•   
  •   

Monde Energies fossiles : la grande trahison

17:10  23 janvier  2020
17:10  23 janvier  2020 Source:   liberation.fr

Pakistan: la justice annule la condamnation à mort de Pervez Musharraf

  Pakistan: la justice annule la condamnation à mort de Pervez Musharraf Le mois dernier la justice pakistanaise avait condamné à mort par contumace l’ancien président Pervez Musharraf, pour haute trahison. L’ancien dirigeant et général à la tête du Pakistan 1999 et 2008 avait été jugé par une cour spéciale antiterroriste. Ce lundi 13 janvier, la justice pakistanaise a décidé d’annuler cette décision, la jugeant anticonstitutionnelle. Avec notre correspondante à Kaboul, Sonia Ghezali « Le jugement complet a étéAvec notre correspondante à Kaboul,  Sonia Ghezali

Les énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz) restent indispensables pour assurer les transports, la production d’électricité, le chauffage, le On appelle « énergie fossile » l ’énergie produite par la combustion du charbon, du pétrole ou du gaz naturel. Ces combustibles, riches en carbone et

Les énergies fossiles . Le pétrole, le gaz naturel et le charbon sont des matières présentes dans le En effet, les énergies fossiles sont les plus utilisées dans le monde. Le pétrole, en particulier, est Le pétrole y arrive depuis Fos-sur-mer (le port industriel de Marseille) par un oléoduc, un grand

Greta Thunberg à une manifestation Fridays for Future avec la pancarte «Grève des écoles pour le climat», à Lausanne le vendredi 17 janvier. © Jean-Christophe Bott Greta Thunberg à une manifestation Fridays for Future avec la pancarte «Grève des écoles pour le climat», à Lausanne le vendredi 17 janvier.

En écho au discours de Greta Thunberg à Davos, trois représentantes du mouvement Fridays for Future appellent les responsables politiques à couper leurs liens avec l'industrie des énergies fossiles.

Tribune. Une nouvelle décennie a commencé, et les scientifiques nous informent que la précédente a connu les températures les plus élevées de l’histoire. Les années à venir permettront-elles l’espoir, celui de l’action pour répondre à l’urgence planétaire ?

L'Europe veut mobiliser 1.000 milliards d'euros pour la transition écologique

  L'Europe veut mobiliser 1.000 milliards d'euros pour la transition écologique La Commission européenne veut mobiliser cette somme sur dix ans. Elle propose également la création d'un "mécanisme pour une transition juste".Le "Pacte vert" regroupe un arsenal de 50 actions englobant "tous les domaines de l'économie". Elle doivent "faire de l'Europe le premier continent climatiquement neutre d'ici à 2050, tout en stimulant l'économie, en améliorant la santé et la qualité de vie des citoyens, en préservant la nature et en ne laissant personne de côté.

Les énergies fossiles (ou hydrocarbures) sont issues de la transformation de matières organiques et sont stockées sous terre. Le pétrole, le charbon et le gaz ont mis des millions d’années à se constituer et sont présents en quantités limitées. Leur combustion émet des Gaz à effet de serre (GES).

On appelle énergies fossiles le pétrole, le gaz et le charbon. Ces énergies sont issues de roches formées par la fossilisation de végétaux enfouis et stockés dans le sous-sol durant plusieurs millions d’années. Leur combustion génère en grande quantité du carbone sous forme de CO2..

L’impact de la combustion des énergies fossiles sur le climat est connu depuis une époque où nous n’étions même pas encore né·e·s. Pourtant, les entreprises des énergies fossiles n’ont eu de cesse de le nier, et continuent à ce jour de financer les voix qui sèment le doute.

Nous sommes arrivés au point où les pays et les conseils à travers le monde déclarent l’urgence climatique. Même le Forum économique mondial de Davos, qui a commencé cette semaine avec l’arrivée des dirigeants en jet privé, considère que l’urgence climatique et environnementale recouvre cinq risques majeurs pour le commerce et les entreprises.

La vie sur Terre est en crise. Les scientifiques déclarent unanimement que nous sommes entrés dans une période de brusque dégradation du climat et d’extinction de masse dont nous sommes les seuls responsables.

Lhyfe va produire de l'hydrogène vert avec des éoliennes

  Lhyfe va produire de l'hydrogène vert avec des éoliennes L'hydrogène pourrait remplacer les carburants polluants dans les voitures, les bus, les camions ou encore les avions. Mais 95% de la production mondiale provient aujourd'hui d'énergies fossiles. D'où l'idée de cette startup nantaisePour beaucoup, l'hydrogène, aussi utilisé dans l'industrie, pourrait jouer un rôle majeur dans la transition écologique, remplaçant les carburants polluants dans les voitures, les bus, les camions ou encore les avions. "C'est l'aboutissement de la mobilité verte", estime ainsi Alain Leboeuf, président du SyDEV, le syndicat d'énergie de Vendée, qui fait partie des investisseurs de Lhyfe.

Toute l’actualité sur le sujet Énergies fossiles . Consultez l’ensemble des articles, reportages, directs, photos et vidéos de la rubrique Énergies fossiles publiés le samedi 18 janvier 2020.

Les énergies fossiles se sont formées par l'enfouissement et la décomposition, durant des centaines de millions d'années, de matières végétales et Les risques des énergies fossiles . Le transport du pétrole n’est pas sans danger. En cas d’accident, le pétrole peut s’écouler soit sur la terre, soit sur

Alors pourquoi les émissions de CO2 continuent-elles de progresser ? Pourquoi les négociations internationales pour le climat échouent-elles à déclencher l’action nécessaire à la lutte contre le changement climatique ? Tenons-en pour responsables ces mêmes entreprises des énergies fossiles que l’on retrouve aux dîners luxueux du Forum de Davos.

Depuis l’accord de Paris il y a cinq ans, les cinq plus grosses entreprises pétrolières et gazières cotées en Bourse ont dépensé plus d’un milliard de dollars pour leurs actions de lobbying et de relations publiques afin de retarder, de contrôler ou de bloquer des politiques visant à lutter contre le changement climatique. Depuis 1981, ExxonMobil, la plus grosse entreprise mondiale de pétrole, avait connaissance des impacts de son activité sur le climat. Pire, Shell, autre géant mondial du pétrole, en avait connaissance depuis les années cinquante. Mais plutôt que d’agir, ces entreprises ont dépensé des millions de dollars au fil des décennies pour alimenter le climatoscepticisme. Aujourd’hui, leurs dirigeants prétendent hypocritement soutenir nos combats pour le climat.

Réglementation environnementale 2020: "Pensons carbone avant de penser énergie"

  Réglementation environnementale 2020: INTERVIEW. En exclusivité pour La Tribune, Philippe Pelletier, président du Plan bâtiment durable, le résident qui rassemble les acteurs publics et privés concernés, plaide pour un label d'Etat intégrant le bâtiment à énergie positive et une meilleure prise prise en compte du bien-être des occupants.PHILIPPE PELLETIER -  Assurément, les règles de construction qui seront déployées ces toutes prochaines années constitueront une  étape importante vers la neutralité carbone et la sobriété énergétique à l'horizon 2050.

Sur le site internet www.opinionenergies.com on peut participer à une grande enquête publique sur l'énergie, en répondant à 1 questionnaire à choix multiple

Les énergies fossiles - Продолжительность: 8:18 Vincent Jase 3 740 просмотров. FGS6 - Energies Fossiles #1 - Продолжительность: 15:59 Nicolas Sougnez 3 271 просмотр.

Le fait qu’ils savaient, qu’ils ont menti, qu’ils ont renoncé à agir contre la dégradation du climat constitue la plus grande trahison intergénérationnelle de l’histoire de l’humanité. Envers notre génération et celles à venir. Et pourtant, ils continuent de sonder et d’extraire toujours plus d’énergies fossiles.

Nos responsables politiques et nos sociétés ne se comportent toujours pas comme s’il s’agissait d’une urgence. Nous étions des millions à manifester dans les rues. Nous nous sommes adressés aux dirigeants du monde entier, aux conférences climat de l’ONU. Nous avons rencontré des Premiers ministres, des présidents, et même le Pape. Nous avons passé des centaines d’heures dans des panels de discussion, avec des journalistes et des réalisateurs, y compris à Davos. On nous a offert des prix pour notre militantisme.

Et pourtant, la trahison est toujours à l’œuvre parce que, riches et puissantes, les entreprises du pétrole, du gaz et du charbon n’ont de cesse de faire du lobbying, de la communication et de sponsoriser les conférences climat de l’ONU. Nous étions là, pendant la COP 25, quand les lobbyistes de Shell, BP ou Chevron avaient la parole dans des évènements organisés au cœur du centre de conférence, essayant de convaincre le monde de continuer à creuser pour consommer toujours plus d’énergies fossiles. Par ailleurs, l’entreprise la plus polluante d’Espagne, le géant gazier et minier Endesa, sponsorisait cette même COP 25, aux côtés d’autres entreprises de l’industrie fossile, ainsi que de banques les finançant.

Greta Thunberg répond aux « haters » avec des chiffres implacables au Forum de Davos

  Greta Thunberg répond aux « haters » avec des chiffres implacables au Forum de Davos « Le climat et l’environnement sont un sujet d’actualité aujourd’hui », mais « en pratique, rien n’a été fait », « les émissions de CO2 n’ont pas diminué », a fustigé la jeune militante au sommet économique. « Le climat et l’environnement sont un sujet d’actualité aujourd’hui », mais « en pratique, rien n’a été fait », « les émissions de CO2 n’ont pas diminué », a-t-elle déclaré à l’ouverture du Forum économique mondial en Suisse.

Les énergies fossiles . Le pétrole, le gaz naturel et le charbon sont des matières présentes dans le En effet, les énergies fossiles sont les plus utilisées dans le monde. Le pétrole, en particulier, est Le pétrole y arrive depuis Fos-sur-mer (le port industriel de Marseille) par un oléoduc, un grand

Les carburants fossiles qui comprennent le charbon, le pétrole et le gaz naturel sont la source d’énergie la plus utilisée dans la société moderne.

Pour notre avenir, nous devons affronter ces intérêts meurtriers maintenant. Nous devons éliminer leurs lobbyistes de nos processus de décision publique et les éloigner des responsables politiques. Ils ont mis le feu à notre maison, et n’ont aucune intention de l’éteindre.

Au lieu d’écouter, les gouvernements des pays riches ont passé plus de deux décennies à protéger les intérêts des gros pollueurs. Ils ont donné la priorité aux milliards de profits générés chaque année par l’industrie du gaz et du pétrole plutôt qu’aux milliards de personnes déjà impactées par le changement climatique. L’échec de la COP 25 en est une preuve supplémentaire, si nous en avions encore besoin.

Pour que nous ayons une chance réaliste de rester en dessous de 1,5 degré d’augmentation des températures, nous devons arrêter maintenant de brûler des énergies fossiles. Nous devons arrêter maintenant de les financer. Et nous devons bannir l’industrie fossile et ses lobbyistes de nos processus de décision publique, maintenant.

Cela peut commencer par l’expulsion des pollueurs des négociations internationales à l’ONU. Les gouvernements qui représentent plus de 70% de la population mondiale, ceux qui sont le plus vulnérables aux sécheresses et aux inondations, ont déjà demandé que les gros pollueurs ne soient pas autorisés à participer aux négociations climat. En Europe, plus de 200 organisations sont à l’origine d’un appel pour des politiques publiques européennes et nationales libérées de l’influence de l’industrie fossile, ou en anglais «Fossil Free Politics».

Cela signifie mettre fin à l’accès de l’industrie fossile aux institutions qui ont un pouvoir décisionnel, rejeter les partenariats avec ce secteur, y compris le sponsoring d’évènements comme les négociations climat de l’ONU. La COP décisive de 2020 doit se tenir au Royaume-Uni, le champion européen des subventions à l’industrie fossile. Nous réclamons donc une COP 26 sans influence de l’industrie fossile.

Depuis des décennies, l’industrie fossile et ses lobbyistes ont nié la science, retardé, affaibli et saboté l’action climatique. Ils ont accumulé des milliards de profits tout en réchauffant la planète et en détruisant les communautés. Leur modèle économique détruit notre présent et notre avenir.

Mettons un terme à la grande trahison, maintenant.

Signataires :

Angela Valenzuela

de Fridays For Future Chili ; Beth Irving de Fridays For Future Grande-Bretagne ; Luisa-Marie Neubauer de Fridays For Future Allemagne.

Tout va pour le mieux ? .
Chaque semaine, la crise écologique vue par les créateurs. Cinéma, romans, documentaires, essais, expos… comment la culture fait face aux défis de la planète. Aujourd’hui « Tout va bien », un roman graphique d’anticipation sur l’effondrement écologique. © DR La température de la terre qui augmente, l’économie qui décline, le climat social qui part en vrille : c’est le postulat de départ de cette bande dessinée d’anticipation au titre doux-amer « Tout va bien ».

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 2
C'est intéressant!