•   
  •   

Monde Onze soldats américains blessés dans l’attaque iranienne

11:00  17 janvier  2020
11:00  17 janvier  2020 Source:   nouvelobs.com

Irak: attaque contre une base abritant des soldats américains

  Irak: attaque contre une base abritant des soldats américains Des tirs de roquettes ont visés dans la nuit du 7 au 8 janvier la base irakienne d'Aïn al-Assad où sont postés des soldats américains. Article régulièrement mis à jour Au moins neuf roquettes se sont abattues cette nuit sur la base aérienne d'Aïn al-Assad, située dans l'ouest désertique irakien, où sont postés des soldats américains. A 23h24 GMT, l'attaque était toujours en cours, a précisé l'Agence France-Presse citant une source de sécurité. C'est sur cette même base que le président Donald Trump s'était rendu lors de sa visite aux troupes américaines basées en Irak en décembre 2018.

Contrairement aux affirmations de Donald Trump, onze soldats américains ont été blessés dans l ' attaque de la base aérienne d'Aïn al-Assad en Irak, le 8 5 200 soldats américains sont encore positionnés en Irak. Peu après l ’ attaque des bases étasuniennes, Donald Trump avait pourtant

Onze soldats américains ont été blessés dans l ’ attaque par l’Iran de la base aérienne d’Aïn Al-Assad, dans l ’ouest de l’Irak la semaine dernière « Bien qu’aucun membre des forces armées américaines n’ait été tué lors de l ’ attaque iranienne du 8 janvier sur la base aérienne d’Aïn Al-Assad

  Onze soldats américains blessés dans l’attaque iranienne © Copyright 2020, L'Obs

Onze soldats américains ont été blessés dans l’attaque par l’Iran de la base aérienne d’Aïn al-Assad en Irak la semaine dernière, contrairement à ce qu’avait annoncé le président Donald Trump, a fait savoir jeudi le commandement central de l’armée américaine.

« Bien qu’aucun membre des forces armées américaines n’ait été tué lors de l’attaque iranienne du 8 janvier sur la base aérienne d’Aïn al-Assad, plusieurs d’entre eux ont été traités pour des symptômes de commotion dus à l’explosion et sont toujours en cours d’évaluation », a indiqué le commandant Bill Urban dans un communiqué.

Masako et Naruhito se sont rendus sur les lieux du typhon Hagibis

  Masako et Naruhito se sont rendus sur les lieux du typhon Hagibis L’empereur Naruhito et l’impératrice Masako du Japon sont allés, fin décembre, apporter leur soutien à des victimes du typhon Hagibis à Marumori et Motomiya.

Onze soldats américains ont été soignés pour des blessures légères suite à l ' attaque de missiles iraniens sur une base en Irak où étaient basées «« Dans les jours qui ont suivi l ' attaque , par mesure de précaution, certains membres du personnel ont été transportés de la base aérienne d'Aïn al-Assad

Onze soldats américains ont été blessés dans l ' attaque par l'Iran de la base aérienne d'Aïn al-Assad en Irak la semaine dernière, contrairement à ce qu'avait «Bien qu'aucun membre des forces armées américaines n'ait été tué lors de l ' attaque iranienne du 8 janvier sur la base aérienne d'Aïn al-Assad

« Dans les jours qui ont suivi l’attaque, par mesure de précaution, certains membres du personnel ont été transportés de la base aérienne d’Aïn al-Assad, en Irakl, au Centre médical régional de Landstuhl, en Allemagne, d’autres ont été envoyés au camp d’Arifjan, au Koweït, pour y subir un examen de suivi », a indiqué jeudi le porte-parole du commandement central de l’armée américaine.

Huit personnes ont été transportées à Landstuhl, et trois au camp Arifjan, précise le porte-parole.

Dans la nuit du 7 au 8 janvier, Téhéran avait lancé des missiles contre les bases d’Aïn al-Assad (ouest) et d’Erbil (nord), où sont stationnés certains des 5.200 soldats américains, en représailles à l’élimination du général iranien Qassem Soleimani.

« Aucun Américain n’a été blessé dans les attaques de la nuit dernière », avait déclaré peu après le président américain Donald Trump dans un discours télévisé.

Attaque iranienne en Irak: 11 soldats américains blessés (commandement US) .
Onze soldats américains ont été blessés dans l'attaque par l'Iran de la base aérienne d'Aïn al-Assad en Irak le 8 janvier dernier, selon le commandement central de l'armée américaine. « Tout va bien », avait temporisé le président américain peu après l'annonce de l'attaque iranienne du 8 janvier dernier. « Aucun Américain n'a été blessé dans les attaques de la nuit dernière », avait encore déclaré Donald Trump le lendemain dans un discours télévisé.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 3
C'est intéressant!