•   
  •   

Monde Indignation au Mexique après l'assassinat d'une fillette de sept ans

03:00  18 février  2020
03:00  18 février  2020 Source:   msn.com

Indignation au Mexique après l'assassinat d'une fillette de sept ans

  Indignation au Mexique après l'assassinat d'une fillette de sept ans La découverte d'une fillette de sept ans tuée au Mexique a suscité une vive indignation lundi, deux jours après que des centaines de femmes eurent manifesté contre le meurtre particulièrement brutal d'une jeune femme qui a choqué le pays.Le corps de la fillette portant des signes de torture a été retrouvé samedi à Tlahuac, au sud-est de la capitale, après avoir été porté disparue le 11 février.

(Ciudad Victoria) Les photographies tragiques des corps d ’ un migrant et sa fille âgée de deux ans, noyés en tentant de passer clandestinement aux États-Unis depuis le Mexique , suscitaient mercredi l’ indignation en illustrant les risques pris par les migrants pour traverser la frontière.

L ' assassinat d ' un journaliste d'investigation ghanéen ayant participé à une vaste enquête sur la corruption dans le foot africain a suscité jeudi. Même indignation du côté de l’Association des journalistes du Ghana, qui a appelé le chef de l’Etat Nana Akufo-Addo à « se saisir personnellement

Des Mexicains déposent des fleurs et des ballons sur le lieu de la découverte du corps de la fillette assassinée, le 17 février 2020 à Mexico © Pedro PARDO Des Mexicains déposent des fleurs et des ballons sur le lieu de la découverte du corps de la fillette assassinée, le 17 février 2020 à Mexico

La découverte d'une fillette de sept ans tuée au Mexique a suscité une vive indignation lundi, deux jours après que des centaines de femmes eurent manifesté contre le meurtre particulièrement brutal d'une jeune femme qui a choqué le pays.

Le corps de la fillette portant des signes de torture a été retrouvé samedi à Tlahuac, au sud-est de la capitale, après avoir été porté disparue le 11 février.

Lundi, les parents de l'école où l'enfant étudiait ont exigé justice et plus de sécurité pour les mineurs et les femmes en brandissant lors d'un rassemblement des bannières demandant "Justice!" et s'interrogeant "à qui le tour demain?".

Mexique: arrestation des meurtriers présumés d'une fillette

  Mexique: arrestation des meurtriers présumés d'une fillette Les meurtriers présumés d'une petite fille de sept ans, dont le meurtre brutal avait indigné le Mexique, ont été arrêtés la semaine dernière à Mexico, a indiqué la maire de la capitale mexicaine, Claudia Sheinbaum."Les responsables présumés de l'assassinat de la mineure (...) ont été arrêtés dans un village de l'Etat de Mexico", a indiqué sans plus de détail, Mme Sheinbaum sur Twitter.

De fait, des images montrant le corps mutilé de la jeune femme sont parues sur de nombreux médias et réseaux sociaux, suscitant l’ indignation et De même, après l ’ assassinat d ’Ingrid Escamilla, plusieurs associations féministes ont appelé à des manifestations ce week-end afin de réclamer justice.

La tentative d' assassinat de Jean-Paul II a lieu le 13 mai 1981, lorsque Mehmet Ali Ağca, membre de l'organisation islamiste et nationaliste turque des « Loups gris », tente de tuer le pape Jean-Paul II, sur la place Saint-Pierre au Vatican.

Le président du Mexique, Andrés Manuel López Obrador, a estimé qu'un tel cas était la conséquence de "la décomposition de la société" intervenue durant "la période néolibérale" avant son arrivée au pouvoir.

Le parquet local a offert une récompense de deux millions de pesos (environ 107.000 dollars) en échange d'informations permettant d'identifier qui a enlevé et tué l'enfant.

Le porte-parole du procureur, Ulises Lara, a déclaré aux journalistes que la mère de la jeune fille était venue la chercher à l'école et que, ne la trouvant pas, elle avait commencé les recherches. Selon des images détenues par les autorités, le jour où la fille a disparu elle a été vue tenue par la main par une autre femme.

La mère de la fillette a demandé justice pour son enfant.

Mexique: manifestation devant la présidence pour dénoncer les féminicides

  Mexique: manifestation devant la présidence pour dénoncer les féminicides Le Mexique est secoué par le féminicide d’une jeune femme âgée de 25 ans, Ingrid Escamilla, sauvagement assassinée il y a quelques jours par son compagnon à Mexico. Les images de son cadavre ont ensuite été communiquées à la presse dont certains titres n’ont pas hésité à les publier, créant l’indignation dans le pays. Avec notre correspondante à Mexico, Alix Hardy Depuis la publication des photos du corps d’Ingrid Escamilla, l’indignation est énorme dans le pays. Le vendredi 14 février, de jeunes femmes en colère ont manifesté devant la présidence.

Selon la dépêche d ' un correspondant de la BBC qui a interrogé des témoins, des hommes armés ont tiré plusieurs fois sur Abdiwali Ali Hassan à la tête et à la poitrine alors qu'il se rendait de son travail à son domicile à Afgoye Town un quartier de Mogadiscio. Et même si la dépêche ne précise pas qui

Vendredi, des centaines de femmes ont défilé dans les rues de Mexico City et dans d’autres villes du Mexique , après le féminicide d’Ingrid Escamilla le 9 février dernier. Des faits d ’ une extrême violence qui ont choqué le pays tout entier. Afin de crier leur colère et d’interpeller le gouvernement, les

"J'ai besoin de votre soutien, car aujourd'hui c'était ma fille mais demain sera peut-être la vôtre", a-t-elle dit.

Elle a accusé un homme d'avoir tué sa fille, sans toutefois donner davantage de détails.

Cet assassinat est intervenu deux jours après que des centaines de femmes eurent manifesté dans plusieurs ville du Mexique pour dénoncer le meurtre particulièrement brutal d'une femme de 25 ans.

La jeune femme a été poignardée par son compagnon qui l'a ensuite dépecée et éventrée puis lui a arraché des organes qu'il a jetés dans les toilettes de l'appartement où ils vivaient.

L'affaire a également déclenché des protestations contre la diffusion, probablement par des responsables de la justice et de la police, d'images du corps mutilé de la jeune femme qui ont été publiées par des tabloïds de la capitale.

En 2019, le Mexique a enregistré 1.006 féminicides, selon des chiffres officiels qui sont sans doute en-dessous de la réalité.

yug/nc/cn/roc

Canadiens Auger-Aliassime et Fernandez en 2e ronde à l'Open du Mexique .
ACAPULCO, Mexique - Les adolescents canadiens Felix Auger-Aliassime et Leylah Annie Fernandez sont tous les deux qualifiés pour le deuxième tour de l'Open du Mexique. Auger-Aliassime, de Montréal, a battu l'Australien Alex Bolt 6-3, 7-6 (5) lors de son match de première ronde mardi tandis que Fernandez, de Laval, au Québec, a battu Nina Stojanovic de la Serbie 6-4, 6-1 à avance. Auger-Aliassime, 19 ans, classé n ° 19 au monde, est la quatrième tête de série du tournoi de niveau ATP 500.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!