•   
  •   

Monde Albanie: une conférence des donateurs pour reconstruire le pays après le séisme

02:55  17 février  2020
02:55  17 février  2020 Source:   rfi.fr

RDC: entre Bruxelles et Kinshasa, des relations «prometteuses»

  RDC: entre Bruxelles et Kinshasa, des relations «prometteuses» Sophie Wilmès et une délégation gouvernementale belge se sont rendues à Lubumbashi. Officiellement, la Première ministre belge a formalisé la réouverture du consulat du royaume de Belgique dans la capitale du cuivre. Ce jeudi, elle s'est aussi rendue à Kinshasa pour rencontrer le président Félix-Antoine Tshisekedi et le Premier ministre, Sylvestre Ilunga. Mais c'est de Lubumbashi qu'elle regagnera la Belgique. Pour Sophie Wilmès, les relations entre Bruxelles et Kinshasa sont prometteuses.

Le 26 novembre dernier, l' Albanie était frappée par un violent séisme . Un grand concert est organisé le 24 janvier pour récolter des fonds. L'ambassadeur de

Equatoriens aisés qu'ils paient pour reconstruire le pays après le séisme . par mois et annoncé la privatisation de plusieurs actifs publics pour réparer les dégâts du séisme qui a fait dans le cadre de la reconstruction du pays après le pire séisme de l’histoire de l’Equateur qui a fait 570 morts, le

Avni Hoxha, 73 ans, un habitant de Durrës constate les dégâts dans sa maison, le 2 décembre 2019, après le tremblement de terre qui a secoué l'Albanie. © REUTERS/Florion Goga Avni Hoxha, 73 ans, un habitant de Durrës constate les dégâts dans sa maison, le 2 décembre 2019, après le tremblement de terre qui a secoué l'Albanie.

Un milliard d’euros, c’est le montant nécessaire à l’Albanie pour se reconstruire après le violent séisme de fin novembre. Une conférence des donateurs est organisée par l’Union européenne ce lundi 17 février à Bruxelles. Dans la région secouée par le séisme, les habitants sont encore sous le choc.

D’une magnitude de 6,3, le séisme du 26 novembre dernier a fait 51 victimes et 17 000 déplacés. Plus de 80 000 bâtiments ont été endommagés. Notre correspondant dans la région, Louis Seiller, s’est rendu à Durrës, deuxième ville du pays, et dans le petit bourg sinistré de Thumanë, à 45 km de la capitale, tous deux particulièrement touchés par la catastrophe.

Allemagne : élu grâce aux voix de l’extrême droite, le dirigeant de Thuringe démissionne

  Allemagne : élu grâce aux voix de l’extrême droite, le dirigeant de Thuringe démissionne Son élection a déclenché un séisme politique ouvrant la voie à un nouveau scrutin régional. « La démission est inévitable (...) nous avons décidé de demander la dissolution du parlement de Thuringe », a affirmé le ministre-président Thomas Kemmerich lors d’une conférence de presse à Erfurt. « Nous souhaitons ainsi provoquer de nouvelles élections afin d’enlever le stigmate lié au soutien de l’AfD », selon lui, ajoutant que « les démocrates ont besoin de majorités démocratiques qui ne peuvent évidemment pas être obtenues dans ce parlement ».

En attendant une conférence des donateurs mi-février à Bruxelles, elles mettent aussi les bouchées doubles pour reconstruire : selon un rapport d'experts albanais et internationaux, le tremblement de terre a endommagé plus de 80.000 bâtiments et fait 17.000 sans-abri.

Un film pour marquer le premier anniversaire du séisme du 12 janvier dernier en Haïti. Ce film illustre la réponse de la confédération Caritas, constituée de 165 organisations caritatives catholiques travaillant ensemble, et la générosité de ses donateurs du monde entier qui aident les Haïtiens à

Si de nombreux sinistrés ont commencé à être relogés à Durrës, beaucoup s’impatientent de ne pas savoir ce qu'il va advenir de leur appartement endommagé.

Des sacs de courses en mains, Astrit monte au deuxième étage d’un immeuble fissuré à plusieurs endroits. Depuis le séisme de fin novembre, cet électricien se rend chaque jour dans son ancien appartement.

« C’est ici qu’on habitait avant le séisme, raconte-t-il. Mais on a obtenu une aide au logement et donc on dort dans un autre appartement, parce que cet immeuble-là que vous voyez est dangereux. Mon père, lui, ne veut pas partir d’ici. »

« On n'a toujours rien reçu »

Deux mois et demi après le tremblement de terre, Durrës porte encore les marques de la catastrophe. Rien que dans la deuxième ville d’Albanie, ce sont plus de 37 000 bâtiments qui ont été endommagés. Lule Muka fait partie des 17 000 Albanais qui ont perdu leur logement.

Alliance CDU-AfD en Thuringe: le parti de Merkel dans la tourmente

  Alliance CDU-AfD en Thuringe: le parti de Merkel dans la tourmente La vie politique allemande traverse une crise profonde depuis l'élection mercredi à la tête de la région de Thuringe d'un élu libéral soutenu par les voix de l'extrême droite du parti AfD. L'intéressé a annoncé dès jeudi qu'il se retirait, mais les conséquences de la crise perdurent. Les instances dirigeantes des chrétiens-démocrates et des libéraux se sont réunies ce vendredi. Avec notre envoyé spécial à Erfurt, Pascal Thibaut Le séismeAvec notre envoyé spécial à Erfurt,  Pascal Thibaut

Cinq ans après le séisme meurtrier qui a ébranlé Haïti, le pays peine à se reconstruire en raison de son instabilité politique. Hier, les autorités ont tout

Vous souhaitez aider vos parents, vos enfants ou vos proches en leur transmettant, de votre vivant, une partie de votre patrimoine. Les donations doivent toujours être déclarées par le bénéficiaire ou le notaire mais vous n'avez pas systématiquement de droits à payer.

« On nous a hébergés pendant deux mois dans un hôtel, indique-t-elle. Et maintenant ils nous ont demandé de quitter l’hôtel. Ils nous ont dit : "On va vous donner une aide au logement." On n’a toujours rien reçu, mais on a quand même dû quitter l’hôtel. »

Si Lule et sa famille ont obtenu un nouveau logement, elle s’impatiente de ne pas savoir ce que va devenir leur résidence de douze étages aujourd’hui inhabitable. Son fils est monté au 7e étage, afin de récupérer des vêtements et sauver quelques meubles.

« On ne nous a rien dit, on ne sait rien de ce qui va se passer, poursuit-elle. Qu’est-ce qu’ils vont décider, on ne sait pas. Maintenant, là, on est obligé de venir récupérer des affaires en prenant ces escaliers détruits et en nous mettant en danger. Qu’est-ce qu’on peut faire d’autre ? Il faut vivre. »

Selon le ministère albanais pour la reconstruction, 12 000 personnes ont déjà obtenu une aide au logement. 18 zones ont également été retenues pour la construction de nouveaux quartiers résidentiels afin de loger les sans-abris.

Comment aider les pays où un secteur social de substitution a pris le relais de l'Etat ?

  Comment aider les pays où un secteur social de substitution a pris le relais de l'Etat ? L'aide internationale ne suffit pas à remédier à la faillite des Etats, dont les marqueurs sont "pauvreté massive, insécurité et impunité totale". Explications du chercheur Thierry Vircoulon dans The Conversation. © Fournis par Franceinfo Les Etats faillis (Somalie, Afghanistan, Haïti, Guinée-Bissau, République démocratique du Congo, etc.) sont devenus une réalité bien ancrée dans le paysage international et leur liste ne cesse de s’étendre avec de nouveaux effondrements contemporains (Libye, Centrafrique, Yémen et, demain, certains pays du Sahel).

Et malgré l'aide des Nations unies, les enfants y sont peu ou mal scolarisés. Comment in verser cette tendance ? C'est tout l'enjeu de la Plus de dix milliards d'euros récoltés par la conférence des donateurs pour la Syrie - Продолжительность: 1:29 euronews (en français) 333 просмотра.

Le Liban vit depuis plusieurs mois dans la crainte d'une crise économique et financière et c'est dans ce contexte que se tient aujourd’hui à Paris une conférence de soutien, baptisée CEDRE, avec la participation de représentants de plusieurs pays arabes et européens

À lire aussi : [Reportage] Séisme en Albanie: Durrës, la deuxième ville du pays, sous le choc

Thumanë, vidée de ses habitants, attend les travaux

Une cigarette à la main, Imer regarde le champ de ruines devant lui à Thumanë. Depuis le séisme son vieil immeuble est inhabitable. Malgré le froid, c’est dans une serre que dort ce paysan de 60 ans.

« Je me mets sous les couvertures et puis je dors, confie-t-il. Je n’ai pas d’autres choix. Je n’ai pas été candidat pour être relogé parce que j’ai mon terrain et mon champ ici. Je ne peux pas partir. »

Au milieu des décombres, des vêtements, des meubles défoncés, des fleurs. À Thumanë, 24 personnes sont mortes dans l’effondrement de leur immeuble. Toujours sous le choc de la catastrophe, Devi, 20 ans, a vu sa ville se vider de ses habitants.

« Beaucoup de gens ont été relogés dans des appartements de location comme à Tirana, Kamza ou ici à Thumanë, explique-t-il. Il y en a qui sont logés dans les maisons non habitées de ceux qui travaillent en Italie ou en Grèce. »

Un projet de reconstruction a bien été annoncé par les autorités. Mais à Thumanë, personne ne sait encore exactement quelle forme prendra la nouvelle ville. Près de la porte d’un immeuble défoncé, Devi montre une croix jaune.

« La croix jaune là que vous voyez, ça veut dire : "À réparer." Mais d’après de ce que j’ai entendu, je crois qu'ils vont le détruire. Et Inch’Allah, ils vont faire quelque chose de beau pour Thumanë. Quelque chose qu’on n’a jamais vu. Parce que nous, ici, nous restons abandonnés avec nos traumatismes. »

Les autorités albanaises ont chiffré le coût de la reconstruction à plus d’un milliard d’euros. Elles ont aussi demandé de la patience aux 10 000 personnes qui dorment toujours dans des tentes. À Thumanë comme ailleurs, le début des travaux devrait commencer au printemps.

► À lire aussi : Séisme en Albanie: la corruption dans les constructions pointée du doigt

Finistère: Un tremblement de terre de magnitude 3,8 a secoué Brest .
La secousse a été ressentie en milieu de soirée mercredi soir © Capture d'écran Rénass Capture d'écran des sismogrammes du Réseau national de surveillance sismique après le tremblement de terre à Brest, le 19 février 2020. SEISME - La secousse a été ressentie en Beaucoup d’incompréhension. Et parfois un peu d’inquiétude. Mercredi soir peu avant 22h30, de nombreux habitants de Brest et du Finistère ont fait part de leur surprise sur les réseaux sociaux. En cause ? Une importante secousse qui a fait trembler la pointe bretonne en milieu de soirée.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!