•   
  •   

Monde Irak: attaque contre une base abritant des soldats américains

03:05  08 janvier  2020
03:05  08 janvier  2020 Source:   rfi.fr

Américain tué en Irak: Washington frappe une faction pro-Iran

  Américain tué en Irak: Washington frappe une faction pro-Iran L'armée américaine a lancé ce dimanche 29 décembre une série de raids contre des bases d'une faction armée pro-Iran, tuant plusieurs combattants. Ces opérations interviennent deux jours après une attaque à la roquette qui a tué pour la première fois un Américain en Irak. L'armée américaine a annoncé dimanche avoir frappé cinq bases en Irak et en Syrie d'un mouvement proche du Hezbollah pro-iranien. Ces frappes menées « en réponse aux attaques répétées du Kataëb Hezbollah contre des bases irakiennes qui accueillent les forces de l'opération (anti-jihadiste, ndlr) Inherent Resolve, (...

Ces deux derniers mois, en Irak , plusieurs bases abritant des militaires américains ont été visées par des tirs de roquettes et d’obus de mortier. Si ces attaques n’ont jamais été revendiquées, il ne fait que peu de doutes pour les États-Unis qu’elles sont le fait de milices chiites irakiennes inféodées à

La dernière attaque , lundi, avait également visé cette même base située près de l'aéroport qui abrite des soldats mais aussi des diplomates américains , faisant six blessés -dont deux graves- appartenant aux unités d'élite du contre-terrorisme irakien. Ces unités sont l'unique force d' Irak entraînée et armée

Donald Trump lors de sa visite aux troupes américaines sur la base irakienne d'Aïn al-Assad, le 26 décembre 2018. © SAUL LOEB / AFP Donald Trump lors de sa visite aux troupes américaines sur la base irakienne d'Aïn al-Assad, le 26 décembre 2018.

Des tirs de roquettes ont visés dans la nuit du 7 au 8 janvier la base irakienne d'Aïn al-Assad où sont postés des soldats américains.

Article régulièrement mis à jour

Au moins neuf roquettes se sont abattues cette nuit sur la base aérienne d'Aïn al-Assad, située dans l'ouest désertique irakien, où sont postés des soldats américains. A 23h24 GMT, l'attaque était toujours en cours, a précisé l'Agence France-Presse citant une source de sécurité.

C'est sur cette même base que le président Donald Trump s'était rendu lors de sa visite aux troupes américaines basées en Irak en décembre 2018. « Nous sommes au courant des informations concernant des attaques contres des installations américaines en Irak. Le président a été informé, suit la situation de près et consulte son équipe de sécurité nationale », a indiqué Stephanie Grisham, porte-parole de la Maison Blanche.

Cette attaque survient quatre jours après l'assassinat du général Qassem Soleimani, architecte de la puissance iranienne au Moyen-Orient, par une frappe de drone américaine à Bagdad. L'Iran menace de « réponses encore plus dévastatrices » en cas de nouvelle attaque américaine.

Washington se dit "indigné" par une nouvelle attaque iranienne contre une base en Irak .
Huit roquettes se sont abattues dimanche sur une base aérienne irakienne abritant des soldats américains au nord de Bagdad. Aucun n'a été tué.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!