•   
  •   

Monde Burkina: Bassolé écrit à Kaboré pour faire cesser des accusations de la majorité

06:15  10 décembre  2019
06:15  10 décembre  2019 Source:   rfi.fr

Burkina Faso: attaque du poste de police de Yendéré à la frontière ivoirienne

  Burkina Faso: attaque du poste de police de Yendéré à la frontière ivoirienne Au Burkina Faso, des hommes armés non encore identifiés ont attaqué le poste de police de Yendéré situé à la frontière avec le Côte d’Ivoire, dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre, blessant deux voyageurs et causant des dégâts matériels. Ce poste, premier point de contrôle avant d’entrer sur le territoire burkinabè en venant de Côte d’Ivoire, avait déjà été attaqué une première fois. Ce samedi 30 novembre à 21h50, les passagers en provenance de la Côte d’Ivoire étaient en train d'accomplir les dernières formalités avant d’entrer sur le territoire burkinabè. « On avait presque fini », raconte un témoin.

Le général Djibrill Bassolé , condamné à 10 ans de prison à la suite du procès du coup d’État manqué de 2015, a adressé un courrier au président Roch March Christian Kaboré le 26 novembre dernier. Il lui demande d'intervenir pour faire cesser les accusations qui circulent à son encontre.

Ce 9 décembre, le chef d’état-major a déclaré dans un discours qu’il serait prêt à « faire face, avec la force de la loi, à quiconque tenterait de cibler et perturber la sérénité de cette journée » de vote. Burkina : Bassolé écrit à Kaboré pour faire cesser des accusations de la majorité .

L'ex-ministre des Affaires étrangères burkinabè Djibrill Bassolé, à Ouagadougou, a été condamné  à 10 ans de prison à la suite du procès du coup d’État manqué de 2015 (image d'illustration) © AHMED OUOBA / AFP L'ex-ministre des Affaires étrangères burkinabè Djibrill Bassolé, à Ouagadougou, a été condamné à 10 ans de prison à la suite du procès du coup d’État manqué de 2015 (image d'illustration)

Le général Djibrill Bassolé, condamné à 10 ans de prison à la suite du procès du coup d’État manqué de 2015, a adressé un courrier au président Roch March Christian Kaboré le 26 novembre dernier. Il lui demande d'intervenir pour faire cesser les accusations qui circulent à son encontre.

Accusé par certains responsables du parti au pouvoir de participer aux attaques terroristes contre le pays, l’ex-patron de la diplomatie de la Burkinabè dénonce « une cabale » contre sa personne. Raison pour laquelle, il saisit personnellement le chef de l’État, afin qu’il use de son autorité pour « calmer ce qui semble être un jeu politicien » et « ramener à la raison les auteurs de ces accusations récurrentes sans fondement », précise-t-il.

Burkina Faso : au moins 10 morts dans l'attaque d'une église protestante

  Burkina Faso : au moins 10 morts dans l'attaque d'une église protestante Au moins dix fidèles dont "des enfants" ont été tués dimanche, dans l'est du Burkina Faso, lors de l'attaque d'une église protestante pendant un service religieux. "Plus d'une dizaine de personnes qui assistaient à la messe ont été tuées lors d'une attaque qui a visé l'église protestante de Hantoukoura", localité de la commune de Foutouri frontalière du Niger, a indiqué une source sécuritaire. Au moins dix fidèles dont "des enfants" ont été"Plus d'une dizaine de personnes qui assistaient à la messe ont été tuées lors d'une attaque qui a visé l'église protestante de Hantoukoura", localité de la commune de Foutouri frontalière du Niger, a indiqué une source sécuritaire.

Djibrill Yipènè Bassolé rejette en bloc, dans la lettre ouverte ci-après adressée au président du Faso, les accusations portées contre Suite aux graves accusations proférées contre ma personne par le présidium de l ’Alliance des Partis de la Majorité Présidentielle (APMP) au cours de sa conférence de

Affiche de campagne du nouveau président du Burkina Faso Roch Marc Christian Kaboré , le 30 novembre 2015. Issu d’un processus électoral exemplaire, le nouveau président du Burkina Faso a prêté serment en présence de nombreux chefs d’Etats et de gouvernements de la sous-région.

Selon le général Djibrill Bassolé, les accusations publiques portées contre lui sont si graves et diffamatoires, qu’elles mériteraient de faire l’objet d’une plainte en justice. « De telles accusations si on n’y prend garde, prévient l’ex-ministre des Affaires étrangères, auront pour seules conséquences d’éloigner le pays de l’adoption de solutions efficientes dans la lutte contre le phénomène terroriste. »

Clément Sawadogo, le coordonnateur de l’Alliance des partis de la majorité présidentielle, avait accusé le général Djibrill Bassolé au cours d’une conférence de presse le 21 novembre dernier d’avoir été en contact avec des terroristes. « C’est Djibril Bassolé qui était en contact avec des terroristes et aujourd’hui le Burkina Faso est frappé par ces terroristes » avait-il déclaré.

Burkina Faso: une église protestante attaquée dans l'est du pays

  Burkina Faso: une église protestante attaquée dans l'est du pays Quatorze fidèles ont été tués dimanche pendant un service religieux lors de l'attaque d'une église protestante à Hantoukoura, dans l'est du Burkina Faso. Les actions menées par des groupes armés jihadistes contre les lieux de culte se multiplient. L'attaque a été perpétrée par une « dizaine d'individus lourdement armés », selon une source sécuritaire, citée par l'Agence France-presse. Les fidèles, dont le pasteur de l'église et des enfants, ontL'attaque a été perpétrée par une « dizaine d'individus lourdement armés », selon une source sécuritaire, citée par l'Agence France-presse. Les fidèles, dont le pasteur de l'église et des enfants, ont été « froidement exécutés » rapporte cette même source.

Au Burkina Faso, le président Roch Marc Christian Kaboré a ordonné des poursuites contre Yacouba Isaac Zida, ex-Premier ministre pendant la transition. Les sanctions vont de la radiation du tableau d'avancement à l'admission à la retraite d'office ou à la radiation avec les versements des droits légaux.

Il s’agit encore d’une nouvelle campagne de diabolisation de l ’image de Djibrill Y Bassolé qui Qu’à cela ne tienne, le peuple sait reconnaitre les partis dont l’ambition est de faire du Burkina un pays de droit, de Avec la NAFA, la majorité silencieuse que constituent les femmes est une partie prenante

DJibrill Bassolé souligne que s’il existe le moindre indice contre sa personne d’une participation à des actions terroristes, il serait plus judicieux de faire saisir la justice afin que ces accusations soient clarifiées.

Le général Bassolé dit regretter de ne pas pouvoir mettre son expérience à profit pour aider les forces militaires et paramilitaires dans la lutte contre le terrorisme. Mais, en attendant, il réitère la requête de ses avocats pour une autorisation afin qu’il puisse se faire soigner hors du pays et revenir répondre aux convocations de la chambre d’appel du Tribunal militaire.

Burkina: face au défi sécuritaire, Kaboré réitère son appel à la «trêve sociale» .
Le Burkina Faso commémore ce mercredi 11 décembre le 59e anniversaire de son accession à l’indépendance. L’occasion pour le président Roch Marc Christian Kaboré de s’adresser à la nation. Un message dominé par la question sécuritaire et l’unité de la nation. Face aux attaques, Roch Marc Christian Kaboré appelle ses compatriotes à ne rien céder aux groupes armés terroristes. « Devant la recrudescence des attaques des groupes terroristes, j’invite les communautés burkinabè à ne rien céder aux forces du mal qui font tout pour détruire notre nation. Au regard de l’importance des défis à relever au niveau sécuritaire, je renouvèle mon appel à une trêve sociale.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 10
C'est intéressant!