•   
  •   

Monde L'armée iranienne reconnaît avoir abattu le Boeing ukrainien par "erreur"

09:10  11 janvier  2020
09:10  11 janvier  2020 Source:   france24.com

Des responsables américains pensent que l'Iran a abattu par erreur l'avion ukrainien

  Des responsables américains pensent que l'Iran a abattu par erreur l'avion ukrainien Donald Trump, de son côté, a fait part ce jeudi de ses "doutes" sur les raisons du crash de cet appareil. © AFP Environ 170 personnes sont mortes dans le crash d'un Boeing 737 d'une compagnie ukrainienne en Iran, le 8 janvier 2020 (photo d'illustration). L'Iran aurait abattu par erreur le Boeing 737 d'Ukraine International Airlines qui s'est écrasé mercredi à Téhéran, un drame qui a fait 176 morts, affirment ce jeudi plusieurs médias américains en citant des sources du renseignement américain.

L'avion d'Ukraine International Airlines qui s'est écrasé mercredi en Iran avait survolé une zone située à proximité d'un site militaire sensible appartenant aux Gardiens de la révolution et a été abattu de manière accidentelle à cause d'une erreur humaine, a déclaré ce samedi l ' armée iranienne .

Téhéran a reconnu dans la nuit de vendredi à samedi que l'avion d'Ukrainian Airlines qui s'est écrasé mercredi dernier a bien été abattu en raison d'une L'appareil aurait selon l ' armée iranienne été pris pour un «avion hostile». Le Boeing 737, s'était écrasé avec 176 personnes à son bord quelques

Des débris du Boeing 737 d'Ukraine Airlines qui s'est écrasé peu après son décollage de l'aéroport international de Téhéran, tuant les 176 personnes à bord. © Iran Press, via Reuters Des débris du Boeing 737 d'Ukraine Airlines qui s'est écrasé peu après son décollage de l'aéroport international de Téhéran, tuant les 176 personnes à bord.

L'armée iranienne a reconnu samedi avoir touché par "erreur" l'avion de ligne qui s'est écrasé mercredi près de Téhéran, tuant les 176 personnes à son bord. Le Boeing 737 d'Ukraine Airlines a été pris pour un "avion hostile", justifie Téhéran qui présente ses excuses aux familles des victimes.

Alors que les spéculations se multipliaient, l'Iran a levé le voile sur les causes du crash du Boeing 737 d'Ukraine Airlines à Téhéran qui a tué les 176 personnes à bord. Samedi 11 janvier, l'armée iranienne a reconnu avoir touché l'appareil par "erreur". Le Boeing a été pris pour un "avion hostile", expliquent les forces armées dans un communiqué relayé par la télévision publique, ajoutant que l'avion survolait une zone située à proximité d'un site militaire sensible appartenant aux Gardiens de la révolution.

Donald Trump n'exclut pas que l'Iran ait abattu par erreur l'avion ukrainien, Téhéran dément

  Donald Trump n'exclut pas que l'Iran ait abattu par erreur l'avion ukrainien, Téhéran dément Les circonstances autour du crash du Boeing 737 d'Ukraine Airlines, qui s'est écrasé mercredi à Téhéran faisant 176 morts divisent une fois de plus les États-Unis et l'Iran. Washington affirme que l'avion a pu être abattu par erreur, Téhéran nie. Les circonstances qui entourent le crash du Boeing 737 d'Ukraine Airlines mercredi près de Téhéran font l'objet d'un nouvelle controverse entre Washington et Téhéran. Le président des États-Unis, Donald Trump, a fait part jeudi 9 janvier de ses "doutes" sur les raisons du crash de l'avion alors que, selon plusieurs médias, des responsables américains ont la conviction que l'avion a été abattu par erreur

L ’ armée iranienne a reconnu avoir touché par erreur le Boeing 737, qui s’est écrasé près de A Téhéran, on demeurait sur la défensive après les déclarations du premier ministre canadien. « Scientifiquement, il est impossible qu’un missile ait frappé l’avion ukrainien , de telles rumeurs sont

décollage à Téhéran, l ’ armée iranienne a reconnu ce samedi 11 janvier que l’avion avait été touché “ par erreur ” par un missile, comme l’ avaient avoir vérifiée, montrant un missile iranien frappant un avion au-dessus de Parand, près de l’aéroport de Téhéran, la zone où le Boeing ukrainien a cessé

L'armée précise que les fautifs seront traduits "immédiatement" devant un tribunal militaire. "On vous assure qu'en poursuivant des réformes fondamentales dans les processus opérationnels au niveau des forces armées nous allons rendre impossible la répétition de telles erreurs", promet l'état-major qui exprime ses condoléances aux familles des victimes, qui sont pour la plupart des Iraniens et des Canadiens d'origine iranienne.

C'est une "grande tragédie et une erreur impardonnable", a déclaré le président iranien Hassan Rohani. S'exprimant sur Twitter, il a ajouté que l'Iran "regrettait profondément" d'avoir tiré par erreur contre l'appareil.

Présentant également ses excuses pour ce "désastre", le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, parle, lui, d'"une erreur humaine en des temps de crise causée par l'aventurisme des États-Unis".

Avion abattu: Rohani a appelé Zelensky et promis de punir les coupables

  Avion abattu: Rohani a appelé Zelensky et promis de punir les coupables M. Rohani a assuré à son homologue ukrainien que toutes les personnes impliquées dans la catastrophe aérienne qui a fait 176 morts seraient traduites en justice.Le chef de l'Etat iranien "reconnaît pleinement que la tragédie s'est produite en raison des actes erronés des militaires de ce pays", et a présenté ses excuses pour cette catastrophe qui a fait 176 morts, a encore souligné la présidence ukrainienne.

Hassan Rouhani a annoncé qu'une enquête interne avait permis de déterminer que «des missiles lancés par erreur » avaient provoqué l'écrasement de l'avion civil, faisant 176 morts. Déplorant une «tragédie», il a promis d'identifier les responsables.

Crash d’un Boeing ukrainien en Iran (21). Lire aussi: Kiev: après avoir enregistré une panne, le Boeing en Iran a changé de cap. Un manifestant touché par un tir de LBD à bout portant à Paris – vidéo. Le NYT diffuse une vidéo montrant le Boeing ukrainien qui serait frappé par un missile iranien .

Téhéran niait jusque-là

Cette thèse avait déjà été avancée par le Premier ministre canadien Justin Trudeau. "Nous avons des informations de sources multiples, notamment de nos alliés et de nos propres services", qui "indiquent que l'avion a été abattu par un missile sol-air iranien", avait-il déclaré lors d'une conférence de presse.

Téhéran avait jusqu'alors nié que l'avion avait été frappé par un missile iranien.

Le Boeing d'Ukraine International Airlines (UIA) a décollé mercredi matin de Téhéran en direction de Kiev avant de s'écraser deux minutes après, tuant les 176 personnes à bord, principalement des Iraniens et des Canadiens.

Avec AFP et Reuters

Crash en Iran : une vidéo montre qu’un deuxième missile a touché le Boeing ukrainien .
Le Boeing, abattu par l’Iran, s’est écrasé peu après son décollage, faisant 176 morts. Elles ont été prises selon le journal par une caméra installée sur le toit d’un immeuble près du village de Bid Kaneh, à 6 kilomètres d’une base militaire iranienne. Le village est situé à une trentaine de kilomètres au nord-ouest de l’aéroport international de Téhéran.Contexte explosifL’annonce du crash a déclenché un mouvement de colère populaire contre le régime iranien, accusé d’avoir nié sa responsabilité avant d’admettre une « erreur humaine ».

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!