•   
  •   

Monde Espace maritime du Sahara occidental: l'offensive du Maroc fait polémique

03:10  25 janvier  2020
03:10  25 janvier  2020 Source:   rfi.fr

Des traversées vers l'Algérie et la Corse annulées depuis Marseille ce week-end

  Des traversées vers l'Algérie et la Corse annulées depuis Marseille ce week-end Alors que des personnels bloquent des bateaux de Corsica Linea au port de Marseille, la compagnie maritime ne peut pas assurer ses liaisons avec la Corse et l'Algérie.

Le Maroc a intégré mercredi 22 janvier les eaux du Sahara occidental à son espace maritime , en votant deux lois qui renforcent sa tutelle sur cette « Nous ne voulons pas imposer un fait accompli, mais nous sommes prêts au dialogue avec l’Espagne dans le cadre de nos droits essentiels et

Le Maroc a adopté ce mercredi deux lois élargissant sa compétence juridique sur cette ancienne colonie espagnole au statut toujours indéfini. «Ces lois visent à réactualiser l'arsenal juridique natio…

La ministre espagnole des Affaires étrangères Arancha Gonzalez avec son homologue marocain Nasser Bourita, à Rabat, le 24 janvier 2020, deux jours après l'adoption par le Maroc de deux lois délimitant son espace maritime. © FADEL SENNA / AFP La ministre espagnole des Affaires étrangères Arancha Gonzalez avec son homologue marocain Nasser Bourita, à Rabat, le 24 janvier 2020, deux jours après l'adoption par le Maroc de deux lois délimitant son espace maritime.

La ministre espagnole des Affaires étrangères s’est rendue au Maroc deux jours après le vote par le Parlement marocain de textes de loi qui intègrent les eaux du Sahara occidental à l'espace maritime du royaume. Une décision dénoncée par les îles Canaries. Ces deux lois font aussi grincer des dents du côté des indépendantistes du Front Polisario.

Arancha Gonzalez a rencontré le Premier ministre marocain, Saad-Eddine El Othmani, ainsi que son homologue Nasser Bourita.

Mohammed Moussaoui redevient président du CFCM

  Mohammed Moussaoui redevient président du CFCM Faute de rivaux, ce professeur est réélu à la tête du Conseil français du culte musulman, qu’il avait déjà dirigé de 2008 à 2013.Ce Franco-marocain de 55 ans a été élu avec 60 voix « pour », 7 abstentions. Les délégués d’une fédération, le RMF (proche du Maroc) n’ont pas pris part au vote. Le conseil d’administration comprend 87 membres au total.

Les lois établissant la compétence juridique du Maroc sur l’ espace maritime allant de Tanger (nord) à Lagouira, à la frontière mauritanienne, ont été votées à Dans une déclaration écrite à l’AFP, reçue à Alger, le Front Polisario, qui réclame l’indépendance du Sahara occidental , a estimé que la décision

Le Maroc a intégré mercredi les eaux du Sahara occidental à son espace maritime , en votant deux lois qui renforcent sa tutelle sur cette ancienne colonie

« Le Maroc a le droit de délimiter sa zone maritime internationale », a affirmé Mme Gonzalez à l'issue de sa rencontre avec M. Bourita. Mais cela doit se faire « en accord avec l'autre pays et en respectant les règles et normes de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer », quand il y a « chevauchement » entre des zones maritimes, a-t-elle ajouté.

Quelques jours avant cette visite, la ministre espagnole des Affaires étrangères avait déjà rappelé, sur Twitter, que la définition de l'espace maritime du Maroc et de l'Espagne ne pourrait pas se faire de manière unilatérale. Au moment du vote, son homologue marocain a quant à lui déclaré que le royaume était prêt au dialogue dans le cadre de ses droits souverains.

Ces deux textes de loi ont été adoptés à l'unanimité par les parlementaires marocains. « Le Maroc doit comme tous les pays du monde délimiter toutes ses frontières, et c'est une revendication que nous portons depuis très très longtemps, explique Omar Balafrej, député de la Fédération de la gauche démocratique. Pour des raisons de droit international et de négociation politique, le Maroc a peut-être tardé un peu, mais on note positivement que le gouvernement soit venu avec cette délimitation aujourd'hui ».

Islam en France : Mohammed Moussaoui élu nouveau président du CFCM

  Islam en France : Mohammed Moussaoui élu nouveau président du CFCM Après l'abandon en sa faveur de son unique adversaire Chems-Eddine Hafiz, Mohammed Moussaoui prend la tête du Conseil français du culte musulman. © KENZO TRIBOUILLARD / AFP Mohammed Moussaoui le 22 mars 2019 à la Grande mosquée de Paris. Mohammed Moussaoui, ex-président du Conseil français du culte musulman (CFCM), a été élu ce dimanche à la tête de cette institution pour une durée de deux ans, a annoncé le conseil d'administration.Ce Franco-marocain de 55 ans a été élu avec 60 voix "pour", 7 abstentions. Les délégués d'une fédération, le RMF (proche du Maroc) n'ont pas pris part au vote.

Le Maroc a intégré mercredi les eaux du Sahara occidental dans son espace maritime , en adoptant deux lois élargissant sa compétence juridique sur cette ancienne colonie espagnole au statut toujours indéfini. « Ces lois visent à réactualiser l’arsenal juridique national », en phase avec « la souveraineté

Le Maroc a intégré mercredi les eaux du Sahara occidental à son espace maritime , en votant deux lois qui renforcent sa tutelle sur cette ancienne colonie espagnole au statut toujours indéfini.

Désaccord des Canaries et du Front Polisario

Le gouvernement des Canaries a exprimé son désaccord avec cette décision par la voix de son président. Angel Victor Torres évoque des lois susceptibles d'entraver la compétence espagnole sur les eaux qui entourent les Canaries. L'archipel espagnol des Canaries est situé à moins de 100 km des côtes marocaines et chaque État est en droit de revendiquer un plateau continental allant de 200 à 350 milles marins.

Le Front Polisario, qui réclame l'indépendance du Sahara occidental, a lui aussi fait part de son mécontentement. « Depuis plus de 40 ans, le Maroc s'arc-boute pour trouver le sceau de la légalité à son occupation. Il découvre tout à coup après 45 ans que la façade maritime a été oubliée. Il est notable que cela n'aura aucun impact juridique », veut croire Mahmed Khadad, responsable de sa commission des relations extérieures du Front Polisario. Le mouvement politique indépendantiste menace de saisir la justice internationale.

Sahara occidental: plus de 40 années de conflit

Fipadoc: Les poissons et les réfugiés sahraouis, «Solo son peces» .
Trois femmes montent une ferme piscicole dans un camp de réfugiés en plein milieu du désert algérien. Dans leur documentaire « Solo son peces » (« Ce ne sont que des poissons »), les cinéastes espagnoles Paula Iglesias et Ana Serna traitent la question des réfugiés sahraouis d’une manière aussi décalée que séduisante. envoyé spécial à Biarritz, Présenté en première internationale au Fipadoc, à Biarritz, après avoir gagné le Grand prix du Festival du documentaire de Bilbao, le court métrage Solo son peces, a tout pour faire parler de lui.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 4
C'est intéressant!