•   
  •   

Monde Israël satisfait du retrait du carnaval belge d'Alost de la liste de l’Unesco

02:20  15 décembre  2019
02:20  15 décembre  2019 Source:   rfi.fr

À Jérusalem, un quartier palestinien visé par du vandalisme anti-arabes

  À Jérusalem, un quartier palestinien visé par du vandalisme anti-arabes Une série d'actes anti-arabes a été perpétrée dans un quartier palestinien de Jérusalem dans la nuit du 8 au 9 décembre avec de nombreuses voitures vandalisées et des graffitis haineux aux murs. Ce type d'incidents est appelé en Israël la politique du « prix à payer ». Avec notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil Sur des images de vidéosurveillance, trois personnes, visages masqués et capuches sur la tête, sont vues en train de crever les pneus de plusieurs voitures. Les auteurs de ces dégradations ont agi vers 4 heures du matin, profitant de l'obscurité de la nuit et de fortes pluies pour passer inaperçus.

Le ministre israélien des Affaires étrangères a réagi à la décision de l ’ Unesco de retirer un carnaval belge accusé d’antisémitisme de la liste du patrimoine culturel immatériel et a déclaré attendre que le gouvernement de ce pays se prononce clairement «contre l'inclusion de supports antisémites pendant

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Israël Katz, lors de la réunion hebdomadaire du cabinet à Jérusalem le 24 février 2019. Abir Sultan/Pool via REUTERS. L ’ Unesco a frappé un grand coup contre le carnaval belge d ’ Alost en le retirant de sa liste du patrimoine immatériel à cause de la présence

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Israël Katz, lors de la réunion hebdomadaire du cabinet à Jérusalem le 24 février 2019. © Abir Sultan/Pool via REUTERS Le ministre israélien des Affaires étrangères, Israël Katz, lors de la réunion hebdomadaire du cabinet à Jérusalem le 24 février 2019.

L’Unesco a frappé un grand coup contre le carnaval belge d’Alost en le retirant de sa liste du patrimoine immatériel à cause de la présence d’un char représentant des caricatures jugées anti-juives.

Avec notre correspondant à Jérusalem, Christian Brunel

Cette décision a été aussitôt approuvée au plus niveau par le ministre israélien des Affaires étrangères Israel Katz. Tout est parti d’un char où apparaissent deux personnages de juifs ultra-orthodoxes au nez crochu assis sur des sacs d’argent lors du défilé organisé depuis le Moyen-Âge a l’occasion du mercredi des Cendres à Alost.

Le maire de cette localité située en Flandre a estimé qu’il s’agissait d’humour et que les chars étaient « la cible d’accusations grotesques ». Le gouvernement israélien en a jugé tout autrement et décidé de ne pas prendre cette affaire à la légère.

« Au XXIe siècle, l’antisémitisme tente de relever son horrible tête. Nous attendons du gouvernement belge qu’il exprime de façon claire et nette son opposition à une telle manifestation d’antisémitisme », a affirmé Israel Katz. Et d’ajouter que la décision de l’Unesco allait dans la bonne direction.

Les chrétiens de Gaza privés de Noël par Israël ? L'ambassade israélienne dément .
Cette mise au point a été faite samedi sur Twitter, alors que la liaison militaire d'Israël avec les Palestiniens avait avancé des considérations sécuritaires. © REUTERS Une croyante dans l'Église de la Nativité à Bethléem en Cisjordanie, en janvier 2019. Les chrétiens de Gaza ne seront pas privés de Noël par Israël. C'est ce qu'affirme l'ambassade d'Israël en France dans un tweet publié samedi. "L'ambassade d'Israël souhaite clarifier qu'il n'y a pas d'interdiction pour les Chrétiens de Gaza de se rendre à Bethléem pour y célébrer Noël", a-t-elle écrit sur Twitter.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!