•   
  •   

Monde Pour les États-Unis, les Africains doivent prendre leurs responsabilités

09:05  28 janvier  2020
09:05  28 janvier  2020 Source:   rfi.fr

États-Unis: le décret anti-immigration élargi au Nigeria et à 5 autres pays

  États-Unis: le décret anti-immigration élargi au Nigeria et à 5 autres pays Les États-Unis ont annoncé ce vendredi 31 janvier leur décision d’allonger la liste de pays inclus dans leur décret anti-immigration, promulgué en 2017. Parmi eux, trois pays africains : le Nigeria, le Soudan et la Tanzanie. Le président américain l’avait annoncé il y a une semaine, lors du Forum économique mondial de Davos. La Birmanie, l’Érythrée, le Kirghizstan, le Soudan, la Tanzanie, ainsi que le Nigeria, le pays le plus peuplé d’Afrique, sont désormais visés par des interdictions de visas pour leurs ressortissants.

Les États - Unis sont une république fédérale composée de cinquante États fédérés auxquels s'ajoutent le district de Columbia — comprenant la capitale Washington — et plusieurs territoires. Aux États - Unis

Le chanteur sénégalais est connu pour sa musique mais aussi pour son engagement pour le développement en Afrique. Il s'efforce notamment d'attirer l'attention sur la situation des migrants Africains . Il appelle les autorités africaines à prendre leur responsabilités .

Soldats américains sur la base de Thies (Sénégal), lors d'un exercice, le 8 février 2016. © SEYLLOU / AFP Soldats américains sur la base de Thies (Sénégal), lors d'un exercice, le 8 février 2016.

Le « monsieur Afrique » des États-Unis s’apprête à conclure une grande tournée en Afrique. Tibor Nagy a entamé il y a deux semaines une série de voyages entre la Centrafrique, l’Éthiopie, le Kenya, la Somalie, le Soudan du Sud et le Soudan. Ce sixième passage du secrétaire d’État adjoint sur le continent doit se terminer le mercredi 29 janvier. Hier soir, depuis Khartoum, Tibor Nagy a notamment rappelé que, sur plusieurs dossiers chauds, les Africains devraient prendre leurs responsabilités.

Avec notre correspondant en Afrique de l'Est, Sébastien Németh

Palestine : le président Abbas annonce rompre «toutes les relations» avec Israël et les Etats-Unis

  Palestine : le président Abbas annonce rompre «toutes les relations» avec Israël et les Etats-Unis Le président palestinien Mahmoud Abbas a annoncé samedi la rupture de «toutes les relations», y compris sécuritaires, entre l’Autorité palestinienne d’une part, et Israël et les Etats-Unis d’autre part, avant une réunion extraordinaire de la Ligue arabe sur le projet de paix américain présenté dans la semaine. Un «plan Trump» qui n'est rien d'autre qu'une «violation des accords d’Oslo» signés avec Israël en 1993, selon Abbas. Le président de l'Autorité palestinienne a dit avoir transmis le message au Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou.

Les États - Unis veillent également à la paix et la sécurité dans le cadre de l’aide humanitaire aux Beaucoup de nos partenaires africains ont pris des mesures, mais il reste encore beaucoup à faire. Nous devons travailler avec nos partenaires, y compris la société civile, les autorités traditionnelles et

Les États - Unis offriront des bourses à 500 jeunes Africains . ‘’Les participants sélectionnés auront entre 25 et 35 ans, et devront avoir joué un rôle de leadership au sein d’organismes je félicite le président Obama de cette initiative qu’il prend pour soutenir les jeunes Africain a se développé et a

La France craint un retrait militaire des États-Unis dans le Sahel. La ministre française de la Défense, Florence Parly, est d’ailleurs à Washington pour dissuader les Américains de suspendre leur aide. Tibor Nagy, lui, a préféré rappeler que c’était aux pays de la région de prendre leurs responsabilités : « Les problèmes du Sahel ne seront pas réglés par la France ou les États-Unis. Ce sont aux pays du Sahel de le faire. Pour faire reculer les terroristes, vous avez besoin de bonne gouvernance, d’un retour de l’État dans l’espace abandonné par les terroristes, en apportant la sécurité, des services de santé, l’éducation. Vous pourrez avoir autant de partenaires internationaux que vous voulez, au final tout dépend de la volonté des pays concernés. »

Coronavirus: à Dakar, l’Institut Pasteur réunit des laboratoires africains

  Coronavirus: à Dakar, l’Institut Pasteur réunit des laboratoires africains L'Irak à nouveau à feu et à sang. Chaque décennie a vu le pays sombrer dans la guerre. Après 17 années de présence américaine, le peuple se soulève. L'adversaire désigné cette fois n'est pas Washington mais le pouvoir à Bagdad et à travers lui l'Iran perçu comme trop influent. Qu'il s'agisse des richesses du pays ou bien sa classe politique, beaucoup dénoncent aujourd'hui la mainmise qu'entend exercer Téhéran. Un constat encore plus saisissant dans les bastions du chiisme longtemps sous influence iranienne. France 24 était sur place et vous livre un reportage exclusif au cœur de la révolte.

Pour les articles homonymes, voir États unis (homonymie), USA (homonymie), EUA et Amérique (homonymie). Les États - Unis , en forme longue les États - Unis d'Amérique ou EUA (en anglais : United States et United States of America, également connus sous les abréviations US et USA)

Si vous voulez résider aux Etats - Unis , vous devez obtenir un visa d’immigrant (IV)- qui donne la permission d’entrer aux Etats - Unis comme un Résident Permanent (LPR). L’Ambassade américaine à Dakar traite les demandes de visas d’immigrant pour les pays suivants

Nouvel avertissement

Tibor Nagy a également lancé un nouvel avertissement aux leaders sud-soudanais. Alors que les négociations entre le chef rebelle Riek Machar et le président Kiir patinent, le diplomate américain a appelé au compromis : « S’ils essaient de régler tous les problèmes dans les moindres détails, qui sait quand on aura un nouveau gouvernement. Au Soudan, ils avaient des problèmes encore plus complexes à régler, ils ont décidé de les mettre de côté, de former un gouvernement de transition et de gérer ces blocages pendant la transition. Au Soudan du Sud ils peuvent faire la même chose. Sinon nous en serons encore au même point dans un an. »

Menace de sanctions

Tibor Nagy a brandi une fois encore la menace de sanctions, ajoutant que « les Sud Soudanais avaient suffisamment souffert et que la communauté internationale en avait assez ». Le diplomate a fustigé les intérêts « égoïstes » des élites du pays.

USA: plus de 102 millions de téléspectateurs ont suivi le Super Bowl .
Plus de 102 millions de téléspectateurs aux Etats-Unis ont regardé dimanche le 54e Super Bowl, remporté par Kansas City aux dépens de San Francisco (31-20), diffusé sur les différentes plateformes du réseau Fox, a annoncé lundi le groupe Nielsen spécialisé dans la mesure d'audience. Dans le détail, l'audience de la finale du championnat de football américain (NFL), qui a également proposé un show assuré par Shakira et Jennifer Lopez à la mi-temps, a atteint 99,9 millions de téléspectateurs sur le réseau de télévision Fox.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!