•   
  •   

Monde Crash en Iran : une vidéo montre qu’un deuxième missile a touché le Boeing ukrainien

15:01  15 janvier  2020
15:01  15 janvier  2020 Source:   nouvelobs.com

Les images du crash du Boeing 737 ukrainien en Iran

  Les images du crash du Boeing 737 ukrainien en Iran Quelque 170 personnes, passagers et membres d’équipage, sont mortes dans le crash de l’avion de la compagnie Ukraine International Airlines qui s’est écrasé peu après avoir décollé de Téhéran. Les secouristes du Croissant Rouge fouillent parmi les décombres éparpillés, comme le montrent les images de la télévision iranienne dans la vidéo ci-dessous.Il n’y a aucun survivant parmi les quelque 170 personnes embarquées à bord de l’appareil de la compagnie Ukraine International Airlines qui devait relier Téhéran à Kiev, dont 82 Iraniens et 63 Canadiens.On ignore pour le moment l’origine de la catastrophe.

Une vidéo tournée par un témoin semble montrer un missile iranien frappant un avion près de l'aéroport de Téhéran, la zone où un avion ukrainien s'est

a authentifié une vidéo comme étant celle du Boeing 737 ukrainien touché par un missile avant son crash avoir des preuves que l'avion a bien été abattu par un missile iranien, ce que l' Iran réfute toujours. Crash en Iran : ces images montrent -elles le Boeing 737 se faire frapper par un missile ?

  Crash en Iran : une vidéo montre qu’un deuxième missile a touché le Boeing ukrainien © Copyright 2020, L'Obs

Les circonstances du drame se précisent. Selon nos confrères du « New York Times », qui révèlent mardi 14 janvier une nouvelle vidéo, l’avion ukrainien abattu en Iran le 8 janvier a été atteint par deux missiles tirés depuis une base militaire près de Téhéran.

Des images que le quotidien américain assure être « vérifiées » et qui expliquent « pourquoi le transpondeur de l’appareil a cessé de fonctionner quelques secondes avant d’avoir été atteint par un second missile ». Elles permettent d’expliquer pourquoi l’appareil a réussi à changer de trajectoire pour revenir vers l’aéroport. Avant de s’écraser.

Crash en Iran : Kiev étudie sept thèses, dont celle d'un tir de missile

  Crash en Iran : Kiev étudie sept thèses, dont celle d'un tir de missile La thèse d'un tir de missile antiaérien contre le Boeing 737 d'Ukraine International Airlines mercredi à Téhéran est étudiée par les autorités ukrainiennes. © AFP Environ 170 personnes sont mortes dans le crash d'un Boeing 737 d'une compagnie ukrainienne en Iran, le 8 janvier 2020. Les autorités ukrainiennes ont indiqué ce jeudi étudier sept thèses du crash du Boeing 737 d'Ukraine International Airlines mercredi à Téhéran, qui a fait 176 morts, parmi lesquelles celle d'un tir de missile, d'un attentat ou d'un problème technique.

Un deuxième missile aurait frappé le Boeing 737 d'Ukraine International Airlines, qui transportait 176 personnes à bord le 8 janvier. «Cette nouvelle vidéo explique pourquoi le transpondeur de l'avion a cessé de fonctionner quelques secondes avant qu'il ne soit touché par un deuxième missile »

L’avion civil ukrainien abattu en Iran le 8 janvier a été atteint par deux missiles tirés depuis une Ces images, tirées d’une caméra de vidéo -surveillance et filmées par un téléphone portable Le New York Times encadre dans sa vidéo ce qu’il présente comme les deux missiles et comme le Boeing de la

Comment l’avion abattu à Téhéran fragilise le régime des mollahs

Une boule de feu dans le ciel

Ces images, tirées d’une caméra de vidéosurveillance et filmées par un téléphone portable, montrent la trajectoire d’un objet brillant dans la nuit, puis une explosion dans le ciel après près de vingt secondes.

Un second objet lumineux est lancé dix secondes plus tard du même endroit, dans la même direction, et explose dix secondes après. Une minute plus tard, une boule de feu apparaît brièvement en haut de l’écran.

Le « New York Times » encadre dans sa vidéo ce qu’il présente comme les deux missiles et comme le Boeing de la compagnie Ukraine International Airlines, qui s’est écrasé peu après son décollage, faisant 176 morts.

Elles ont été prises selon le journal par une caméra installée sur le toit d’un immeuble près du village de Bid Kaneh, à 6 kilomètres d’une base militaire iranienne. Le village est situé à une trentaine de kilomètres au nord-ouest de l’aéroport international de Téhéran.

Des responsables américains pensent que l'Iran a abattu par erreur l'avion ukrainien

  Des responsables américains pensent que l'Iran a abattu par erreur l'avion ukrainien Donald Trump, de son côté, a fait part ce jeudi de ses "doutes" sur les raisons du crash de cet appareil. © AFP Environ 170 personnes sont mortes dans le crash d'un Boeing 737 d'une compagnie ukrainienne en Iran, le 8 janvier 2020 (photo d'illustration). L'Iran aurait abattu par erreur le Boeing 737 d'Ukraine International Airlines qui s'est écrasé mercredi à Téhéran, un drame qui a fait 176 morts, affirment ce jeudi plusieurs médias américains en citant des sources du renseignement américain.

Une nouvelle vidéo publiée par le New York Times montre que l'appareil d'Ukraine International Airlines qui s'est écrasé en Iran aurait été atteint par. Cela expliquerait pourquoi le transpondeur de l’appareil aurait cessé de fonctionner quelques secondes avant que le deuxième missile ne l’atteigne.

Une vidéo d'une vingtaine de secondes, diffusée notamment par le New York Times semble montrer que le Boeing qui s'est écrasé mercredi près de Téhéran aurait pu être abattu par un missile iranien. D'après le journal, les images correspondent au trajet effectué par le Boeing

Contexte explosif

L’annonce du crash a déclenché un mouvement de colère populaire contre le régime iranien, accusé d’avoir nié sa responsabilité avant d’admettre une « erreur humaine ».

La catastrophe aérienne est survenue en plein pic des tensions entre Téhéran et Washington après la mort de Qassem Soleimani, un important général iranien tué par un tir de drone américain à Bagdad.

En Iran, la légitimité perdue des mollahs

En représailles, l’Iran avait tiré le 8 janvier deux missiles contre deux bases militaires utilisées par l’armée américaine en Irak, sans faire de victimes. Quelques heures plus tard, l’avion ukrainien était abattu « par erreur » alors que la défense antiaérienne iranienne était en état d’alerte « guerre ».

Iran: le président Rohani appelle à l'unité et au retour de la confiance .
Une semaine après le crash de l'avion ukrainien, touché par un tir de missile lancé par erreur, le président iranien Hassan Rohani a demandé que toute la lumière soit faire sur l'affaire pour reconquérir la confiance de la population. Il a également lancé un appel à l'unité et à la réconciliation nationale pour régler les problèmes du pays. avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi « Personne n'aurait pensé qu'un avion civil puisse êtreavec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!