•   
  •   

Monde Coronavirus: À bord du «Diamond Princess», les passagers rêvent de liberté

15:10  09 février  2020
15:10  09 février  2020 Source:   rfi.fr

Coronavirus: 3700 personnes en quarantaine sur un bateau de croisière au Japon

  Coronavirus: 3700 personnes en quarantaine sur un bateau de croisière au Japon Environ 3 700 personnes sont confinées pour au moins quatorze jours dans leurs cabines d'un bateau de croisière ancré au large de Yokohama, au Japon, après la découverte de plusieurs cas de coronavirus à bord. Depuis lundi soir, le Diamond Princess est immobile au large de Yokohama, au sud-ouest de Tokyo. Ses 3 700 passagers et membres d'équipage ont l'interdiction absolue de débarquer. Cette mesure a été prise après qu'un cas de coronavirus aDepuis lundi soir, le Diamond Princess est immobile au large de Yokohama, au sud-ouest de Tokyo. Ses 3 700 passagers et membres d'équipage ont l'interdiction absolue de débarquer.

Dans le port de Yokohama au Japon, l'angoisse monte sur le Diamond Princess . 41 nouveaux cas de coronavirus ont été diagnostiqués ces dernières 24 heures parmi les passagers du paquebot, bloqué à quai, portant le bilan de l'épidémie à 61 personnes infectées.

Les autorités japonaises ont indiqué, vendredi, que le nombre de passagers atteints par le coronavirus avait triplé à 61 cas sur le bateau de croisière Diamond Princess . La veille, vingt nouveaux cas avaient été testées positives, à bord de ce paquebot placé en quarantaine à Yokohama.

Les passagers portent des masques sur le bateau de croisière «Diamond Princess» au terminal de croisière de la jetée de Daikoku, à Yokohama. © Mandatory credit Kyodo/via REUTERS Les passagers portent des masques sur le bateau de croisière «Diamond Princess» au terminal de croisière de la jetée de Daikoku, à Yokohama.

Environ 3 700 personnes sont toujours en quarantaine à bord du paquebot « Diamond Princess » ce dimanche 9 février. Selon un dernier bilan, donné samedi, 64 cas de coronavirus sont confirmés. Les passagers, pour des raisons de sécurité, sont donc cloîtrés dans leurs cabines.

Avec notre envoyée spéciale à Yokohama, Angélique Forget

Dans sa cabine de 20 m², Mathieu Smith, un Américain de 57 ans, tue le temps comme il le peut. La mise en quarantaine du Diamond Princess, ordonné à cause de 64 cas de coronavirus à bord, pourrait durer au moins encore dix jours. Dans ces conditions, il faut trouver de quoi s’occuper. « On lit, on regarde la télé ou des films et on passe beaucoup de temps sur les réseaux sociaux avec nos amis. Ils nous apportent beaucoup de soutien, cela fait du bien », raconte-t-il.

Coronavirus: l'angoisse monte chez les passagers confinés sur un paquebot au Japon

  Coronavirus: l'angoisse monte chez les passagers confinés sur un paquebot au Japon Au Japon, l’angoisse monte pour les plus de 3 000 passagers et membres d’équipage qui se trouvent à bord du Diamond Princess. Depuis qu’un cas de coronavirus a été décelé, ils sont confinés dans ce navire de croisière. Ce samedi, le nombre de personnes à bord diagnostiquées porteuses du virus a atteint 64. Avec notre envoyée spéciale à Yokohama, Angélique Forget À l’intérieur du gigantesque paquebot en quarantaine, les passagers tuent le temps comme ils peuvent. Certains font de l’exercice dans leur cabine, d’autres remplissent des grilles de sudoku ou font des origamis distribués par le personnel navigant.

Le " Diamond princess " est maintenu à Yokohama, au Japon. 20 cas de coronavirus ont été déclarés à bord , les passagers sont donc en confinement.

L’augmentation des cas de coronavirus 2019-nCoV complique la situation à bord du Diamond - Princess , dans le port de Yokohama (Japon), situé A bord , les passagers ont dans un premier temps conservé leur liberté de mouvement, pouvant même prendre leurs repas au restaurant.

Cloîtrés dans leurs cabines

Mathieu Smith fait partie des passagers chanceux qui ont un balcon et qui peuvent donc prendre l’air quand ils le veulent et assister parfois à des scènes surprenantes. Ce matin, à sa fenêtre, un ballet de jets skis s’est déroulé sous ses yeux. Une petite dizaine de personnes sont venues apporter leur soutien aux passagers confinés à bord. « On a entendu de la musique comme s’il y avait une fête à l’extérieur. Des jets skis tournoyaient dans l’eau, c’était assez surréaliste. Cela nous a fait nous sentir comme des animaux en cage. Des gens sont venus seulement pour nous observer, mais aussi pour faire une sorte de show, c’était bizarre ! (rires) », s'amuse-t-il malgré la situation.

Dès sa sortie du bateau, cet avocat de Sacramento, en Californie, compte bien profiter de sa liberté. Aujourd’hui, il rêve de pouvoir à nouveau se promener au grand air, dans un espace un peu plus grand que son balcon.

À lire: Le coronavirus 2019-nCoV en 7 points

Coronavirus : 99 nouveaux cas sur le paquebot en quarantaine au Japon, 454 passagers contaminés au total .
Des tests ont révélé 99 nouveaux cas de coronavirus à bord du Diamond Princess, en quarantaine au Japon depuis le 5 février © AFP Au total ce 17 février, 454 passagers du paquebot placé en quarantaine au Japon ont été testés positifs au Coronavirus.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!