•   
  •   

Monde Attaque terroriste à Lamu, dans le nord-est du Kenya

10:56  05 janvier  2020
10:56  05 janvier  2020 Source:   rfi.fr

Kenya: l’aviation civile cherche à revoir ses protocoles de sécurité

  Kenya: l’aviation civile cherche à revoir ses protocoles de sécurité L’agence KCAA, qui régule tout le secteur aérien au Kenya, a proposé une série de mesures notamment pour améliorer la sécurité des aéroports du pays. La dernière réforme date de 2013. Mais le Kenya subit des menaces terroristes des islamistes shebabs en Somalie voisine. Le pays veut aussi bloquer les passagers clandestins, après une affaire qui avait fait grand bruit en juin. Toute une série de mesures sont à l’étude dans le projet élaboré par KCAA. Notamment des opérations aléatoires de détection d’explosifs sur les passagers et leurs affaires. Une protection renforcée des bagages en transit pour éviter une interférence.

Une attaque terroriste est en cours dans le Nord - Est du Kenya . Les islamistes shebabs ont lancé très tôt ce matin un assaut contre une base américaine A Lamu , alors qu'une attaque des Shebabs est en cours, desvoyageurs ont été mis en sécurité sur la base militaire de Manda, le 5 janvier 2020.

Kenya : attaque terroriste à Lamu , dans le nord - est du pays. Consultez votre boite mail pour valider votre adresse en cliquant sur le lien figurant dans le mail de confirmation ou entrez à nouveau votre adresse email pour recevoir une nouvelle fois le mail de confirmation.

A Lamu, alors qu'une attaque des Shebabs est en cours, desvoyageurs ont été mis en sécurité sur la base militaire de Manda, le 5 janvier 2020. © REUTERS/Abdalla Barghash A Lamu, alors qu'une attaque des Shebabs est en cours, desvoyageurs ont été mis en sécurité sur la base militaire de Manda, le 5 janvier 2020.

Attaque terroriste dans le nord-est du Kenya. Les islamistes shebabs ont lancé très tôt ce dimanche 5 janvier 2020 un assaut contre une base américaine dans la région de Lamu.

Il semblerait que les shebabs aient utilisé une méthode classique. Très tôt ce matin, vers 5h30 heure locale, ils ont lancé une attaque suicide à bord d’un véhicule chargé d’explosifs, contre une entrée de la base. Selon une source militaire, ils auraient tenté de percer l’enceinte autour des pistes aériennes. Des réservoirs d’essence ont pris feu mais l’incendie aurait été maîtrisé.

Les shebab attaquent une base militaire américano-kényane au Kenya

  Les shebab attaquent une base militaire américano-kényane au Kenya Des miliciens du groupe islamiste somalien des shebab ont lancé dimanche matin une attaque contre une base militaire américano-kényane à Lamu.Cette attaque menée sur la base connue sous le nom de Camp Simba à Manda Bay est la dernière en date des shebab au Kenya depuis que Nairobi a envoyé des troupes en Somalie en 2011 pour combattre le groupe affilié à Al-Qaïda. «Il y a eu une tentative à 05H30 pour briser la sécurité de la piste aérienne de Manda Air Strip», a déclaré le porte-parole de l'armée kenyane, le colonel Paul Njuguna.

Dans le nord - est du Kenya , les shebabs visent habituellement l’armée kényane ou les forces de police, à l’aide d’engins explosifs improvisés. Près de 20 policiers ont ainsi perdu la vie le mois dernier, poussant le coordinateur régional de la côte kényane à appeler au bombardement de la forêt de Boni

De fortes pluies affectent le Kenya depuis plusieurs jours. Ces précipitations ont entraîné des En raison des risques terroristes et d’enlèvement à l’ est au sud- est du pays notamment dans les Même si les stations balnéaires de la côte au nord (Nyali, Kilifi, Watamu, Malindi, archipel de Lamu )

Le site s’appelle Camp Simba. C’est une base navale américaine où se trouvent aussi des soldats kényans. Elle se trouve à terre, dans la baie de Manda, tout près de la très touristique ville de Lamu. C'est dans cette même baie de Manda, sur l’île du même nom, qu'une Française avait été enlevée par un commando shebab le 1er octobre 2011. Marie Dedieu avait été déclarée morte par le gouvernement français moins de trois semaines plus tard.

Deux récits opposés des événements

Ce dimanche, les shebabs ont publié un communiqué annonçant avoir pris le contrôle d’une partie du site militaire. Une déclaration à prendre avec beaucoup de précautions, puisque le mouvement est connu pour exagérer parfois ses faits d’armes. D’après un porte-parole de l’armée, l’opération terroriste a été repoussée, quatre Shebabs ont été tués et la zone a été sécurisée.

Les shebab attaquent une base militaire américano-kényane au Kenya

  Les shebab attaquent une base militaire américano-kényane au Kenya Une marche contre les actes antisémites est prévue dimanche à New York, où vit la plus grande communauté juive en dehors d'Israël. Le nombre d'attaques à caractère antisémite a fortement augmenté en 2019, entraînant notamment le renforcement de la présence de la police à Crown Heights, le quartier juif ultraorthodoxe. Reportage.

Dans le nord - est du Kenya , les attaques régulières du groupe terroriste somalien ont des conséquences sur l'enseignement scolaire. Capture d'écran de la télévision NTV Kenya . Les professeurs de Wajir, dans le nord du pays, demande leur transfert pour des raisons de sécurité. ©

nord - est du Kenya , ont indiqué jeudi les autorités locales. "Nous avons subi une nouvelle attaque à Mandera et malheureusement nous avons six morts", a affirmé à l'AFP le gouverneur Ali Roba, tandis qu'un haut responsable de la police a assuré qu'il n'y avait "aucun doute que l' attaque est l 'oeuvre

Il y a donc deux versions opposées sur les faits. Mais les islamistes ont quoi qu'il en soit inscrit cet attentat, qui n'est pas une surprise, dans le cadre de leur campagne baptisée « Jérusalem ne sera jamais judaïsée ». Il en était question pour la première fois il y a un an, lorsque les shebabs avaient attaqué un complexe hôtelier de Nairobi, Dusit, faisant plus de 20 morts.

Un mouvement osé pour les shebabs

La dernière attaque des shebabs dans cette région date de jeudi. Un peu plus au sud, le long de la côte, un bus parti de Mombasa pour rejoindre Lamu avait été visé par des tirs, faisant trois morts. Les islamistes avaient revendiqué l'attaque. Le porte-parole du gouvernement Cyrus Oguna avait ensuite déclaré qu’il s’agissait d’un « incident isolé ». L'attentat de ce dimanche est donc un petit peu gênant pour l’image du gouvernement kényan.

Il y a quelques jours, l’aviation civile américaine avait lancé une alerte concernant le survol de l’espace aérien kényan. Camp Simba se trouve en zone rouge, tout près de la frontière somalienne, et notamment près de la forêt Boni, à cheval sur les deux pays, que les islamistes utilisent depuis des années comme base.

Attaquer une base américaine, c’est osé de la part des shebabs, mais ce n’est pas inédit. Le 30 septembre dernier par exemple, ils avaient lancé un assaut contre un site militaire américain à Baledogle, en Somalie cette fois.

Attaques de shebabs au Kenya: dans le nord-est, la crainte des enseignants .
Les enseignants kényans ont peur et sont en colère. Ces cinq dernières semaines, les shebabs ont lancé une dizaine d’attaques dans le nord-est du pays. Plusieurs attentats ont visé des écoles du comté de Garissa où au moins quatre professeurs ont été tués en quelques jours. Le 13 janvier, le syndicat national des enseignants, KNUT, a exigé des actions fortes pour garantir leur sécurité. Dans le nord-est du Kenya, les attaques des shebabs ont secoué la communauté enseignante. Plusieurs écoles de la région de Garissa menaceraient de fermer, et des professeurs s’apprêteraient à quitter la région.Robert Kivuti travaille à l’école de Kamuthe, attaquée dimanche 12 janvier.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 4
C'est intéressant!