•   
  •   

Monde L’Union Européenne nomme son premier ambassadeur post-Brexit auprès du Royaume-Uni

21:05  24 janvier  2020
21:05  24 janvier  2020 Source:   nouvelobs.com

Royaume-Uni: Nigel Farage va organiser une grande fête pour célébrer le Brexit

  Royaume-Uni: Nigel Farage va organiser une grande fête pour célébrer le Brexit Le 31 janvier, le Brexit sera effectif. Jusqu’ici, peu de voix s’étaient fait entendre pour marquer l'occasion, à part celle de Nigel Farage, chef de file du Parti du Brexit qui a en partie obtenu gain de cause. Il a en effet été autorisé à organiser une fête au soir du 31 janvier pour célébrer devant le Parlement de Westminster la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Selon la BBC, le gouvernement britannique cherche toujours comment marquer « ce départ historique » que constituera le Brexit le 31 janvier 2020. Cette date avant tout symbolique.

Joao Vale de Almeida, ancien ambassadeur de l’Union Européenne aux Etats-Unis, deviendra le nouveau représentant de l’UE au Royaume-Uni à partir du 1er février.

  L’Union Européenne nomme son premier ambassadeur post-Brexit auprès du Royaume-Uni © Copyright 2020, L'Obs

Le divorce prend de plus en plus forme entre l’Union Européenne et le Royaume-Uni.Joseph Borrell, chef de la diplomatie européenne, a annoncé ce vendredi 24 janvier la nomination d’un premier ambassadeur auprès du Royaume-Uni, qui prendra ses fonction à partir du 1er février, au lendemain du Brexit.

Le Portugais Joao Vale de Almeida, ancien ambassadeur de l’UE aux Etats-Unis, prendra la tête de la délégation qui représentera l’Union au Royaume-Uni devenu un pays tiers, a annoncé dans un communiqué Josep Borrell.

Le Brexit pourrait coûter plus cher aux Britanniques que leur contribution à l'Union

  Le Brexit pourrait coûter plus cher aux Britanniques que leur contribution à l'Union Le coût du Brexit au Royaume-Uni devrait dépasser la participation totale du pays au budget de l'Union Européenne depuis son adhésion. En raison de la perte de croissance. © afp.com/Tolga AKMEN Une bannière pro-Brexit devant le Parlement britannique, à Londres le 30 octobre 2019. C'est un calcul qui risque d'attiser les europhiles à Londres. Selon un économiste de l'agence Bloomberg Economics, depuis le vote du Brexit en 2016 ce dernier devrait coûter plus de 200 milliards de livres à la fin de l'année 2020.

Âgé de 62 ans, Joao Vale de Almeida sera « le premier chef de la future délégation de l’UE auprès du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du nord ».

« Le Royaume-Uni sera un pays tiers »

Son mandat commencera le 1er février « date à partir de laquelle le Royaume-Uni sera un pays tiers » et où la représentation de l’UE sera assurée par une délégation.

Joao Vale de Almedia a été ambassadeur de l’UE aux Nations unies de 2015 à 2019, après avoir été le premier ambassadeur de l’UE auprès des Etats-Unis, de 2010 à 2014.

Il avait alors participé au lancement des négociations sur le Traité de libre-échange transatlantique (TTIP), accord de libre-échange entre l’UE et les USA, depuis abandonnées.

Journaliste de formation, haut fonctionnaire européen expérimenté, il a aussi été chef de cabinet de l’ancien président de la Commission Jose Manuel Barroso.

Sommet Royaume-Uni-Afrique: Londres se positionne dans l'optique post-Brexit

  Sommet Royaume-Uni-Afrique: Londres se positionne dans l'optique post-Brexit Une vingtaine de pays africains et une quinzaine de chefs d'État devraient assister ce lundi au premier sommet Grande-Bretagne-Afrique sur les investissements (UK-Africa Investment Summit). La Grande-Bretagne se positionne dans l'optique post-Brexit espère renforcer ses liens économiques avec l'Afrique, avec en ligne de mire l'accroissement du commerce et des investissements notamment dans l'énergie et les villes durables. L'AngleterreL'Angleterre post-Brexit se voit comme une puissance globale ouverte sur le monde, et ce premier sommet anglo-africain sera l'occasion pour Londres de le démontrer.

Joao Vale de Almeida a été porte-parole de l’exécutif européen à une époque où l’actuel Premier ministre Boris Johnson était encore journaliste à Bruxelles.

AUSSI SUR MSN: Brexit : le cri d'alarme de la filière automobile britannique

Suivez-nous sur Facebook
Téléchargez l'application
Microsoft News
Abonnez-vous à la newsletter

Brexit : Bruxelles et Londres ne peuvent que "limiter les dégâts", selon Michel Barnier .
Michel Barnier a indiqué, lundi, que le Brexit aurait des "conséquences négatives". Pour le négociateur en chef de l'Union européenne, les futures négociations ne pourront servir qu'à "limiter les dégâts". "Il est absolument clair qu'il y aura des conséquences négatives." Michel Barnier, le négociateur de l'Union européenne chargé du dossier du Brexit, a averti sans détour lundi 27 janvier que le divorce entre l’Union européenne (UE) et le Royaume-Uni ne serait pas sans conséquence.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!