•   
  •   

Monde États-Unis: les candidats démocrates ont ajusté leurs piques avant la primaire

11:05  15 janvier  2020
11:05  15 janvier  2020 Source:   rfi.fr

[Reportage] Un parfum d’anti-Trump dans la marche des femmes de San Francisco

  [Reportage] Un parfum d’anti-Trump dans la marche des femmes de San Francisco Des milliers de femmes sont descendues dans la rue samedi 18 janvier pour la « Women’s March » aux États-Unis, la quatrième édition de la marche des femmes dans les principales villes américaines. Cette année, la mobilisation était plus faible, mais les slogans toujours très politiques, en plein procès d’impeachment de Donald Trump et à deux semaines du début des primaires démocrates. Reportage à San Francisco. Avec notre correspondant à San Francisco, Éric de SalveDevant sa mairie et quelques milliers de manifestantes, c’est London Breed, première femme afro-américaine maire de San Francisco, qui ouvre la Women’s March de la ville avec un discours très anti-Trump : «

Повторите попытку позже. Опубликовано: 28 мар. 2019 г. À 37 ans, le plus jeune candidat à la primaire démocrate parle 7 langues, a servi en Afghanistan et est diplômé États - Unis : Pete Buttigieg, la figure montante des démocrates - Продолжительность: 3:34 Brut 16 580 просмотров.

Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet. Michael Bennet est le septième sénateur à se lancer dans la primaire démocrate . Élu du Colorado, il ajoute son nom à une cohorte de candidats à l’investiture du parti.

Dernier débat démocrate avant la primaire du 3 février dans l'Iowa: les trois vétérans, Elizabeth Warren (qui a dominé le débat), Joe Biden et Bernie Sanders, le 14 janvier 2020. © REUTERS/Shannon Stapleton Dernier débat démocrate avant la primaire du 3 février dans l'Iowa: les trois vétérans, Elizabeth Warren (qui a dominé le débat), Joe Biden et Bernie Sanders, le 14 janvier 2020.

Le dernier débat télévisé entre candidats démocrates avait lieu à Des Moines dans l’Iowa. Sur scène, les six candidats se sont affrontés dans une ambiance moins amène que lors des précédents débats. C'est dans cet État que sera donné le coup d’envoi de la primaire le 3 février prochain.

avec notre correspondant, David Thomson

Crise iranienne oblige, le débat démarre sur la politique internationale d’entrée. Bernie Sanders, actuel deuxième dans les sondages, attaque le favori Joe Biden sur son vote de 2002 pour la guerre en Irak.

Escalade entre l'Iran et les États-Unis : les démocrates hostiles à la stratégie de Donald Trump

  Escalade entre l'Iran et les États-Unis : les démocrates hostiles à la stratégie de Donald Trump "Tout va bien" : ce sont les premiers mots choisis par Donald Trump cette nuit en réaction aux frappes iraniennes sur des bases américaine en Irak. Pourtant dans le camps démocrate, l’ambiance apparaît bien plus tendue. Alors que la tradition politique américaine impose habituellement l'union sacrée dans un contexte de guerre, le camp de Nancy Pelosi ne cache pas son hostilité à l'actuelle administration. Et les sénateurs réunis en session exceptionnelle pour la rentrée parlementaire, ont carrément décidé d'écourter leur séance. Reportage de Matthieu Mabin et Fanny Allard. Your browser does not support this video require(["binding"], function (binding) {

Arrivée des candidats démocrates lors du troisième débat de la primaire , sur ABC News, le 15 octobre 2019 à l’université de Otterbein, à Westerville, dans l’Ohio. De gauche à droite : Kamala Harris, Bernie Sanders, Joe Biden, Elizabeth Warren et Pete Buttigieg. Aaron Josefczyk / REUTERS.

Accueil Actu International États - Unis : les candidats démocrates s'alignent déjà pour 2020. Le premier débat de la primaire est programmé pour juin, dans moins de six mois, et plusieurs des ambitieux qui rêvent de se lancer ont dit qu’ils allaient profiter des fêtes pour réfléchir, en famille.

« La guerre en Irak s’est révélée être la pire erreur de politique étrangère de toute l’histoire récente de ce pays. Joe le sait très bien. Nous avons perdu 4500 soldats, des centaines de milliers d’Irakiens ont été tués. Nous avons dépensé des trillions de dollars dans cette guerre sans fin au lieu de les consacrer à l’assurance-santé, l’éducation et aux infrastructures. J’ai tout ce que j’ai pu pour empêcher cette guerre. Joe lui voyait les choses différemment. »

C’était une erreur a confessé le favori des sondages.

Mais le seul vétéran sur le plateau, le benjamin des candidats Pete Buttigieg, n’a pas manqué de renvoyer les deux septuagénaires à leur âge. « J’ai servi avec des gens à peine suffisamment âgés pour se souvenir de ce vote ».

Escalade entre l'Iran et les États-Unis : les démocrates hostiles à la stratégie de Donald Trump

  Escalade entre l'Iran et les États-Unis : les démocrates hostiles à la stratégie de Donald Trump Comme pressenti, Fabien Galthié a annoncé ce mercredi que Charles Ollivon sera le capitaine de l’équipe de France lors du Tournoi des VI Nations, qui débutera le 1er février. Le troisième ligne de Toulon succède à Guilhem Guirardo et a reçu de très belles éloges de la part de son sélectionneur.

États - Unis Hillary Clinton. Débat démocrate : dernières piques avant les votes. Par RFI Publié le Dernière prestation télévisée ce lundi des démocrates , depuis Des Moines, dans l’Iowa, avant le coup d’envoi des caucus et primaires aux On le voit, les candidats démocrates ont retenu les coups.

Lire aussi Primaire démocrate aux Etats - Unis : quels candidats mènent la course à l’investiture ? Nombre des douze candidats toujours en lice pour la primaire démocrate rendaient hommage lundi, par des messages émus, à cette personnalité volubile, chaleureuse et respectueuse de ses rivaux.

►À lire aussi : Élections USA 2020 : qui est le candidat de Barack Obama ?

Face-à-face entre Warren et Sanders

Puis, c’est au tour de Bernie Sanders de s’expliquer sur la polémique de la semaine. Selon le camp d'Elizabeth Warren, le sénateur du Vermont aurait déclaré à la troisième des sondages qu’une femme ne peut pas gagner face à Donald Trump.

Bernie Sanders dément avoir dit cela mais Elizabeth Warren maintient son accusation. L’occasion d’une joute entre les deux figures de l’aile gauche démocrate marquant la fin de leur pacte de non-agression :

« Je crois qu’il est légitime de se demander comment battre Trump. Mais voilà la réalité : depuis l’élection de Donald Trump, les femmes ont fait mieux que les candidats hommes aux élections, tacle Elizabeth Warren. Et en 2018 nous avons regagné la Chambre des représentants grâce à des femmes candidates et grâce au vote des femmes. Ecoutez, on ne peut pas nier que les gens se posent la question. Mais dans les années 1960, les gens se demandaient si un catholique pouvait gagner ? En 2008, les gens se demandaient si un noir pouvait gagner ? À chaque fois, le parti démocrate s’est levé et a répondu oui ! Et nous avons changé l’Amérique ! Voilà qui nous sommes ! »

C’est dans cet État de l'Iowa où se tenait ce débat que sera lancée le 3 février prochain la primaire démocrate. À trois semaines de son coup d’envoi, les sondages sont encore serrés entre les quatre favoris : Elizabeth Warren, Bernie Sanders, Joe Biden et Pete Buttigieg.

►À lire aussi : Présidentielle aux États-Unis : Trump en tête dans la course aux dollars

Procès en destitution de Donald Trump: le calme avant la tempête .
Si lundi est un jour férié aux États-Unis, tous les élus se préparent activement à aborder la journée historique du mardi 21 janvier, où doit s’ouvrir le procès en destitution de Donald Trump au Sénat. Avec notre correspondante à Washington,Anne Corpet Le président est furieux de devoir affronter un procès en destitution. Il l’a fait savoir en lettres capitales sur Twitter, mais il affiche un optimiste sans faille : « Le procès va êtreAvec notre correspondante à Washington,Anne Corpet

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!