•   
  •   

Monde Mystérieuse pneumonie en Chine: de nouveaux cas signalés

13:00  18 janvier  2020
13:00  18 janvier  2020 Source:   parismatch.com

En Chine, l’épidémie de pneumonie enregistre un premier mort

  En Chine, l’épidémie de pneumonie enregistre un premier mort Une première personne est morte en Chine d’une épidémie de pneumonie qui serait causée par un nouveau virus de la même famille que le Sras. Les autorités surveillent l’épidémie qui s’est développée dans le centre du pays. L’épidémie de pneumonie qui touche le centre de la Chine a fait un premier mort, ont annoncé samedi 11 janvier les autorités sanitaires chinoises. Sur les 41 patients diagnostiqués avec ce nouveau type de coronavirus dans la grande ville de Wuhan (11 millions d'habitants), une personne est décédée, deux ont achevé leur traitement et sept sont toujours dans un état sérieux, a précisé la Commission municipale de l'hygiène et de la santé.

(Pékin) La mystérieuse pneumonie virale apparue dans le centre de la Chine a contaminé au moins 45 personnes ont indiqué samedi les autorités La totalité des cas chinois ont été signalés depuis le mois dernier à Wuhan, une ville de 11 millions d’habitants qui est aussi un important point de

La mystérieuse pneumonie virale apparue dans le centre de la Chine a contaminé au moins 45 personnes, ont indiqué samedi les autorités sanitaires, alors que deux patients sont morts de problèmes respiratoires et que quelques cas se déclarent à l’étranger.

La mystérieuse pneumonie virale apparue dans le centre de la Chine a contaminé au moins 45 personnes ont indiqué samedi les autorités sanitaires.

  Mystérieuse pneumonie en Chine: de nouveaux cas signalés © REUTERS/Tyrone Siu

La mystérieuse pneumonie virale apparue dans le centre de la Chine a contaminé au moins 45 personnes ont indiqué samedi les autorités sanitaires, alors que deux patients sont morts de problèmes respiratoires et que quelques cas se déclarent à l'étranger. La souche incriminée est un nouveau type de coronavirus, une famille comptant un grand nombre de virus. Ils peuvent provoquer des maladies bénignes chez l'homme (comme un rhume) mais aussi d'autres plus graves comme le Sras (Syndrome respiratoire aigu sévère). La totalité des cas chinois ont été signalés depuis le mois dernier à Wuhan, une ville de 11 millions d'habitants qui est aussi un important point de passage pour les déplacements dans le pays.

L'OMS identifie l'origine de la mystérieuse pneumonie apparue au centre de la Chine

  L'OMS identifie l'origine de la mystérieuse pneumonie apparue au centre de la Chine C’est un dialogue bouleversant entre deux hommes que tout pourrait séparer. Georges Salines a perdu sa fille, Lola, dans l’attentat du 13 novembre 2015 au Bataclan, tandis qu’Azdyne Amimour a perdu son fils, qui était l’un des trois terroristes du commando qui a semé la mort dans la salle de concert parisienne. Les deux pères endeuillés publient ensemble l’ouvrage "Il nous reste les mots" (Ed. Robert Laffont), qui vient de sortir en librairie. France 24 reçoit les deux auteurs de ce texte poignant, qui refusent de "tomber dans le piège que nous tendent les terroristes".

La mystérieuse pneumonie virale apparue dans le centre de la Chine a contaminé au moins 45 personnes ont indiqué samedi les autorités sanitaires. La totalité des cas chinois ont été signalés depuis le mois dernier à Wuhan, une ville de 11 millions d'habitants qui est aussi un important point

La mystérieuse pneumonie virale apparue dans le centre de la Chine a contaminé au moins 45 personnes ont indiqué samedi les autorités sanitaires. La totalité des cas chinois ont été signalés depuis le mois dernier à Wuhan, une ville de 11 millions d'habitants qui est aussi un important point

Au total, au moins 45 malades ont été recensés, soit quatre cas supplémentaires par rapport au précédent bilan, a indiqué la Commission municipale de l'hygiène et de la santé. Parmi eux, 15 ont pu sortir de l'hôpital et cinq sont toujours dans un état grave. Ce virus suscite des inquiétudes croissantes après le décès mercredi en Chine d'un second patient, un homme de 69 ans, tombé malade le 31 décembre. Il avait vu son état de santé s'aggraver cinq jours plus tard. Cette pneumonie alimente les craintes d'une réapparition d'un virus de type Sras, hautement contagieux, qui avait tué quelque 650 personnes en Chine continentale et à Hong Kong en 2002-2003. L'enquête des autorités chinoises a permis de déterminer que plusieurs patients travaillaient sur un marché de la ville spécialisé dans la vente en gros de fruits de mer et de poissons.

Mystérieuse pneumonie en Chine : un second patient est mort

  Mystérieuse pneumonie en Chine : un second patient est mort Un homme de 69 ans est décédé mercredi à Wuhan, où la maladie a été détectée en décembre. Le virus appartient à la même famille que le Sras, qui avait tué 650 personnes. © afp.com Cette pneumonie alimente les craintes d'une réapparition d'un virus de type Sras (Syndrome respiratoire aigu sévère), hautement contagieux, qui avait tué 650 personnes en Chine continentale et à Hong Kong en 2002-2003. La mystérieuse pneumonie virale apparue dans le centre de la Chine, et dont le virus appartient à la même famille que le Sras, a fait une seconde victime, ont annoncé jeudi les autorités sanitaires.

La mystérieuse pneumonie virale apparue dans le centre de la Chine a contaminé au moins 45 personnes ont indiqué samedi les autorités sanitaires. La totalité des cas chinois ont été signalés depuis le mois dernier à Wuhan, une ville de 11 millions d'habitants qui est aussi un important point

Un cas du nouveau virus chinois au Japon. Un premier mort dans l'épidémie de pneumonie . Selon le tout dernier bilan disponible, au moins 41 malades ont été recensés en Chine dont cinq sont dans Deux autres cas de cette mystérieuse pneumonie ont par ailleurs été détectés en Thaïlande et au

La municipalité a pris plusieurs mesures, ordonnant en particulier la fermeture du marché concerné, où des opérations de désinfection se poursuivent, ont précisé samedi les autorités sanitaires. Pour l'heure, la Chine n'a annoncé aucune restriction aux déplacements dans le pays à l'approche des festivités du Nouvel an lunaire (25 janvier), une période sensible pendant laquelle des centaines de millions de Chinois empruntent autocars, trains et avions pour aller passer les fêtes en famille. D'autres cas de cette mystérieuse pneumonie ont été détectés à l'étranger: deux en Thaïlande et un au Japon. Les autorités de ces deux pays affirment que les patients s'étaient rendus à Wuhan avant leur hospitalisation.

Coronavirus : le président chinois affirme que la situation est grave, l’épidémie s’accélère .
Le gouvernement chinois va suspendre les voyages organisés en Chine et à l’étranger.Le nouveau coronavirus, apparu en décembre dans le centre du pays, a contaminé près de 1 300 personnes en Chine et s’est répandu dans plusieurs pays, y compris la France et les Etats-Unis.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!