•   
  •   

Monde Mexique : Indignation après l’assassinat d’une fillette de sept ans

04:55  18 février  2020
04:55  18 février  2020 Source:   20minutes.fr

Une mère rencontre sa fillette décédée 3 ans plus tôt grâce à la réalité virtuelle

  Une mère rencontre sa fillette décédée 3 ans plus tôt grâce à la réalité virtuelle Une chaîne de télé sud-coréenne a réalisé une expérience troublante dans laquelle une mère rencontre, grâce à la réalité virtuelle, sa fille décédée, reproduite en 3D. © DR Voudriez-vous revoir un de vos proches disparus ? Jeudi dernier, la chaîne de télé sud-coréenne Munhwa Broadcasting Corporationa a publié sur YouTube un extrait déchirant d’un documentaire où on découvre une jeune femme faire la rencontre, dans un monde virtuel, de sa fille décédée trois ans plus tôt.

(Ciudad Victoria) Les photographies tragiques des corps d ’ un migrant et sa fille âgée de deux ans, noyés en tentant de passer clandestinement aux États-Unis depuis le Mexique , suscitaient mercredi l’ indignation en illustrant les risques pris par les migrants pour traverser la frontière.

De surcroît, des membres des autorités de police ou de justice auraient permis la divulgation des photos du corps auprès des tabloïds de la capitale. Cette démarche a provoqué une vague d' indignation chez les manifestantes : "Nous exigeons des excuses publiques des médias pour la

Le corps de la fillette portait des signes de torture

Des habitants portent le cercueil de la petite fille assassinée à Tlahuac, au sud-est de Mexico, le 17 février 2020. © AFP Des habitants portent le cercueil de la petite fille assassinée à Tlahuac, au sud-est de Mexico, le 17 février 2020. MEXIQUE - Le corps de la fillette portait des signes de torture

La découverte d’une fillette de sept ans tuée au Mexique a suscité une vive indignation lundi, deux jours après que des centaines de femmes eurent manifesté contre le meurtre particulièrement brutal d’une jeune femme qui a choqué le pays.

Le corps de la fillette portant des signes de torture a été retrouvé samedi à Tlahuac, au sud-est de la capitale, après avoir été porté disparue le 11 février. Lundi, les parents de l’école où l’enfant étudiait ont exigé justice et plus de sécurité pour les mineurs et les femmes en brandissant lors d’un rassemblement des bannières demandant « Justice ! » et s’interrogeant « à qui le tour demain ? ».

Mexique : Manifestation anti-féminicides devant la présidence

  Mexique : Manifestation anti-féminicides devant la présidence Un féminicide le week-end dernier a provoqué une vague d'indigination au MexiqueDes associations féministes ont manifesté ce vendredi à Mexico devant la présidence contre la recrudescence de féminicides, à la suite du meurtre particulièrement brutal d’une jeune femme. «  Mexique féminin » ont peint à la bombe les manifestantes sur un mur d’enceinte de la présidence mexicaine.

Un militant du Parti révolutionnaire institutionnel (PRI), au pouvoir au Mexique , a été assassiné par balles dans l'Etat de Guerrero, dans le sud du pays, ont annoncé lundi les autorités locales. C'est le quatrième responsable politique abattu au Mexique depuis jeudi.

responsable du coucher tardif des jeunes. plus d ‘ un sur quatre se couchant après minuit. après 22h la veille d ’ un jour de classe. Avec parfois comme conséquences des troubles de la vigilance (concentration, mémorisation) pendant la journée.

Le président du Mexique, Andrés Manuel López Obrador, a estimé qu’un tel cas était la conséquence de « la décomposition de la société » intervenue durant « la période néolibérale » avant son arrivée au pouvoir. Le parquet local a offert une récompense de deux millions de pesos (environ 107.000 dollars) en échange d’informations permettant d’identifier qui a enlevé et tué l’enfant.

« Aujourd’hui c’était ma fille mais demain sera peut-être la vôtre »

Le porte-parole du procureur, Ulises Lara, a déclaré aux journalistes que la mère de la jeune fille était venue la chercher à l’école et que, ne la trouvant pas, elle avait commencé les recherches. Selon des images détenues par les autorités, le jour où la fille a disparu elle a été vue tenue par la main par une autre femme.

Féminicides au Mexique : "Ceux qui disent nous aimer sont les mêmes que ceux qui nous tuent"

  Féminicides au Mexique : Ce vendredi, dans les rues de Mexico, une centaine de femmes ont dénoncé le meurtre sauvage d'Ingrid Escamilla, une jeune femme de 25 ans tuée sauvagement par son compagnon et dénoncé la récurrence des féminicides dans leur pays. © Fournis par Euronews Des femmes en colère, révoltées ont manifesté dans les rues de Mexico, ce vendredi, pour dénoncer les féminicides de plus en plus nombreux dans leur pays. L'année dernière, le Mexique en a enregistré plus d'un millier, selon des chiffres officiels que beaucoup estiment en dessous de la réalité.

Accusé d ’ un troisième viol, il avait été relaxé, au bénéfice du doute, car il avait désigné comme coupable son propre frère jumeau, Maximiliano Le fait que la mort de Micaela aurait pu être évitée, si le violeur avait été maintenu en détention, a provoqué une vague d’ indignation dans tout le pays : de

Vendredi, des centaines de femmes ont défilé dans les rues de Mexico City et dans d’autres villes du Mexique , après le féminicide d’Ingrid Escamilla le 9 février dernier. Des faits d ’ une extrême violence qui ont choqué le pays tout entier. Afin de crier leur colère et d’interpeller le gouvernement, les

La mère de la fillette a demandé justice pour son enfant. « J’ai besoin de votre soutien, car aujourd’hui c’était ma fille mais demain sera peut-être la vôtre », a-t-elle dit. Elle a accusé un homme d’avoir tué sa fille, sans toutefois donner davantage de détails.

Cet assassinat est intervenu deux jours après que des centaines de femmes eurent manifesté dans plusieurs villes du Mexique pour dénoncer le meurtre particulièrement brutal d’une femme de 25 ans. La jeune femme a été poignardée par son compagnon qui l’a ensuite dépecée et éventrée puis lui a arraché des organes qu’il a jetés dans les toilettes de l’appartement où ils vivaient. L’affaire a également déclenché des protestations contre la diffusion, probablement par des responsables de la justice et de la police, d’images du corps mutilé de la jeune femme qui ont été publiées par des tabloïds de la capitale. En 2019, le Mexique a enregistré 1.006 féminicides, selon des chiffres officiels qui sont sans doute en dessous de la réalité.

Mexique recherche un suspect dans le meurtre d'un enfant .
La police mexicaine recherche une femme qui a été vue par caméra de surveillance avec une fillette de sept ans devant son école le jour de sa disparition. © Reuters Fátima Aldrighett, sept ans, a disparu le 11 février La vidéo du 11 février est la dernière fois que l'enfant, Fátima Aldrighett, est vue vivante. Son corps a été retrouvé avec des signes de maltraitance quatre jours plus tard. Selon des responsables, la femme a été identifiée grâce à un avertissement de son propriétaire.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!