•   
  •   

Monde La conférence de Berlin sur la paix en Libye se prépare

07:00  17 janvier  2020
07:00  17 janvier  2020 Source:   rfi.fr

Conférence de paix sur la Libye à Berlin : "Pourquoi le Congo et non la Tunisie ?"

  Conférence de paix sur la Libye à Berlin : La Tunisie partage une frontière de près de 500 km avec la Libye. La presse tunisienne s'interroge."Le Congo prendra part au congrès de Berlin pour la Libye… Et pas la Tunisie !", s’indigne Tunisie numérique. "Si cette exclusion témoigne d’une chose, c’est bien de l’échec et la faillite de la diplomatie tunisienne. Une diplomatie qui a réussi en à peine deux mois, à isoler le pays de la communauté internationale et de son environnement, aussi bien géographique que culturel et économique", se désole le média.

Une conférence internationale sur la Libye doit se tenir à Berlin sous l'égide des Nations unies, ce dimanche 19 janvier. Elle vise à relancer un. Elle vise à relancer un processus de paix pour ce pays en crise depuis plusieurs années. Le chef du gouvernement libyen d'union nationale, Fayez el-Sarraj

BERLIN (Reuters) - Khalifa Haftar, homme fort de l'Est libyen, s'est engagé sur le principe à participer à la conférence internationale sur la Libye qui aura lieu dimanche à Berlin , a déclaré jeudi le ministère allemand des Affaires étrangères."(Khalifa) Haftar a signalé qu'il était.

Le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas (G) a rencontré le maréchal Khalifa Haftar (D) ce jeudi 16 janvier. © uswaertiges Amt/Xander Heinl/photothek.de/Handout via REUTERS Le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas (G) a rencontré le maréchal Khalifa Haftar (D) ce jeudi 16 janvier.

Une conférence internationale sur la Libye doit se tenir à Berlin sous l'égide des Nations unies, ce dimanche 19 janvier. Elle vise à relancer un processus de paix pour ce pays en crise depuis plusieurs années.

Le chef du gouvernement libyen d'union nationale, Fayez el-Sarraj, et l'homme fort de l'Est libyen, le maréchal Khalifa Haftar, devraient tous les deux être présents à ce rendez-vous en Allemagne.

Fayez el-Sarraj l'a fait savoir ce jeudi. Et Khalifa Haftar est d'accord sur le principe, selon le ministre allemand des Affaires étrangères, qui l'a rencontré à Benghazi, en Libye. Il ajoute qu'il est prêt à respecter le cessez-le-feu.

Conférence de paix sur la Libye à Berlin : "Pourquoi le Congo et non la Tunisie ?"

  Conférence de paix sur la Libye à Berlin : Afin de dénoncer les violences conjugales, un artiste italien n'a pas hésité à dévoiler dans les rues de Milan des images de plusieurs femmes célèbres, dont Brigitte Macron, avec des coups sur le visage. Non Stop People vous en dit plus.

La Tunisie partage une frontière de près de 500 km avec la Libye . La presse tunisienne s'interroge.

Selon l'ONU, la conférence de Berlin vise notamment à mettre fin aux divisions internationales et aux ingérences étrangères en Libye . Le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres a appelé mercredi «à soutenir fermement» la conférence de paix pour la Libye et a invité les belligérants à

Une trêve est entrée en vigueur dimanche dernier, aux alentours de Tripoli. Neuf mois après le lancement d'une offensive des troupes de l'homme fort de l'Est libyen vers la capitale.

Cette rencontre prévue à Berlin dimanche, elle, se tiendra moins d'une semaine après celle de Moscou, organisée sous l'égide de la Russie et de la Turquie. Les deux protagonistes de la crise libyenne étaient présents, mais ne se sont pas vus. Un accord de cessez-le-feu a été signé par Fayez el-Sarraj, mais pas par le maréchal Haftar.

Internationalisation du conflit

Dimanche, plusieurs pays seront représentés : Russie, Turquie, États-Unis, Chine, Italie et France, le président Emmanuel Macron ayant prévu de s'y rendre. Ce rendez-vous se tient sur fond de crainte d'une internationalisation du conflit.

Libye: le maréchal Haftar en Grèce pour poursuivre son offensive diplomatique

  Libye: le maréchal Haftar en Grèce pour poursuivre son offensive diplomatique Avant la conférence internationale de Berlin sur la Libye, dimanche, le ballet diplomatique s’intensifie. Le maréchal Khalifa Haftar, l’homme fort de l’Est, est en Grèce pour notamment y rencontrer le ministre des Affaires étrangères. Le général Haftar est ce vendredi en Grèce où il s'est entretenu avec le ministre des Affaires étrangères et le Premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis. Le dirigeant de l’est libyen n’a pas choisi la Grèce par hasard. Déjà parce qu’Athènes s’oppose aux accords conclus en novembre entre le président turc Recep Tayyip Erdogan et son rival, Fayez el-Sarraj, à la tête du gouvernement de Tripoli soutenu par la communauté internationale.

C’est ce qui ressort d’une conférence de presse tenue par le porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, Stéphane Dujarric, au siège de Dujarric a déclaré aux journalistes que « Guterres se rendra à Berlin pour participer à la Conférence de Berlin sur la Libye , dimanche, et qu'il sera accompagné

La conférence de Berlin intervient alors qu'un cessez-le-feu est déjà en vigueur en Libye depuis dimanche dernier. Hier, l'émissaire de l'ONU pour la Libye , Ghassan Salamé, a déclaré sur Radio France Internationale espérer un «minimum de consensus international» à la conférence de Berlin .

La Russie le dément, mais elle est soupçonnée d'intervenir pour le camp du maréchal Haftar. Tandis que la Turquie a récemment autorisé l'envoi de militaires en Libye, en soutien aux forces du GNA.

Double urgence

« C'est aussi à cause de cette nouvelle donne qu'Haftar fait le déplacement, analyse un observateur. Il y a double-urgence : politico-militaire et économique. Le militaire avec d'un côté Sarraj et les Turcs et, de l'autre, Haftar et ses soutiens internationaux. Dans ce bras de fer, c'est de faire de la Libye une Syrie bis. Sur le plan économique, la Turquie poursuit ses visées après l'accord de délimitation maritime - controversé - conclu fin novembre à Istanbul par Ankara et Tripoli. »

Cet accord permet à Erdogan d'avoir des revendications sur certains gisements gaziers très importants et d'avoir son mot à dire sur le projet de gazoduc EastMed, qui vise à exporter en Europe centrale du gaz israélien et qui traverserait la zone revendiquée par les Turcs. « Berlin, en vérité, c'est ça, affirme cet observateur : une lutte sans merci pour les approvisionnements gaziers. Au risque de faire disparaitre la Libye ».

Libye: les impacts des engagements pris à Berlin sur l’évolution du conflit .
Dimanche 19 janvier, onze dirigeants de pays concernés, voire engagés dans le conflit en Libye, ont promis de renoncer à toute interférence, et aussi de respecter l'embargo sur les livraisons d'armes. Le fait que les participants soient parvenus à parler d'une seule voix est perçu en soi comme un signe positif. L'ONU dit son intention de transformer cette déclaration en une résolution soumise au vote du Conseil de sécurité, mais cela peut-il changer la donne sur le terrain ? Les observateurs restent prudents.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 2
C'est intéressant!