•   
  •   

Monde Direct - L'Iran appelle à la vengeance après la mort du général Qassem Soleimani

12:55  03 janvier  2020
12:55  03 janvier  2020 Source:   liberation.fr

Mort de Soleimani : l'Iran nomme un nouveau chef de la force Al-Qods, Esmaïl Qaani

  Mort de Soleimani : l'Iran nomme un nouveau chef de la force Al-Qods, Esmaïl Qaani Un nouveau chef a été nommé ce vendredi par le guide suprême iranien après la mort dans un raid américain du général Qassem Soleimani. © afp.com/- Le guide suprême iranien a nommé Esmaïl Qaani comme nouveau chef de la force al-Qods Le guide suprême iranien a nommé Esmaïl Qaani comme nouveau chef de la force al-Qods après la mort de son commandant ce vendredi dans un raid américain sur l'aéroport de Bagdad.

L ’ Iran et les « nations libres de la région » se vengeront des États-Unis après la mort du puissant général iranien Qassem Soleimani , tué De leur côté, les USA appellent leurs ressortissants à quitter l’Irak. « Il n’y a aucun doute sur le fait que la grande nation d’Iran et les autres nations libres de

L ' Iran appelle à la vengeance après la mort du général Qassem Soleimani . La mort du général iranien, héros des précédentes guerres contre les Etats-Unis, véritable star politico-militaire dans son pays, ouvre sans nul doute une dangereuse phase d’incertitudes.

Des militants pro-iraniens rassemblés devant l'ambassade américaine à Bagdad en protestation après la mort du général iranien Qassem Soleimani. © Khalid Mohammed Des militants pro-iraniens rassemblés devant l'ambassade américaine à Bagdad en protestation après la mort du général iranien Qassem Soleimani.

L'un des hommes forts du régime, dirigeant des Gardiens de la Révolution, a été tué à Bagdad lors d'un raid américain ordonné par Donald Trump.

L'essentiel

Le puissant général iranien Qassem Soleimani, émissaire de la République islamique en Irak, et un dirigeant pro-iranien ont été tués tôt vendredi dans un raid américain à Bagdad. Donald Trump a donné lui-même l'ordre de tuer le général iranien.

Le président iranien Hassan Rohani a promis que «l’Iran et les autres nations libres de la région» prendraient «leur revanche sur l’Amérique criminelle pour cet horrible meurtre».

Photo:  Des militants pro-iraniens rassemblés devant l’ambassade américaine à Bagdad en protestation après la mort du général iranien Qassem Soleimani. (Khalid Mohammed. AP)

En Iran, 32 morts dans une bousculade aux obsèques du général Soleimani .
Kerman, la ville natale du général iranien tué dans une frappe américaine, est envahi par une marée humaine. Il y sera enterré mardi après-midi. « Malheureusement […] 32 de nos compatriotes ont perdu la vie à ce stade sur le chemin » du cercueil qui avance vers la dernière demeure du général au milieu d’une marée humaine, a déclaré sur la télévision d’Etat Pir Hossein Koulivand, chef du service national iranien des urgences. Il a ajouté que 190 personnes avaient été blessées.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!