américain devrait elle être votée avant Noël, majorité démocrate à la Chambre oblige. Mais le procès au Sénat devrait être plus favorable au chef de l'État qui dispose toujours d'une majorité solide au sein de la chambre haute. Il ne risque donc toujours pas la destitution à ce jour.

États-Unis : l'"impeachment" de Trump approuvé en commission à la Chambre des représentants .
La commission des affaires judiciaires de la Chambre des représentants américaine a validé vendredi les charges retenues contre Donald Trump. Cette procédure d'"impeachment" coporte deux articles, l'un accusant Donald Trump d'abus de pouvoir, l'autre d'obstruction des travaux du congrès. Une nouvelle étape a franchie dans la procédure d’impeachment contre Donald Trump. La commission des affaires judiciaires de la Chambre des représentants a méricaine a validé vendredi les charges retenues contre Donald Trump.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 4
C'est intéressant!