•   
  •   

Monde Somalie : plusieurs morts dans une explosion tout près du Parlement à Mogadiscio

13:05  08 janvier  2020
13:05  08 janvier  2020 Source:   france24.com

Attentat en Somalie: le pouvoir de nuisance des Shebabs reste intact

  Attentat en Somalie: le pouvoir de nuisance des Shebabs reste intact Le modus operandi de l'attaque -non revendiquée- de samedi matin à Mogadiscio, qui a fait au moins 79 morts, fait penser aux islamistes shebabs. Le groupe garde sa capacité de nuisance dans la zone face à une armée somalienne quelque peu impuissante alors que se préparent des élections générales. Selon le chercheur Matt Bryde, directeur du groupe de réflexion Sahan Research, seuls les Shebabs ont la capacité de mener une attaque d'une telleSelon le chercheur Matt Bryde, directeur du groupe de réflexion Sahan Research, seuls les Shebabs ont la capacité de mener une attaque d'une telle ampleur - c'est la plus meurtrière en deux ans. Celle-ci met en évidence le pouvoir de nuisance toujours intact du groupe.

Au moins sept personnes ont été tuées et plus d'une dizaine blessées mercredi 5 avril dans l' explosion d'un véhicule piégé dans le centre de Mogadiscio .

Plusieurs explosions ont tué des civils et des gardes de sécurité dans le centre de la capitale et fait une quarantaine de blessés. Un officier de sécurité sur les lieux de l’ explosion de plusieurs voitures, le 9 novembre 2018, à Mogadiscio . Feisal omar / reuters.

Des policiers somaliens examinent l'épave d'une voiture, détruite dans l’explosion à Mogadiscio, en Somalie, le 8 janvier 2020. © Feisal Omar, REUTERS Des policiers somaliens examinent l'épave d'une voiture, détruite dans l’explosion à Mogadiscio, en Somalie, le 8 janvier 2020.

Un attentat à la voiture piégée à proximité du Parlement à Mogadiscio, mercredi, a fait au moins quatre morts et une dizaine de blessées, a annoncé la police somalienne. Les islamistes Shebab ont revendiqué l'attaque.

L'explosion d'une voiture piégée à proximité de l'Assemblée nationale à Mogadiscio, mercredi 8 janvier, a fait au moins quatre morts et plus de dix blessés, a annoncé la police somalienne. Mais le bilan pourrait s'alourdir.

L'attentat a été revendiqué par les islamistes Shebab, affiliés à Al-Qaïda. Le groupe terroriste a mené récemment plusieurs attaques, notamment dimanche contre une base américano-kényane au Kenya, voisin de la Somalie, tuant trois Américains.

Somalie: aide turque après l'attentat à Mogadiscio

  Somalie: aide turque après l'attentat à Mogadiscio Un avion militaire turc a atterri à Mogadiscio, la capitale somalienne, après l’attentat de samedi. A son bord : des médecins turcs qui vont collaborer avec les équipes locales. L’avion a également évacué seize blessés graves. Avec notre correspondante à Istanbul, Cerise Sudry-Le Dû La Turquie sera « toujours aux côtés de la Somalie ». Dès l’annonce de l’attentat de ce samedi à Mogadiscio, Recep Tayyip Erdogan, le président turc, a rendu hommage sur Twitter aux victimes de l’attaque, dans laquelle deux citoyens turcs ont perdu la vie, et a réaffirmé son soutien au pays.La Turquie soigne en effet sa relation avec la Somalie.

Mogadiscio , la capitale somalienne, s'est réveillée ce samedi sous les détonations d'une puissante explosion aux dégâts importants : déjà 20 morts et plusieurs dizaines de blessés. L' explosion occasionnée par un camion bourré d'explosifs semblait viser l'hôtel Safari, située sur une route très

Trois personnes ont été tuées et six blessées mardi dans l' explosion d'une voiture piégée devant un restaurant très fréquenté de la capitale somalienne Mogadiscio , a-t-on appris de source policière.

Lorsqu'elle a explosé, la voiture piégée se trouvait avec d'autres véhicules à hauteur d'un barrage routier le long de la route Maka Al-Mukarama, près de la zone de Sayidka, où est situé le Parlement somalien. "La charge était à bord d'un véhicule", a indiqué un policier à l'AFP. "Les forces de sécurité pensent que parce qu'il n'arrivait pas à passer le barrage routier, le kamikaze l'a fait exploser".

"Il y avait d'autres véhicules dans la file qui attendaient le contrôle de sécurité au barrage lorsque l'explosion a eu lieu", a ajouté la même source. "Les informations initiales dont nous disposons indiquent que quatre personnes ont été tuées et plus de dix autres blessées".

Les Shebab contrôlent encore de vastes zones rurales

Mogadiscio frappé par un nouvel attentat aveugle

  Mogadiscio frappé par un nouvel attentat aveugle Au moins 90 personnes ont été tuées dans l'explosion d'une voiture piégée, samedi matin, dans la capitale somalienne. La cible n’était ni stratégique ni même symbolique. En Somalie, les bombes explosent simplement pour faire le plus de morts possible, semble-t-il, tuant au hasard pourvu que le bilan des victimes soit lourd et qu’il retienne l’attention des médias pendant quelques heures. Samedi matin à Mogadiscio, pendant l’heure de pointe, une voiture piégée a ravagé un carrefour très fréquenté de l’une des entrées de la capitale. Au moins 90 personnes ont été tuées et de nombreux blessés graves ont été transférés dans les hôpitaux de la ville.

et plusieurs blessés dans une double explosion de véhicules piégés près d ’un hôtel du centre de Mogadiscio , capitale de la Somalie , a indiqué l’AFP. Une première explosion a touché en début de matinée l’hôtel Dayah, fréquenté par des politiciens et situé près du Parlement et de la présidence.

Un double attentat a eu lieu mercredi à Mogadiscio près d 'un hôtel fréquenté par des politiques somaliens. Des hommes armés y ont également mené une attaque.

Une épaisse fumée noire s'est élevée dans le ciel de Mogadiscio après l'explosion, qui a été entendue à plusieurs kilomètres de là. Plusieurs coups de feu ont également été entendus dans la foulée de l'explosion, mais les autorités n'ont confirmé aucun éventuel combat entre forces de sécurité et Shebab. Un témoin qui se trouvait dans une épicerie non loin du lieu de l'explosion, a assuré avoir vu "les corps de plusieurs personnes tuées par des éclats de shrapnel dans leur véhicule".

Les Shebab mènent régulièrement des attaques à la voiture piégée à Mogadiscio. Ils ont juré la perte du gouvernement somalien, soutenu par la communauté internationale et les 20 000 hommes de la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom).

Chassés de Mogadiscio en 2011, ils ont perdu l'essentiel de leurs bastions mais contrôlent toujours de vastes zones rurales, d'où ils mènent leurs opérations. Malgré les coûteux efforts internationaux pour les vaincre, ces rebelles islamistes ont réalisé le 28 décembre 2019 l'une des opérations les plus meurtrières de la décennie en Somalie, l'explosion d'un véhicule piégé dans la capitale ayant fait 81 morts.

Avec AFP

Kenya : le groupe islamiste des shebab attaque une base militaire, trois Américains tués .
Il s'agit de représailles face à l'envoi de soldats kényans en Somalie en 2011 pour combattre ce groupe terroriste. © AFP Un soldat salue le drapeau américain, sur la base de Camp Simba, au Kenya, le 26 août 2019. Les combattants du groupe islamiste somalien des shebab ont attaqué dimanche à l'aube une base militaire américano-kényane à Lamu, dans le sud-est du Kenya, près de la frontière avec la Somalie, tuant trois Américains.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!