•   
  •   

Monde À la Une : la peur du coronavirus

23:05  24 janvier  2020
23:05  24 janvier  2020 Source:   rfi.fr

Le bilan du nouveau coronavirus monte à 17 morts en Chine

  Le bilan du nouveau coronavirus monte à 17 morts en Chine Un chiffre qui a presque doublé depuis le dernier bilan officiel.Le nombre total de personnes contaminées s’élève à 444 dans la province du Hubei, épicentre de l’épidémie, ont déclaré des responsables de cette province du centre de la Chine au cours d’une conférence presse télévisée. Près de la moitié des provinces du pays sont touchées, y compris des mégapoles comme Shanghai et Pékin. Le virus a aussi été détecté dans plusieurs pays d’Asie ainsi qu’aux Etats-Unis, près de Seattle.

Les médecins et infirmières qui travaillent dans le service d’isolement d’un hôpital de Wuhan, la ville chinoise de 11 millions d’habitants qui est au

Une vue microscopique du coronavirus . Creative commons. En tout cas, une extension de l’épidémie n’est pas à écarter, pointe Sud-Ouest : « face au cocktail potentiellement explosif de l’épidémie et du commerce ou du tourisme, au danger de la démultiplication du virus par les échanges

Ce virus de la famille des coronavirus provoque des symptômes grippaux chez les personnes infectées, pouvant aller jusqu'à des syndromes respiratoires sévères. © AFP Ce virus de la famille des coronavirus provoque des symptômes grippaux chez les personnes infectées, pouvant aller jusqu'à des syndromes respiratoires sévères.

L’épidémie s’étend en Chine, 26 personnes sont mortes, 881 cas d’infections ont été confirmés par les autorités chinoises. Et Pékin multiplie les mesures, à quelques heures des vacances du Nouvel An lunaire qui s’annoncent compliquées. « La Chine étend l’interdiction de voyager, dans sa course pour stopper l’épidémie », titre le Financial Times, qui précise que Pékin a suspendu les transports publics dans maintenant douze villes – plus de 36 millions de personnes sont concernées. Le quotidien propose sur son site une carte interactive du pays, où l’on voit l’épidémie, en rouge, s’étendre du 4 au 24 janvier jusqu’à atteindre les trois quarts du territoire, avec deux bonds les 21 et 23 janvier.

Coronavirus : le président chinois affirme que la situation est grave, l’épidémie s’accélère

  Coronavirus : le président chinois affirme que la situation est grave, l’épidémie s’accélère Le gouvernement chinois va suspendre les voyages organisés en Chine et à l’étranger.Le nouveau coronavirus, apparu en décembre dans le centre du pays, a contaminé près de 1 300 personnes en Chine et s’est répandu dans plusieurs pays, y compris la France et les Etats-Unis.

Huanggang, une métropole de 7,5 millions d'habitants à 70 km plus à l 'est, fait l'objet de mesures similaires. Tout près, Ezhou (1,1 million d'habitants) a fermé sa gare. A l 'ouest de Wuhan, une autre localité, Xiantao, a condamné les accès à une grande voie de circulation et au sud Chibi a interrompu

Le nouveau coronavirus , qui a fait neuf morts et contaminé des centaines de personnes en Chine, est en train d’inquiéter le monde entier. Ce dernier, par sa

Le reste du monde retient son souffle, d’autant que la contagion a commencé à s’étendre à l’étranger, jusque sur le continent américain, avec des cas suspects et un cas confirmé aux États-Unis et deux cas confirmés vendredi soir en France. Le New York Times titre sur « Un étudiant du Texas peut-être touché par le coronavirus, des dizaines de personnes sous surveillance aux États-Unis ». Le quotidien précise que l’étudiant peut-être infecté a « voyagé dans la province du Wuhan, où l’épidémie s’est déclarée ». Dorénavant chaque pays s’inquiète, et le quotidien vénézuélien Diario 2001 fait sa Une sur un gigantesque « Le ministre de la Santé nie toute arrivée du coronavirus », « il soutient que la population peut être tranquille et ne doit pas s’inquiéter des fausses alertes », le tout en lettre blanches sur fond noir. La nouvelle est bonne, mais la Une reste inquiétante…

Agnès Buzyn : le coronavirus est « très contagieux mais moins grave que ce que nous pensions »

  Agnès Buzyn : le coronavirus est « très contagieux mais moins grave que ce que nous pensions » La ministre de la Santé se veut rassurante sur l’épidémie de pneumonie virale. Trois cas sont avérés en France et cinq personnes sont en observation en France. « Nous avons une réunion prévue chez notre Premier ministre en fin d’après-midi », a-t-elle ajouté au Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, en soulignant qu’« il y aura des décisions prises dans la journée ». Davantage de précisions seront communiquées à l’issue d’une réunion à Matignon cet après-midi.

(Reuters) - La Bourse de New York recule en début de séance jeudi face aux craintes de voir l'épidémie de coronavirus en Chine s'étendre et après une série de résultats de sociétés mitigés. Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Une deuxième ville chinoise sera mise en quarantaine afin de contrôler la propagation d'un nouveau Coronavirus qui a déjà fait 17 morts en Chine. La nouvelle souche de coronavirus proviendrait d'un marché de Wuhan. Un habitant de la ville a déclaré que l'atmosphère ressemblait à " la fin du monde".

Au Mexique, sur sept cas possibles localisés, deux ont déjà été écartés

Le quotidien El Universal qui répercute l’information se veut pratique : « Pour éviter la contamination », détaille le journal, « il est recommandé à la population de se couvrir le nez et la bouche en cas de toux, de préférence avec un mouchoir, ou simplement éternuer dans le creux de son bras, et se laver régulièrement les mains ». Mais dans le même temps, le New York Times s’interroge : « Beaucoup portent des masques en Chine, mais bloquent-ils le coronavirus ? »

Selon les experts cités par le journal, ces masques peuvent aider s’ils sont portés correctement. Et ce n’est pas toujours le cas, explique le Dr Amesh Adalja, un spécialiste des maladies infectieuses : « La plupart des gens glissent les mains sous leur masque pour se gratter le visage ou le nez », et mettent des contaminants en contact avec leur nez et leur bouche. Ultime précision du Dr. Adalja, « quand vous recevez un coup de fil, il ne faut pas l’enlever ».

L’OMS décrète l’urgence internationale face à l’épidémie du nouveau coronavirus

  L’OMS décrète l’urgence internationale face à l’épidémie du nouveau coronavirus Le bilan est monté jeudi à 170 morts en Chine, alors que de nombreux autres pays sont touchés par l’épidémie. « Notre plus grande préoccupation est la possibilité que le virus se propage dans des pays dont les systèmes de santé sont plus faibles [...]. Il ne s’agit pas d’un vote de défiance à l’égard de la Chine », a déclaré le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

(Reuters) - La Bourse de New York recule en début de séance jeudi face aux craintes de voir l'épidémie de coronavirus en Chine s'étendre et après une série de résultats de sociétés mitigés.Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perd 180,92 points, soit 0,62%, à 29.

Mais Mei, une jeune Chinoise, refait sa valise nerveusement devant le comptoir de la compagnie Air China. « Je suis excitée à l ’idée de revoir ma famille pour le nouvel an », semble-t-elle sourire derrière son masque blanc. A -t- elle peur du coronavirus qui sévit actuellement en Chine ? Oui et non.

Des centaines de migrants arrêtés par la Garde nationale mexicaine

Leur caravane avait rejoint le pays hier matin en traversant la rivière Suchiate, qui marque la frontière avec le Guatemala. Objectif : traverser le pays pour rejoindre les États-Unis, d’ailleurs, souligne le site Animal Politico, certains portaient des pancartes demandant au président mexicain Manuel Lopez Obrador de les laisser passer. « Après dix heures de marche, ils ont vu leur route barrée par la Garde nationale, équipée de matériel anti-émeute et de gaz lacrymogènes », raconte le quotidien mexicain El Financiero.

Ce sont 800 migrants qui ont été arrêtés, rapporte Animal Politico, qui publie une vidéo sur laquelle on peut voir les forces de l’ordre bloquer les migrants avec leurs boucliers, les repousser… Ils seront dispersés à coups de lacrymogènes. « Nous sommes des êtres humains, nous ne sommes pas des animaux », fulmine un migrant qui montre des enfants en pleurs. Les personnes arrêtées ont été emmenées dans une vingtaine de bus qui « selon les autorités mexicaines serviront aussi à les ramener dans leur pays d’origine », rapporte le journal guatémaltèque Prensa Libre.

Cambodge: Hun Sen ne veut pas se fâcher avec la Chine à cause du coronavirus

  Cambodge: Hun Sen ne veut pas se fâcher avec la Chine à cause du coronavirus Face à la propagation du coronavirus, plusieurs pays ont décidé de suspendre les liaisons aériennes avec la Chine ou de fermer leurs frontières. D'autres pays minimisent les dangers du virus. C'est le cas notamment du Cambodge, bien résolu à protéger ses relations et ses intérêts économiques avec la Chine. Aucune raison de s'inquiéter au sujet du coronavirus. Si une maladie existe, c'est la peur distillée par de fausses informations sur les réseaux sociaux. Le ton est donné.

PEKIN (Reuters) - Les autorités sanitaires chinoises ont dévoilé mercredi une nouvelle batterie de mesures destinées à contenir la propagation du coronavirus apparu le mois A l ’échelle nationale, 544 cas ont été recensés mercredi. Lors d’une conférence de presse, Li Bin, vice-ministre de la

Un nouveau virus ressemblant au SRAS a fait neuf morts en Chine, contaminé des centaines de personnes et atteint jusqu'aux Etats-Unis où un malade a été identifié, alimentant la peur d 'une propagation à la faveur de la grande migration du Nouvel An chinois.

Aux États-Unis le président Donald Trump participe ce vendredi à la « marche pour la vie », la grand-messe annuelle des militants anti-avortement

« L’histoire est en train de s’écrire sur la colline du Capitole cette semaine, et non, je ne parle pas du procès en destitution de Donald Trump », précise un éditorialiste, opposé lui aussi à l’avortement, dans le Washington Post. De fait explique Le journal de Montréal, « les présidents américains se contentent généralement de souligner la marche pour la vie sans s’y présenter physiquement ». Cette fois Donald Trump, qui, note le quotidien québécois, ne rate aucune occasion de soutenir les anti-avortement, va prendre la parole lors du rassemblement, et ce ne sera pas comme en 2018 par satellite – ce qui était déjà une première. Il sera physiquement présent. La raison est simple : la présidentielle du 3 novembre prochain.

Donald Trump « n’allait pas manquer une aussi belle occasion de maintenir son emprise sur sa base et de rassurer plusieurs de ses électeurs », explique le journal. Les rassurer car, explique dans un article le Washington Post, en décembre dernier, le magazine évangélique Christianity Today avait publié un éditorial appelant à la destitution du président, expliquant qu’il était impossible de rejeter l’avortement et dans le même temps accepter « un dirigeant au caractère tordu et même brisé ». Un éditorial qui avait stupéfait la Maison Blanche, explique le Washington Post, et depuis, par tous les moyens, Donald Trump essaie de rallier le vote des évangélistes.

Coronavirus : la Chine va injecter 156 milliards d’euros pour soutenir l’économie .
L’épidémie, qui a contaminé plus de 14.000 personnes dont plus de 300 mortellement, a entraîné la paralysie de pans entiers de l’économie chinoise.Cette opération aura lieu lundi lorsque les marchés financiers chinois rouvriront après le long congé du Nouvel an lunaire, prolongé en raison du nouveau coronavirus.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 3
C'est intéressant!