•   
  •   

Monde La RDC lance son plan pour instaurer une couverture santé universelle

06:55  15 février  2020
06:55  15 février  2020 Source:   rfi.fr

Les députés LREM proposent un congé de trois semaines après la perte d’un enfant

  Les députés LREM proposent un congé de trois semaines après la perte d’un enfant Après l’énorme couac sur le sujet, les élus de la majorité s’apprêtent à proposer « un plan d’action global » décliné en six axes qui sera présenté ce mardi. Ils veulent montrer qu’ils sont tout de même capables « de faire preuve d’humanité ». Et ce, comme l’avait demandé Emmanuel Macron lui-même, le 1er février, après le rejet par l’Assemblée nationale d’une proposition du groupe UDI-Agir d’instaurer un congé de deuil de douze jours, plutôt que cinq, après le décès d’un enfant ce qui avait suscité un véritable tollé.

Mais la couverture santé universelle ne s’ instaure pas en une seule fois. Il faut constamment y œuvrer. Nous savons que nous pouvons compter sur la Thaïlande pour son leadership et son soutien constants. Pour citer la célèbre formule du Dr Suwit, en Thaïlande « nous ne parlons pas de

La couverture sanitaire universelle est l’objectif selon lequel tous les individus ont accès aux services de santé dont ils ont besoin sans risquer des difficultés financières en raison de paiements directs qui ne seraient pas abordables.4 Elle suppose une couverture par des services de santé de qualité

Le président Tshisekedi a promis d’offrir aux congolais les soins primaires de santé. (image d’illustration) © Mikhail Metzel / SPUTNIK / AFP Le président Tshisekedi a promis d’offrir aux congolais les soins primaires de santé. (image d’illustration)

Vendredi 14 février, en présence du directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom, les autorités congolaises ont lancé un plan censé permettre d’instaurer une couverture sanitaire universelle (CSU).

Avec notre correspondant à Kinshasa, Pascal Mulegwa

Par manque des ressources disponibles, le gouvernement promet d’y aller étape par étape, mais n’a encore rien chiffré. Félix Tshisekedi souhaite donner la priorité à la prise en charge de la mère et de l’enfant, la lutte contre les maladies infectieuses et l’éradication de la malnutrition.

Pelé en dépression ? Son fils donne des nouvelles inquiétantes

  Pelé en dépression ? Son fils donne des nouvelles inquiétantes L'état de santé de Pelé ne s'améliore pas. Dans une interview à TV Globoon, son fils a donné des nouvelles peu rassurantes. Le champion brésilien souffre de dépression. Non Stop People vous en dit plus. © maxppp Pelé en dépression ? Son fils donne des nouvelles inquiétantes À 79 ans, le Roi Pelé est pleine chute. Fragile physiquement, le champion brésilien n'arrive plus à se déplacer sans l'aide d'un déambulateur. Lors de ses rares apparitions publiques, il était en fauteuil roulant. Depuis plusieurs années, la légende vivante du football souffre de problèmes de hanche.

Le but de la couverture universelle en matière de santé est de faire en sorte que tous les individus aient accès aux services de santé sans encourir de difficultés financières. Pour cela il faut: • un système de santé solide, efficace et bien géré; • des soins à un coût abordable; • l'accès aux

À l’occasion de son 70e anniversaire, et pour la Journée mondiale de la santé célébrée le 7 avril 2018, l’OMS lance un appel aux dirigeants mondiaux pour qu’

Ce plan va bien au-delà de son mandat et devrait s’étaler sur 10 ans (2020-2030). L’ambition affichée est énorme et pour y parvenir, la RDC compte notamment sur l’argent de partenaires extérieurs. « Peut-être après cinq, dix, quinze ans, nous allons arriver à une couverture totale, estime Eteni Longondo, le ministre de la Santé. Nous sommes déterminés et avec la volonté du chef de l’Etat, nous allons y arriver. Nous sommes en train de chercher les financements. Il y aura des contributions et puis nous allons contribuer nous-mêmes. »

Pour Moeti Matshidiso, la directrice Afrique de l’OMS, les autorités doivent d’ores et déjà s’engager dans la mise en place d’actions immédiatement perceptibles. « Tout ce que nous faisons doit être basé sur l’évidence. Donc il faut un système de partage des coûts pour éviter que les gens paient directement, parce que ça coûte très cher pour les ménages. »

Mahmoud Abbas à l'ONU: «Nous rejetons le plan israélo-américain»

  Mahmoud Abbas à l'ONU: «Nous rejetons le plan israélo-américain» Le président palestinien Mahmoud Abbas a rejeté mardi 11 février devant le Conseil de sécurité des Nations unies le plan de paix israélo-américain et le redécoupage envisagé par l'administration Trump. Il demande de nouvelles négociations, sous l’égide de la communauté internationale. Assis à la table du conseil de sécurité, Mahmoud Abbas a montré une carte aux 15 membres. Cette carte représente le redécoupage dévoilé par l’administration Trump, rapporte notre correspondante à New York, Carrie Nooten. « Cette carte ressemble à un gruyère suisse ! Vraiment, lequel d’entre vous accepterait cet État, dans ces conditions ? », a lancé le président palestinien.

couverture santé universelle était « économiquement justifiée ». Il semble donc qu’un changement de cap s’opère pour permettre à tous ceux qui en ont Nombre des programmes de couverture santé universelle examinés ne correspondent pas à ceux que les pays auraient instaurés s’ils avaient

La CMU, acheteur de soins de santé et responsable de l'exécution du programme de Couverture Maladie Universelle , constitue un Cette résolution appelle chaque Etat membre de l’ONU à éviter de recourir au paiement direct des soins par les usagers et à financer son système de santé par le biais

L’OMS, qui a participé à la rédaction du plan, salue une « volonté politique » et reste prudemment optimiste sur la possibilité pour le pays d’obtenir des financements à l’étranger. Il faut dire que le pays ne consacre aujourd’hui que 8% de son budget à la santé et qu’avant d’obtenir tout appui budgétaire, la RDC va devoir s’astreindre à une orthodoxie de gestion et respecter ses engagements auprès du Fonds monétaire internationale.

Selon une ONG congolaise, l’observatoire de la dépense publique, cette mesure devrait coûter plus de 2 milliards de dollars par an. C’est plus que la gratuité de l’enseignement primaire.

Sur le terrain, Agnès Buzyn motive les troupes dans "la meilleure ville du monde" .
Après le retrait surprise de Benjamin Griveaux, c'est Agnès Buzyn qui porte les couleurs de la majorité dans la course à la mairie de Paris. A un mois du scrutin et dans des conditions bien particulières, l'ancienne ministre de la Santé a donné le coup de départ de sa campagne dans un café parisien dimanche soir, et tenté de remotiver les militants. Suite au retrait de Benjamin Griveaux à un mois du scrutin, c'est l'ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn qui entre en campagne pour la mairie de Paris. Elle a pour mission de représenter la majorité dans cette élection, en déjà en difficulté dans les sondages.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!