•   
  •   

Monde RDC: les réactions mitigées au discours à la nation de Félix Tshisekedi

04:15  14 décembre  2019
04:15  14 décembre  2019 Source:   rfi.fr

RDC: Dieudonné Lobo, proche du président Tshisekedi, poursuivi en justice

  RDC: Dieudonné Lobo, proche du président Tshisekedi, poursuivi en justice Un proche collaborateur du président Félix Tshisekedi et deux autres personnes sont incarcérés à Kinshasa depuis vendredi dernier, à la prison de Makala. Le coordonnateur administratif des services personnels du président congolais se voit reproché d’avoir délivré, sans l’aval du président, un « mandat spécial » à la société canadienne Saint-Louis BGM Sarl, pour des études de réalisation de dix projets dans la province du Kasaï-Oriental. C’est le 26 octobre que le Premier ministre, proche de l’ancien chef de l’État, interpelle le directeur de cabinet du nouveau président sur le cas de Dieudonné Lobo et « condamne » l’accord passé avec la société canadienne pour de

A la veille de l’investiture de Félix Tshisekedi à la présidence de la République démocratique du Congo, le président sortant Joseph Kabila a délivré un discours à Un pari de plus gagné. Il en est en outre symptomatique de la cristallisation croissante de la culture démocratique dans notre pays, que

Опубликовано: 27 сент. 2019 г. RDC - Discours à l 'ONU de Felix Tshisekedi et voyage en Belgique - Réaction de Justine Kasa-Vubu. Félix Tshisekedi , président de la République démocratique du Congo - Internationales - TV5MONDE Une nation divisée: notion de nulle part.

Adolphe Muzito, opposant congolais. © Photo/ AFP Adolphe Muzito, opposant congolais.

Le premier discours de Félix Tshisekedi sur l’état de la nation a été bien accueilli par le camp allié, le Front commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila, mais l’opposition - pressée par le président d’avoir un porte-parole - s’est montrée critique.

2h34 minutes de discours, 40 pages lues par le président devant le Congrès et écoutées attentivement par l’opposition. Adolphe Muzito, actuel coordinateur de la principale plateforme d'opposition, Lamuka, a d’abord des critiques à formuler sur la forme : « Il a été creux, il a été vide, son discours n'est pas cohérent. Il fait encore des promesses alors qu'il vient de faire près d'une année de pouvoir, il doit rendre compte de l'année qu'il est en train de parachever avec un budget en déficit. Il y a de l'amateurisme au sommet de l'État. »

RDC: la promotion de conseillers au rang de ministre ne laisse pas d'inquiéter

  RDC: la promotion de conseillers au rang de ministre ne laisse pas d'inquiéter En République démocratique du Congo (RDC), la polémique enfle sur l’élévation des assistants, secrétaires particuliers et conseillers du président Félix Tshisekedi au rang de membres du gouvernement. Le nouveau chef de l’État a pris une ordonnance en ce sens le 23 novembre. Cela inquiète d’autant plus la société civile que Félix Tshisekedi a promis un budget de 10 milliards de dollars, une première en RDC, et une gestion qui mettrait « le peupleLe nouveau chef de l’État a pris une ordonnance en ce sens le 23 novembre. Cela inquiète d’autant plus la société civile que Félix Tshisekedi a promis un budget de 10 milliards de dollars, une première en RDC, et une gestion qui mettrait « le peuple d’abord » .

Félix Tshisekedi a été proclamé vainqueur de l’élection présidentielle du 30 décembre. 12h50 : Réaction prudente de l’Afrique du Sud. Dans un communiqué, le président Ramaphosa prend simplement note des résultats et félicite tous les acteurs de ses élections pour leur bon déroulement.

Félix Tshisékédi , président de la République démocratique du Congo (photo d'illustration). Le président congolais a prononcé, ce vendredi, son premier discours sur l’état de la nation devant les deux chambres du Parlement réunis en Congrès, en présentant un bilan qu’il considère comme positif

Quant au fond, l’ancien Premier ministre estime qu'«il a trompé le peuple congolais avec des réalisations monstres que personne ne voit sur le terrain. Il occulte la véritable crise à l'est du pays ; nous n'avons pas l'impression qu'il va faire ce qu'il promet parce qu'il n'a pas les moyens financiers à cet effet. Il a un budget très faible : sur dix milliards [annoncés dans le budget 2020], il ne pourra mobiliser que cinq milliards. »

Dans les rangs du FCC pro-Kabila, on se contente de saluer un discours plutôt rassurant pour la coalition gouvernementale que l’on disait à couteaux tirés. « C'est un discours empreint d'intelligence, de sagesse. Son hommage au président honoraire Joseph Kabila qui est en fait notre autorité morale est une preuve éloquente de son engagement pour la consolidation de la coalition FCC-Cach qu'il considère lui-même comme gage de la stabilité de la République », estime Constant Mutamba, président d’un des regroupements du FCC.

Il y a deux points sur lesquels la coalition pro-Kabila se garde de tout commentaire : l’opportunité de revoir les modes de scrutins des élections des gouverneurs et du président, des modes de scrutins qui avaient jusqu’ici bénéficié à l’ancien président.

RDC: polémique et reculade sur le budget de la fête de l’an 1 de Tshisekedi .
Des millions de dollars ne seront plus dépensés pour organiser les commémorations de l’an un de la passation du pouvoir entre Joseph Kabila et Felix Tshisekedi, le 24 janvier prochain, en République démocratique du Congo (RDC). Cette commémoration voulue au départ par le gouvernement a provoqué une vive polémique et la colère des populations et au sein même de la classe politique. Réunis vendredi 20 décembre en Conseil des ministres, les membres du gouvernement et le président congolais Tshisekedi se sont rétractés.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 3
C'est intéressant!