•   
  •   

Monde Venezuela: l’oncle de Juan Guaidó arrêté pour détention d’explosifs

09:20  14 février  2020
09:20  14 février  2020 Source:   rfi.fr

Caracas suspend les vols vers le Venezuela de la compagnie TAP durant trois mois

  Caracas suspend les vols vers le Venezuela de la compagnie TAP durant trois mois La compagnie portugaise TAP, l’une des rare à desservir encore Caracas, est accusée par le gouvernement vénézuélien d’avoir permis à l’oncle de Juan Guaido d’embarquer des explosifs lors du vol qui a ramené l’opposant d’une tournée internationale il y a une semaine. Elle a été suspendue 90 jours. Avec notre correspondant à Caracas, Benjamin Delille Trois mois de suspension. À en croire le gouvernement vénézuélien, la compagnie portugaise TAP aurait violé les normes internationales de l’aviation civile à deux reprises mardi 11 février. D’abord en occultant le nom de Juan Guaido à l’embarquement alors que l’opposant était bien présent dans l’avion.

(Caracas) L ’ oncle de l’opposant Juan Guaidó a été arrêté mardi à leur arrivée au Venezuela , car il portait un explosif à sa descente de l’avion, a affirmé mercredi Diosdado Cabello, un haut dirigeant fidèle au président Nicolas Maduro. Publié le 13 février 2020 à 0h03. ✓ Lien copié.

L ' oncle de Juan Guaido a été arrêté mardi à son arrivée au Venezuela car il portait un explosif à sa descente de l'avion, a affirmé mercredi Diosdado Cabello, un haut dirigeant vénézuélien, cité par l'AFP.

L'opposant vénézuélien Juan Guaido dénonce «—l’enlèvement—» de son oncle et tient Nicolas Maduro directement responsable de tout ce qu’il subira pendant sa détention. (image d'illustration) © FABRICE COFFRINI / AFP L'opposant vénézuélien Juan Guaido dénonce «—l’enlèvement—» de son oncle et tient Nicolas Maduro directement responsable de tout ce qu’il subira pendant sa détention. (image d'illustration)

L'arrestation de l’oncle de Juan Guaidó a eu lieu en catimini mardi, alors que l’opposant était accueilli dans le chahut à l’aéroport. Juan Marquez, son oncle, l’a suivi tout au long de sa tournée internationale. Et il a été appréhendé à la sortie de l’avion, accusé d’avoir notamment ramené des explosifs et des gilets pare-balles. Son entourage dénonce un coup monté pour nuire à Juan Guaidó.

Venezuela: retour agité de Juan Guaido à Caracas

  Venezuela: retour agité de Juan Guaido à Caracas Au Venezuela, l’opposant Juan Guaido est de retour après une tournée internationale qui a duré plus de trois semaines. Il a réussi à entrer sur le territoire vénézuélien malgré son interdiction de sortie du territoire, mais ce fut un retour chahuté. Il a été accueilli à l’aéroport de Caracas par les députés de sa majorité et quelques partisans, mais surtout par des dizaines de militants chavistes qui l’ont insulté et tenté de l’agresser. C’est par un mélange d’applaudissements et de huées que Juan Guaidó a été accueilli dans le hall de l’aéroport, rapporte notre correspondant à Caracas, Benjamin Delille.

Juan Marquez, un oncle de Juan Guaido , «portait des lampes de poche tactiques» qui dissimulaient «dans le compartiment à piles des substances chimiques de nature explosive , vraisemblablement un explosif synthétique C4», a dit M. Cabello, président de l’Assemblée constituante au Venezuela .

L ' oncle de Juan Guaido a été arrêté mardi à son arrivée au Venezuela car il portait un explosif à sa descente de l'avion, a affirmé mercredi Diosdado Cabello, un haut dirigeant vénézuélien, cité par l'AFP. Juan Marquez, un oncle de Juan Guaido , «portait des lampes de poche tactiques» qui dissimulaient

Avec notre correspondant à Caracas, Benjamin Delille

Pendant plus de 24 heures, personne ne savait où se trouvait Juan Marquez. Mercredi soir, ses proches ont finalement été informés qu’il avait été transféré devant un tribunal après avoir été détenu au siège de la Direction du contre-espionnage militaire de Caracas.

Diosdado Cabello, président de l’Assemblée nationale constituante, a révélé à la télévision les faits qui lui sont reprochés. « Il apportait des lampes poches tactiques qui contenaient, dans les compartiments des piles, des substances chimiques de nature explosives. Il apportait des capsules de recharge de parfum qui contenaient aussi des substances chimiques explosives, vraisemblablement du C4. »

Venezuela : l'ambassadeur de France pointé du doigt après avoir reçu Guaido

  Venezuela : l'ambassadeur de France pointé du doigt après avoir reçu Guaido Une protestation écrite a été transmise par le gouvernement vénézuélien, qui n'a pas apprécié que le chef de l'opposition soit reçu par l'ambassadeur.Lire aussi Juan Guaido : « Maduro exerce le pouvoir de manière sadique »

Juan Guaidó , président de l'Assemblée nationale dominée par l'opposition, avait lui-même été arrêté par les services de renseignement vénézuéliens (Sebin) en janvier lors d'une opération spectaculaire en pleine autoroute, avant d'être relâché une heure après.

Le chef de file de l'opposition vénézuélienne Juan Guaido a vécu un retour chaotique à l'aéroport de Caracas le 11 février, revenant d'un long déplacement De retour d’une tournée internationale, Juan Guaido – autoproclamé président par intérim du Venezuela depuis janvier 2019 et principal opposant

Des accusations rejetées notamment par la compagnie aérienne portugaise avec laquelle il voyageait. Dans un communiqué, la TAP précise qu’il est impossible de monter dans ses avions avec de tels explosifs.

Selon l’avocat de Juan Marquez, Joël Garcia, il s’agit d’un coup monté. « Il n’est ni auteur ni complice de ces faits. Ce qui est certain c’est que Juan José Marquez est un instrument pour faire pression sur Juan Guaidó. » L’opposant dénonce « l’enlèvement » de son oncle et tient Nicolas Maduro directement responsable de tout ce qu’il subira pendant sa détention.

Pour rappel, Juan Guaidó a bravé une interdiction de sortie du territoire pour effectuer sa tournée internationale. Mais Washington avait averti les autorités vénézuéliennes qu’une arrestation de l’opposant aurait de lourdes conséquences.

Venezuela: Exercices militaires voulus par Maduro comme une démonstration de force .
Venezuela: Exercices militaires voulus par Maduro comme une démonstration de force © Reuters/MANAURE QUINTERO VENEZUELA: EXERCICES MILITAIRES VOULUS PAR MADURO COMME UNE DÉMONSTRATION DE FORCE CARACAS (Reuters) - L'armée vénézuélienne a pris part samedi à des exercices militaires dans les rues de la capitale Caracas et à travers le pays, y déployant soldats, miliciens civils et véhicules blindés, dans une démonstration de force voulue par le président Nicolas Maduro destinée notamment aux Etats-Unis.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!