•   
  •   

Monde Gibraltar envisage de rejoindre l'espace Schengen après le Brexit

00:25  20 janvier  2020
00:25  20 janvier  2020 Source:   lexpress.fr

RDC: réouverture du Consulat général de Belgique à Lubumbashi

  RDC: réouverture du Consulat général de Belgique à Lubumbashi Le Consulat général de Belgique à Lubumbashi rouvre ce 13 janvier après deux ans de fermeture. C'est donc la poursuite de la normalisation des relations entre Kinshasa et Bruxelles, une reprise qui a été favorisée par le changement de pouvoir en RDC depuis janvier 2019. Le consul général de Lubumbashi a des pouvoirs étendus sur l'ensemble de l'ex-province du Katanga. C’est lors de la visite d'État effectuée en septembre dernier par Félix-Antoine Tshisekedi dans la capitale belge que la normalisation des relations entre les deux pays a été actée.

Gibraltar pourrait rejoindre l ' espace Schengen afin de garantir la liberté de mouvement à sa frontière avec l'Espagne quand le Royaume-Uni aura quitté l'Union européenne, a suggéré le chef du gouvernement de ce territoire britannique dans une interview à l'AFP.

Gibraltar pourrait rejoindre l ' espace Schengen afin de garantir la liberté de mouvement à sa frontière avec l'Espagne quand le Royaume-Uni aura quitté l'Union européenne, a suggéré le chef du gouvernement de ce territoire britannique dans une interview à l'AFP.

Le territoire britannique situé au sud de la péninsule ibérique pourrait rejoindre les micro-Etats qui font partie de Schengen sans appartenir à l'UE, comme Monaco.

La famille Schengen pourrait s'agrandir. Afin de garantir la liberté de mouvement à sa frontière avec l'Espagne quand le Royaume-Uni aura quitté l'Union européenne,Gibraltar pourrait rejoindre l'espace européen, a suggéré le chef du gouvernement de ce territoire britannique dans une interview.

Royaume-Uni: Nigel Farage va organiser une grande fête pour célébrer le Brexit

  Royaume-Uni: Nigel Farage va organiser une grande fête pour célébrer le Brexit Le 31 janvier, le Brexit sera effectif. Jusqu’ici, peu de voix s’étaient fait entendre pour marquer l'occasion, à part celle de Nigel Farage, chef de file du Parti du Brexit qui a en partie obtenu gain de cause. Il a en effet été autorisé à organiser une fête au soir du 31 janvier pour célébrer devant le Parlement de Westminster la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Selon la BBC, le gouvernement britannique cherche toujours comment marquer « ce départ historique » que constituera le Brexit le 31 janvier 2020. Cette date avant tout symbolique.

Gibraltar pourrait rejoindre l ' espace Schengen afin de garantir la liberté de mouvement à sa frontière avec l'Espagne quand le Royaume-Uni aura "Nous avons parlé de ça avant le Brexit , a déclaré M. Picardo, de la possibilité que Gibraltar entre dans l ' espace Schengen ", une zone de 26 pays dont

Gibraltar pourrait rejoindre l ' espace Schengen afin de garantir la liberté de mouvement à sa frontière avec l'Espagne quand le Royaume-Uni aura "Nous avons parlé de ça avant le Brexit , a déclaré M. Picardo, de la possibilité que Gibraltar entre dans l ' espace Schengen ", une zone de 26 pays dont

Pour cette minuscule enclave de 6,2 km2 à l'extrémité sud de la péninsule ibérique, la fluidité du trafic à son unique poste frontière avec l'Espagne est cruciale. La suggestion du ministre en chef de Gibraltar Fabian Picardo dans un entretien réalisé vendredi sur "le Rocher" intervient moins de deux semaines avant le Brexit. Le 1er février s'ouvrira une période de transition de 11 mois pendant laquelle Londres et l'UE devront négocier sur l'avenir de leurs relations.

"Nous avons parlé de ça avant le Brexit, a déclaré Fabian Picardo, de la possibilité que Gibraltar entre dans l'espace Schengen", une zone de 26 pays dont quatre ne font pas partie de l'UE, entre lesquels les voyageurs peuvent circuler sans passeports.

Vue sur le rocher de Gibraltar depuis la ville de La Linea de la Concepcion (sud de l'Espagne), le 16 octobre 2018. © afp.com/JORGE GUERRERO Vue sur le rocher de Gibraltar depuis la ville de La Linea de la Concepcion (sud de l'Espagne), le 16 octobre 2018.

14 000 travailleurs passent tous les jours la frontière

Le Royaume-Uni n'a jamais voulu rejoindre l'espace Schengen mais si Gibraltar y entrait "ce serait positif" a estimé le ministre en chef. "Cela a-t-il un sens pour l'UE que 2,5 miles carrés à l'extrémité sud de la péninsule ne soient pas accessibles aux citoyens européens ? Je ne le crois pas", a-t-il dit.

Sonnera ? Sonnera pas ? A l’approche du Brexit, le silence de Big Ben divise les Britanniques

  Sonnera ? Sonnera pas ? A l’approche du Brexit, le silence de Big Ben divise les Britanniques Les « brexiters » veulent faire sonner la plus célèbre cloche du monde le 31 janvier prochain. Problème : Big Ben est en travaux. Sa remise en service pour l’occasion est estimée à près de 600 000 euros.Car l’horloge, vieille de 160 ans et logée au palais de Westminster, est réduite au silence depuis plus de deux ans en raison de vastes travaux de restauration. Son carillon ne résonne plus qu’en de très rares occasions, comme au Nouvel An, et certains partisans du Brexit voulaient qu’il marque la sortie de l’Union européenne le 31 janvier à 23 heures (minuit heure de Paris).

Gibraltar pourrait rejoindre l ' espace Schengen afin de garantir la liberté de mouvement à sa frontière avec l'Espagne quand le Royaume-Uni aura quitté l'Union européenne, a suggéré le chef du gouvernement de ce territoire britannique dans une interview à l'AFP.

Gibraltar pourrait rejoindre l ' espace Schengen afin de garantir la liberté de mouvement à sa frontière avec l'Espagne quand le La suggestion du ministre en chef de Gibraltar Fabian Picardo dans un entretien réalisé vendredi sur "le Rocher" intervient moins de deux semaines avant le Brexit .

Un passage sans encombre à la frontière est dans l'intérêt de l'enclave de quelque 30 000 habitants comme des Espagnols qui y sont employés. Près de 14 000 travailleurs, en grande majorité des Espagnols mais aussi des ressortissants de toutes nationalités établis en Espagne, passent la frontière chaque jour pour aller travailler à Gibraltar où règne le plein-emploi.

Parmi eux, 2500 Britanniques vivant en Espagne en raison du moindre prix de l'immobilier, franchissent à pied ou en voiture le poste frontière avant de traverser la piste de l'aéroport construite sur un isthme reliant Gibraltar à l'Espagne. "Regardez d'autres micro-Etats en Europe, ils bénéficient de la liberté de circulation dans Schengen, même s'ils ne sont pas totalement intégrés dans le système d'échanges d'informations, a poursuivi Fabian Picardo. Tout cela sera pris en compte dans les négociations qui vont s'ouvrir". Le Liechtenstein, notamment, est un micro-Etat membre associé de l'espace Schengen. La principauté de Monaco est aussi dans l'espace Schengen.

Le Brexit pourrait coûter plus cher aux Britanniques que leur contribution à l'Union

  Le Brexit pourrait coûter plus cher aux Britanniques que leur contribution à l'Union Le coût du Brexit au Royaume-Uni devrait dépasser la participation totale du pays au budget de l'Union Européenne depuis son adhésion. En raison de la perte de croissance. © afp.com/Tolga AKMEN Une bannière pro-Brexit devant le Parlement britannique, à Londres le 30 octobre 2019. C'est un calcul qui risque d'attiser les europhiles à Londres. Selon un économiste de l'agence Bloomberg Economics, depuis le vote du Brexit en 2016 ce dernier devrait coûter plus de 200 milliards de livres à la fin de l'année 2020.

Gibraltar pourrait rejoindre l ’ espace Schengen afin de garantir la liberté de mouvement à sa frontière avec l’Espagne quand le Royaume-Uni aura quitté l’Union européenne, a suggéré le chef du gouvernement de ce territoire britannique dans une interview à l’AFP.

Gibraltar pourrait rejoindre l ' espace Schengen afin de garantir la liberté de mouvement à sa frontière avec l'Espagne quand le Royaume-Uni aura quitté l'Union européenne, a suggéré le chef du gouvernement de ce territoire britannique dans une interview à l'AFP.

Suivez-nous sur Facebook
Téléchargez l'application
Microsoft News
Abonnez-vous à la newsletter

Brexit : Bruxelles et Londres ne peuvent que "limiter les dégâts", selon Michel Barnier .
Michel Barnier a indiqué, lundi, que le Brexit aurait des "conséquences négatives". Pour le négociateur en chef de l'Union européenne, les futures négociations ne pourront servir qu'à "limiter les dégâts". "Il est absolument clair qu'il y aura des conséquences négatives." Michel Barnier, le négociateur de l'Union européenne chargé du dossier du Brexit, a averti sans détour lundi 27 janvier que le divorce entre l’Union européenne (UE) et le Royaume-Uni ne serait pas sans conséquence.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!