•   
  •   

Monde Tchad: la classe politique mitigée à l'annonce de la date des législatives

04:50  15 février  2020
04:50  15 février  2020 Source:   rfi.fr

Tchad: la Céni dévoile un nouveau calendrier pour les élections législatives

  Tchad: la Céni dévoile un nouveau calendrier pour les élections législatives Au Tchad, les élections législatives auront lieu le 13 décembre 2020, annonce la Commission électorale nationale indépendante (Céni), ce vendredi 14 février, lors d'une cérémonie. Initialement prévue en 2016, ces élections ont déjà été reportées à plusieurs reprises. Avec notre correspondante à Ndjamena, Aurélie Bazzara-Kibangula « Une date consensuelle retenue par la classe politique » : c'est en ces termes que le vice-président de la Céni a annoncé la tenue des législatives le 13 décembre 2020. Et il évoque même un « processus électoral lancé » et « irréversible ».

Au Tchad , la classe politique n’est pas sur la même longueur d'onde autour du choix de la date des prochaines élections législatives et locales. Les députés en poste, élus depuis 2011 devaient remettre leur mandat en jeu depuis plus de trois ans. Mais pour diverses raisons, ces élections n’ont pas eu lieu.

Au Tchad , les élections législatives auront lieu le 13 décembre 2020, annonce la Commission électorale nationale indépendante (Céni) « Une date consensuelle retenue par la classe politique » : c'est en ces termes que le vice-président de la Céni a annoncé la tenue des législatives le 13

Jean-Luc Bénoudjita, premier vice-président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), le 14 février 2020 à Ndjamena, Tchad. © RFI/Aurélie Bazzara Jean-Luc Bénoudjita, premier vice-président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), le 14 février 2020 à Ndjamena, Tchad.

Les élections législatives se tiendront le 13 décembre 2020, a annoncé la Céni qui a dévoilé son chronogramme vendredi 14 février. Initialement prévus en 2015, ces scrutins ont été repoussés à plusieurs reprises. Cette fois, la date du scrutin est jugée « réaliste », même si une partie de l'opposition évoque déjà un possible glissement du calendrier.

Avec notre correspondante à Ndjamena, Aurélie Bazzara-Kibangula

Plusieurs avant-projets de calendrier électoral de la commission avaient été rejetés par la classe politique, qui évoquait l'impossibilité d'organiser un scrutin pendant la saison des pluies et des délais trop brefs.

Tchad: les victimes d'Hissène Habré réclament toujours le versement des indemnisations

  Tchad: les victimes d'Hissène Habré réclament toujours le versement des indemnisations Au Tchad, cela fait cinq ans que l’ancien président Hissène Habré et plusieurs responsables de la police politique de son régime ont été condamnés à diverses peines pour des crimes commis entre 1982 et 1990. Depuis un an, les victimes, lasses d’attendre, manifestent chaque semaine pour obtenir le versement des réparations de la part du Tchad et de la communauté internationale. Hier mardi, les avocats étrangers ayant participé à la procédure ont rencontré les victimes pour échanger sur la non exécutions des décisions de justice.

Au Tchad , les élections législatives auront lieu le 13 décembre 2020, annonce la Commission électorale nationale indépendante (Céni) « Une date consensuelle retenue par la classe politique » : c'est en ces termes que le vice-président de la Céni a annoncé la tenue des législatives le 13

#PrBenin #Wasexo #RencontrePrBenin : Législatives 2019 à bonne date : Le Président TALON adopte une démarche consensuelle Le Chef de l 'État, Son Excellence

Si l'ensemble de la classe politique juge cette fois-ci réaliste la tenue des législatives le 13 décembre, une partie de l'opposition soulève quelques bémols. À commencer par le financement, selon Saleh Kebzabo, président de l'UNDR. « La Céni doit se déployer dès lundi prochain dans les provinces pour l’installation des sous-Céni communales. Il n’y a pas d’argent. Dans l’exécution des tâches, il y aura un problème. »

Pour François Djékombé, président de l'Union sacrée pour la République, jeune parti d'opposition, c'est la révision du fichier électorale qui pose problème.

« On pourrait très bien organiser un recensement général. Ça nous permettrait d’avoir un fichier fiable. Vous allez simplement actualiser la liste, mais tous ceux qui sont morts, tous ceux qui ont voté en 2016 qui sont allés à l’extérieur… Qu’est-ce que vous allez faire avec tout ce monde-là ? »

Jean-Bernard Padaré, porte-parole du MPS, balaye ses accusations et affirme que le parti au pouvoir est prêt à faire campagne. « Cette opposition, elle est représentée au sein de la Céni, au sein du CNDP à parts égales. Nous pensons que c’est un procès d’intention, comme d’habitude. Par conséquent, ça ne nous intimide pas. Nous, en tout cas, nous sommes en ordre de bataille et nous allons suivre l’exécution du chronogramme. »

Dans les rangs des diplomates, on se réjouit que ce calendrier fixe enfin « un cadre sérieux pour avancer vers la tenue d'un scrutin », tout en se demandant si les opérateurs techniques vont pouvoir tenir les délais.

Tchad: les rebelles du CCMSR revendiquent une attaque dans le Tibesti .
Dans la région du Tibesti, dans l’extrême nord-ouest du Tchad, le Conseil de commandement militaire pour le salut de la République (CCMSR), qui a ses bases-arrières dans le sud libyen, revendique depuis une semaine une nouvelle incursion sur le territoire tchadien, un an après sa dernière attaque. Le gouvernement tchadien dément catégoriquement. L’attaque aurait été lancée samedi dernier. Une colonne d’une cinquantaine de véhicules 4X4 avec à leur bord des centaines de combattants du CCMSR se serait alors emparée de la localité de Kouri Bougri, quelque 40 km au sud de la frontière tchado-libyenne.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!