•   
  •   

Monde L’épidémie de coronavirus à bord d’un paquebot japonais s’aggrave, 60 nouveaux cas détectés

13:10  10 février  2020
13:10  10 février  2020 Source:   nouvelobs.com

Au Japon, l’épidémie de coronavirus s’aggrave à bord d'un bateau de croisière

  Au Japon, l’épidémie de coronavirus s’aggrave à bord d'un bateau de croisière Les autorités japonaises ont indiqué, vendredi, que le nombre de passagers atteints par le coronavirus avait triplé à 61 cas sur le bateau de croisière Diamond Princess. La veille, vingt nouveaux cas avaient été testées positives, à bord de ce paquebot placé en quarantaine à Yokohama. Le ministre japonais de la Santé a révélé, vendredi 7 février, que 41 cas supplémentaires de coronavirus avaient été détectés à bord du paquebot Diamond Princess,Le ministre japonais de la Santé a révélé, vendredi 7 février, que 41 cas supplémentaires de coronavirus avaient été détectés à bord du paquebot Diamond Princess, en quarantaine près de Yokohama, ce qui triple leur nombre à 61.

Le nombre de cas constatés de coronavirus a triplé à 61 sur le paquebot Diamond Princess en quarantaine au Japon, ont annoncé vendredi les autorités du pays Les nouveaux cas concernent 21 Japonais , ainsi que des Américains, des Canadiens, des Australiens, un Argentin et un Britannique.

Le nombre de cas constatés de coronavirus a triplé à 61 sur le paquebot Diamond Princess en quarantaine Les nouveaux cas concernent 21 Japonais , ainsi que des Américains, des Canadiens, des Un deuxième navire de croisière, le Westerdam, avec à son bord un passager suspecté d'être

  L’épidémie de coronavirus à bord d’un paquebot japonais s’aggrave, 60 nouveaux cas détectés © Copyright 2020, L'Obs

L’angoisse monte d’un cran. Environ 60 personnes de plus parmi les passagers et personnels à bord du paquebot « Diamond Princess » au large de Yokohama, près de Tokyo, ont été testées positives au nouveau coronavirus d’origine chinoise, ont indiqué ce lundi 10 février les médias japonais.

Ce nombre supplémentaire porte aux alentours de 130 le total d’individus contaminés sur ce navire de croisière désormais en quarantaine, où l’ennui règne en maître.

Une quarantaine jusqu’au 19 février

Ce somptueux bâtiment était arrivé il y a une semaine au port de Yokohama, au sud-ouest de Tokyo, transportant quelque 3 700 passagers et membres d’équipage.

L’épidémie de coronavirus sur un paquebot au Japon s’aggrave, les passagers confinés

  L’épidémie de coronavirus sur un paquebot au Japon s’aggrave, les passagers confinés Quelque 61 cas de coronavirus ont été confirmés sur le Diamond Princess. Des passagers décrivent leur ennui à bord, confinés dans des cabines parfois sans fenêtre.L’ensemble de ces analyses a révélé 61 cas positifs au total, 41 nouveaux cas ayant été annoncés vendredi par le ministre japonais de la Santé Katsunobu Kato. Ces nouveaux patients seront comme les précédents hospitalisés sur le sol japonais, a précisé le ministre à la presse. Les nouveaux cas concernent 21 Japonais, ainsi que des Américains, des Canadiens, des Australiens, un Argentin et un Britannique.

Vingt cas de coronavirus à bord d ' un paquebot au Japon. Le nombre de cas constatés de coronavirus a triplé à 61 sur le paquebot Diamond Princess en Les nouveaux cas concernent 21 Japonais , ainsi que des Américains, des Canadiens, des Australiens, un Argentin et un Britannique.

Les autorités japonaises ont indiqué, vendredi, que le nombre de passagers atteints par le coronavirus avait triplé à 61 cas sur le bateau de croisière Diamond La veille, vingt nouveaux cas avaient été testées positives, à bord de ce paquebot placé en quarantaine à Yokohama.

Avant que ne soient connus les 60 nouveaux cas, une centaine des passagers et membres d’équipage avaient déjà été hospitalisés, les quelque 3 600 autres, essentiellement des personnes âgées de diverses nationalités, étant toujours en quarantaine à bord. Cette période de mise à l’écart pourrait durer jusqu’au 19 février.

Coronavirus : 6 questions pour comprendre la gravité de l’épidémie

Les tests avaient été initialement limités aux personnes présentant des symptômes ou étant entrées en contact avec un passager débarqué précédemment à Hongkong et qui s’était révélé porteur du virus. Ils ont par la suite été étendus aux sujets vulnérables à bord, notamment les personnes ayant été en contact avec les nouveaux cas de contamination.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a demandé vendredi au Japon de prendre toutes les mesures nécessaires pour accompagner les passagers du « Diamond Princess » confinés à bord, y compris des mesures de soutien psychologique.

Coronavirus: le gouvernement japonais critiqué pour sa gestion de la crise .
Alors que 88 nouveaux cas de Sars-CoV-2 ont été confirmés, mercredi 19 février, à bord du paquebot « Diamond Princess » à Yokohama, le débarquement des passagers va continuer. Sous une pluie de critiques. Avec notre correspondant à Tokyo, Bruno Duval Au moins 621 personnes sont contaminées par le Sars-CoV-2 à bord du paquebot en quarantaine dans le port de Yokohama, au Japon. Pour autant, l’opération de débarquement des croisiéristes en bonne santé, qui a débuté ce mercredi 19 février avec 500 personnes, va se poursuivre jusqu'au vendredi 21.Un croisiériste sur six au moins, donc, a été contaminé, et ce bilan n'est toujours pas définitif.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!