•   
  •   

Monde Elle abusait de ses élèves : la principale du lycée condamnée à 10 ans de prison

15:10  13 février  2020
15:10  13 février  2020 Source:   parismatch.com

Elle abusait de ses élèves : la principale du lycée condamnée à 10 ans de prison

  Elle abusait de ses élèves : la principale du lycée condamnée à 10 ans de prison Au Mexique, la violence des gangs rend le travail des scientifiques difficile et dangereux. Dans le Michoacán, l'une des régions à la biodiversité la plus riche du pays, le corps sans vie d'un défenseur des papillons a été retrouvé la semaine dernière. Une menace qui dissuade les chercheurs, même les plus passionnés. Reportage de Laurence Cuvillier et Matthieu Comin.

Vendredi, la jeune femme de 24 ans a été condamnée par un tribunal de Houston, au Texas, a 10 ans de prison . En novembre dernier, elle avait plaidé «Nous voulons que nos éducateurs tiennent leur rôle d’enseignant. Nous voulons qu’ils gardent leurs mains loin des élèves », a expliqué le juge cité

Education: le lycée Alassane Ouattara de Grand Bassam à la quête de l 'excellence - Продолжительность: 6:04 RTI Officiel 5 442 просмотра. Tribunal militaire: deux soldatx des FRCI comdamnés à plusieus mois de prison - Продолжительность: 2:24 Abidjan.netTV 8 768 просмотров.

L’ancienne principale d’un lycée américain a été condamnée à 10 ans de prison pour avoir abusé sexuellement de deux élèves mineurs.

  Elle abusait de ses élèves : la principale du lycée condamnée à 10 ans de prison © DR

«Je ne comprends pas comment cela peut continuer à arriver avec des professeurs, des directeurs. Comment cela peut-il encore avoir lieu ? Vous savez pourtant que vous allez vous faire pincer». Ces mots ont été dits par le juge Pittman lundi, à l’énoncé du verdict. Il a prononcé une peine de 10 ans de prison à l’encontre de Laura Amera, l’ancienne principale d’un lycée de l’Ohio qui était accusée d’abus sexuels sur deux de ses élèves mineurs, rapporte le site Internet du magazine «People».

Tempête : un lycée parisien fermé jusqu'à la fin de l'année pour des raisons de sécurité

  Tempête : un lycée parisien fermé jusqu'à la fin de l'année pour des raisons de sécurité Les élèves du lycée Rabelais (18e arrondissement de Paris) vont être répartis dans d'autres établissements de la capitale pour finir l'année scolaire. L'établissement ne rouvrira pas avant 2023. © Fournis par Franceinfo Le lycée Rabelais, situé dans le 18e arrondissement de Paris, est fermé jusqu'à la fin de l'année scolaire pour des raisons de sécurité, a annoncé lundi 17 février dans un communiqué de presse la région Île-de-France. Lors d'une visite de sécurité le 10 février, il a été constaté que "la forte tempête de février a provoqué des dégâts et fragilisé une partie de la structure du lycée".

L 'ancien policier Jonathan Guyot, 36 ans, a été condamné ce vendredi à dix ans de prison . Il a écopé de la peine maximale, pour le vol de 48,5 kg de cocaïne

Accusés d'avoir extorqué plus de 50 millions d'euros à plusieurs grandes fortunes en se faisant passer pour Jean-Yves Le Drian, les deux principaux prévenus risquent 10 et 14 ans de prison et deux millions d'euros d'amende. Des «hold-up au bout du fil»

La jeune femme de 35 ans, qui attend un enfant avec son mari, a été arrêtée en avril 2019. En novembre, elle a plaidé coupable de relations sexuelles inappropriées avec un garçon de 16 ans en 2017 et d’avoir essayé d’avoir des rapports sexuels avec un autre élève entre 2015 et 2017. Lorsque le juge lui a demandé pourquoi elle avait commis ces abus, elle a expliqué : «Il n’y avait rien d’autre derrière tout ça que le fait de franchir une ligne interdite. Il n’y a personne à blâmer à part moi-même. J’ai été prise la main dans le sac».

Lundi, elle a affirmé que personne «ne se lance dans le métier de l’éducation pour faire du mal aux élèves». «Je n’aurais jamais imaginé que je puisse blesser les enfants, mais je l’ai fait. J’ai laissé cette ligne être franchie et cela n’aurait jamais dû arriver», a-t-elle commenté, en larmes. Elle a également présenté ses excuses aux victimes. «Je suis tellement, tellement désolée, du plus profond de mon cœur», a-t-elle lancé. Pour chaque crime, Laura Amera a été condamnée à 5 ans de prison ainsi qu’à six mois supplémentaires. Elle sera incarcérée après le 1er avril prochain, après la naissance de son enfant. Elle va également devoir s’inscrire sur la base de données des délinquants sexuels.

Fausse alerte à l’anthrax dans un lycée près de Rouen

  Fausse alerte à l’anthrax dans un lycée près de Rouen Une enveloppe suspecte est arrivée ce mercredi matin dans l’établissement de Seine-Maritime. © Google street view Le Parisien Plus de peur que de mal dans un lycée de Normandie. Une enveloppe suspecte a été reçue ce mercredi au lycée Galilée de Franqueville-Saint-Pierre (Seine-Maritime), dans la banlieue de Rouen. Personnels et élèves ont été confinés par crainte de la présence d’anthrax, pouvant provoquer la maladie du charbon, rapporte Actu.fr.L’alerte, lancée vers 11 heures, a finalement été levée au bout d’un peu plus d’une heure.

Saïd Bouteflika, frère de l ’ex-Président Abdelaziz Bouteflika, et deux anciens chefs du renseignement algérien ont été condamnés lundi 10 février en appel Incarcérés depuis mai, les quatre accusés ont fait appel de leur condamnation à 15 ans de prison pour complots contre l ’autorité militaire et contre

Condamnation à 10 ans de réclusion criminelle pour l 'Abbé Jean-Lucien MAUREL, ancien directeur du collège privé Saint-Pierre de MUR- DE -BARREZ. Il a été condammé par la Cour d'Assises de l 'Aveyron pour viols sur deux de ses anciens élèves . Images d'archive INA Institut National de

Suivez-nous sur Facebook
Téléchargez l'application
Microsoft News
Abonnez-vous à la newsletter

Strasbourg : Ils frappent un livreur de repas et prennent 15 mois ferme .
Une dispute a éclaté entre un livreur de repas Deliveroo et deux hommes dans le centre-ville de Strasbourg. Ces derniers comparaissaient devant la justice lundi © Bruno Poussard / 20 Minutes Illustration. Un livreur Deliveroo à Strasbourg en 2016. JUSTICE - Une dispute a éclaté entre un livreur de repas Deliveroo et deux hommes dans le centre-ville de Strasbourg. Ces derniers comparais Un livreur Deliveroo, qui attendait une commande devant un magasin de sushis du centre-ville de Strasbourg, s’est fait fracturer le nez par deux hommes.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 5
C'est intéressant!