•   
  •   

Monde Attentat en Somalie: le pouvoir de nuisance des Shebabs reste intact

13:53  29 décembre  2019
13:53  29 décembre  2019 Source:   rfi.fr

Somalie: des dizaines de morts dans un attentat à la voiture piégée

  Somalie: des dizaines de morts dans un attentat à la voiture piégée Une attaque à la voiture piégée a secoué, ce samedi 28 décembre, la ville de Mogadiscio, en Somalie. Selon un premier bilan, cette attaque aurait fait au moins 70 morts. Elle n'a pas encore été revendiquée, mais la Somalie est la cible des shebabs. Cette attaque à la bombe est survenue ce samedi matin, vers 7h40 heure locale, en pleine heure de pointe dans la capitale somalienne. L'explosion a eu lieu au niveau d'un check-point, tout près d'unCette attaque à la bombe est survenue ce samedi matin, vers 7h40 heure locale, en pleine heure de pointe dans la capitale somalienne.

Le modus operandi de l'attaque -non revendiquée- de samedi matin à Mogadiscio, qui a fait au moins 79 morts, fait penser aux islamistes shebabs . Celle-ci met en évidence le pouvoir de nuisance toujours intact du groupe. Un véhicule piégé a explosé en bordure de la ville, sur un carrefour

Et de son côté, Umaro Sissoko Embalo, effectivement, a obtenu le ralliement des principaux candidats malheureux du premier tour. Attentat en Somalie : le pouvoir de nuisance des Shebabs reste intact .

Plus de 79 morts, c'est le bilan encore provisoire de l'attentat -non revendiqué- qui a frappé la capitale somalienne Mogadiscio, samedi 28 décembre 2019. © A Somali woman reacts at the scene of a car bomb explosion at a Plus de 79 morts, c'est le bilan encore provisoire de l'attentat -non revendiqué- qui a frappé la capitale somalienne Mogadiscio, samedi 28 décembre 2019.

Le modus operandi de l'attaque -non revendiquée- de samedi matin à Mogadiscio, qui a fait au moins 79 morts, fait penser aux islamistes shebabs. Le groupe garde sa capacité de nuisance dans la zone face à une armée somalienne quelque peu impuissante alors que se préparent des élections générales.

Selon le chercheur Matt Bryde, directeur du groupe de réflexion Sahan Research, seuls les Shebabs ont la capacité de mener une attaque d'une telle ampleur - c'est la plus meurtrière en deux ans. Celle-ci met en évidence le pouvoir de nuisance toujours intact du groupe.

Somalie: aide turque après l'attentat à Mogadiscio

  Somalie: aide turque après l'attentat à Mogadiscio Un avion militaire turc a atterri à Mogadiscio, la capitale somalienne, après l’attentat de samedi. A son bord : des médecins turcs qui vont collaborer avec les équipes locales. L’avion a également évacué seize blessés graves. Avec notre correspondante à Istanbul, Cerise Sudry-Le Dû La Turquie sera « toujours aux côtés de la Somalie ». Dès l’annonce de l’attentat de ce samedi à Mogadiscio, Recep Tayyip Erdogan, le président turc, a rendu hommage sur Twitter aux victimes de l’attaque, dans laquelle deux citoyens turcs ont perdu la vie, et a réaffirmé son soutien au pays.La Turquie soigne en effet sa relation avec la Somalie.

Les shebabs qui ont revendiqué l’ attentat de Garissa, ont déclaré sanctionner la présence militaire kényane en Somalie . Le Kenya combat en Somalie Par conséquent, ils ne peuvent plus prélever les taxes dans les régions qu’ils contrôlaient jadis. Défaits militairement et menacés de banqueroute

Somalie : Le pouvoir de nuisance d'Al-Shabaab reste intact . Alain Charret au micro d'Elhame Medjahed pour Médi 1 Radio

Un véhicule piégé a explosé en bordure de la ville, sur un carrefour fréquenté et occupé par un poste de sécurité. Une vingtaine d'étudiants qui se rendaient en bus à l'université ont notamment été tués dans cet attentat, encore non revendiqué, qui a fait au moins 79 morts. Il semble que le véhicule arrivait du sud-ouest, de la région de la région de Lower Shabelle, nous explique Matt Bryden. Une région où le gouvernement est en principe très actif et l'armée présente. Mais depuis un an, elle a fait très peu de progrès sur le terrain, poursuit Matt Bryden. « On peut dire qu’al-Shebab reste toujours présent dans la région, que le groupe garde toujours la capacité d’assembler des bombes de grande ampleur dans cette région. Il y a un manque de progrès militaire, un manque de renseignement du côté du gouvernement et ils ont fait très peu de progrès pour augmenter la sécurité à Mogadiscio et ses environs ».

Somalie: le gouvernement sous pression après la dernière attaque meurtrière

  Somalie: le gouvernement sous pression après la dernière attaque meurtrière La Somalie est toujours endeuillée par l’attentat du carrefour Ex-control qui a touché la capitale Mogadiscio. Le bilan s’élève désormais à 89 morts, 12 disparus et 149 blessés. L’attentat n’a toujours pas été revendiqué et cet événement met la pression sur le gouvernement. Même si l’attentat n’a pas été revendiqué, seuls les shebabs ont les moyens d’une telle opération. L’explosion du carrefour Ex-control montre donc une fois encore leur capacité de résistance. Or plusieurs observateurs tiennent le pouvoir central pour en partie responsable de la situation.Selon le chercheur Rashid Abdi, « le gouvernement a échoué à devenir crédible et légitime aux yeux des gens.

Puis de nombreux coups de feu éclatent entre les forces de l'ordre et les assaillants retranchés Mais l'attaque de samedi montre que les shebabs ont de nouveau confiance dans leur capacité à Somalie : attentat -suicide dans une école de police à Mogadiscio. Le bilan du pire attentat de

Elle n'a pas encore été revendiquée, mais la Somalie est la cible des shebabs . Cette attaque à la bombe est survenue ce samedi matin, vers 7h40 heure locale, en pleine heure de pointe dans la capitale somalienne. L' attentat de 2017 reste à ce jour le plus meurtrier de l'histoire de la Somalie .

Les prochaines élections augurent une période d'instabilité

Paradoxalement, « les plus grands déploiements des forces armées somaliennes, actuellement, ne sont pas contre les Shebabs ». Les forces armées somaliennes sont déployées dans les « régions centrales et du sud-ouest, où (elles) sont en train d’essayer d’imposer le contrôle du gouvernement sur les gouvernements régionaux des différentes provinces de la Somalie », selon Matt Bryden.

On dirait que la principale préoccupation du gouvernement somalien à l'heure actuelle n’est pas la lutte contre al-Shebab « mais contre les administrations qui sont censées être ses alliées dans cette guerre et dans la reconstruction du pays. On dirait que le gouvernement est préoccupé par la poursuite du pouvoir, plus que par la guerre contre al-Shebab», poursuit le chercheur.

Les élections parlementaires et présidentielle prévues dans quelques mois augurent d'une période « d’instabilité, d’intrigue politique, et c’est dans ces moments-là que les forces de sécurité sont les plus faibles et que les opportunités pour al-Shebab sont de plus en plus importantes », conclut Matt Bryden.

Kenya: 3 victimes américaines dans l'attaque des shebabs contre la base Simba .
Le bilan de l’attaque des shebabs contre une base militaire dans l’est du Kenya s’alourdit. Plus tôt dans la journée, les autorités ont affirmé que 4 terroristes ont été tués et 5 complices présumés arrêtés. Ce dimanche soir, le commandement américain en Afrique, Africom, a reconnu que l’attentat contre le camp Simba a fait trois victimes américaines. Un soldat et deux contractuels du ministère de la Défense. Deux autres employés du ministère ont été blessés et évacués dans un état stable. La communication américaine vient de prendre un coup.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 2
C'est intéressant!