•   
  •   

Monde Gaza: un combattant tué par Israël, son corps ramassé par un bulldozer

17:55  23 février  2020
17:55  23 février  2020 Source:   lepoint.fr

De faux profils de jeunes femmes « séduisantes »…. Israël dénonce une tentative de cyberattaque du Hamas

  De faux profils de jeunes femmes « séduisantes »…. Israël dénonce une tentative de cyberattaque du Hamas Les messages ont été envoyés aux soldats via les applications Facebook, WhatsApp, Instagram et Telegram © Mahmoud Illean/AP/SIPA Des soldats israëliens le 15 août 2015.

Pour les articles homonymes, voir Gaza (homonymie). La bande de Gaza (arabe : قطاع غزة, Qita' Ghazzah) est une bande de terre de 41 km de long sur la côte orientale de la mer Méditerranée dans le bassin Levantin, au Proche-Orient. Elle tire son nom de sa principale ville, Gaza .

Lire aussi : Israël menace le Hamas de destruction totale en cas de guerre contre l'Etat hébreu. Israël a livré entre 2008 et 2014 trois guerres au Hamas et aux autres groupes combattants de l'enclave palestinienne de Gaza . En 2014, environ 2 200 Palestiniens avaient été tués et plus de 11 000 autres

  Gaza: un combattant tué par Israël, son corps ramassé par un bulldozer © Fournis par Le Point

Les forces israéliennes ont tué dimanche un membre du Jihad islamique soupçonné d'avoir placé un engin explosif le long la barrière séparant la bande de Gaza d'Israël, puis ont récupéré son corps à l'aide d'un bulldozer.

L'armée avait indiqué dimanche matin avoir ouvert le feu sur "deux terroristes" qui "tentaient de placer un engin explosif à proximité" de la barrière frontalière.

"Après avoir réussi à contrer une attaque près de la barrière de la bande de Gaza ce matin, un bulldozer de l'armée a récupéré le corps de l'un des assaillants", a précisé à l'AFP une porte-parole de l'armée.

Les «pots de miel» du Hamas

  Les «pots de miel» du Hamas Les smartphones de nombreux soldats israéliens, dont certains étaient en mission sur les fronts de la bande de Gaza, auraient été piratés par le mouvement palestinien du Hamas, révèle l’armée israélienne. Des centaines de militaires seraient tombés dans un piège informatique de grande envergure, selon l’état-major israélien. Mais Tsahal affirme avoir jugulé à temps ces menaces, traqué les applications contaminées, puis démantelé l'infrastructureDes centaines de militaires seraient tombés dans un piège informatique de grande envergure, selon l’état-major israélien.

son corps agonisant, un bulldozer israélien s'est acharné sur son corps avant de le déchiqueter. La veille, à Qods, les soldats israéliens ont tué par balles un jeune Palestinien aux alentours de la Tout en mettant en garde contre toute agression à Gaza , il a annoncé : « Nous prenons cela au

Israël critiquée par la communauté internationale. Les Palestiniens ont lancé des engins incendiaires et explosifs ainsi que des pierres vers les soldats, fait rouler vers eux des pneus enflammés et endommagé la barrière de sécurité entre Israël et l’enclave, a dit l’armée. Ils ont également fait voler

Selon un journaliste de l'AFP sur place, des Palestiniens se sont approchés pour tenter de récupérer la dépouille de l'assaillant présumé avant qu'un bulldozer ne s'approche, ramasse le corps inerte et retourne en direction de la barrière frontalière.

Une vidéo de l'incident, authentifiée par l'AFP, circulait d'ailleurs en boucle dimanche sur les réseaux sociaux palestiniens, de même que celle d'un autre bulldozer utilisé récemment en Cisjordanie occupée pour disperser des manifestants.

Le Jihad islamique, groupe islamiste armé présent à Gaza et qui ne bénéficie pas d'une trêve avec Israël contrairement au mouvement Hamas au pouvoir, a identifié la victime comme étant Mohammed Al-Naem, 27 ans, membre des brigades Al-Qods, sa branche armée.

Syrie: des frappes israéliennes tuent deux militants du Jihad islamique

  Syrie: des frappes israéliennes tuent deux militants du Jihad islamique L'armée israélienne a revendiqué lundi une série de frappes aériennes contre des "positions" du Jihad Islamique en Syrie, qui ont fait deux morts, après des tirs de roquettes par ce groupe islamiste armé depuis Gaza. Et l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), une ONG qui suit de près l'évolution du conflit en Syrie, a évoqué des frappes aériennes "près de l'aéroport international de Damas" visant "des positions des Gardiens de la révolution iraniens", armée idéologique de la République islamique d'Iran, mais aussi "des positions du Jihad Islamique".

Ahmad al-Jabbari a été tué ainsi que son garde du corps . L'homme dirigeait les brigades Ezzedine al Kassam, la branche armée du Hamas. Après ces raids israéliens, l'Egypte a décidé de rappeler son ambassadeur en Israël . La Ligue arabe tiendra une réunion ce samedi.

Israël aurait aussi présenté des excuses à la Turquie et se serait engagé à alléger le blocus de Gaza . En contrepartie, la Turquie abandonne les poursuites contre des ex-chefs militaires israéliens et normalise ses relations diplomatiques avec Israël [84].

D'après l'armée israélienne, qui a diffusé de son côté dimanche des images d'hommes déposant un engin explosif le long de la barrière, le Jihad islamique est "impliqué dans deux tentatives précédentes de placer des engins explosifs artisanaux près de la barrière ces derniers mois".

Un porte-parole du Jihad islamique a appelé à venger la mort de l'un de ses membres et le déploiement d'un bulldozer israélien à Gaza, d'où l'armée israélienne s'est retirée en 2005.

Monnaie d'échange

Selon un journaliste de l'AFP sur place, un char accompagnait le bulldozer et des coups de feu ont été entendus. Deux personnes ont été blessées sur place par des tirs israéliens, a rapporté le ministère de la Santé à Gaza.

Dans une vidéo tournée par l'AFP, des dizaines de Palestiniens transportent sur une civière un homme blessé le long de la barrière.

Israël garde les corps des Palestiniens pour s'en servir comme monnaie d'échange avec le Hamas, mouvement islamiste au pouvoir dans l'enclave depuis 2007 et avec qui l'Etat hébreu a livré trois guerres.

Du point de vue israélien, "le risque d'une escalade (militaire) à Gaza cette année est de plus de 50 %", a indiqué une source proche du dossier.

Israël impose depuis plus de dix ans un blocus sur le territoire palestinien qu'il justifie par la nécessité de contenir le Hamas, qu'il tient pour responsable de toute attaque venant de l'enclave.

Deux millions de Palestiniens habitent dans l'enclave éprouvée par les conflits, la pauvreté et le blocus, et coincée entre Israël, l'Egypte et la mer Méditerranée.

23/02/2020 16:41:02 -          Gaza (Territoires palestiniens) (AFP) -          © 2020 AFP

Benny Gantz, une main de fer dans un gant de velours .
Ancien chef de l'armée israélienne, le centriste Benny Gantz affiche une image de "Monsieur Propre" de la politique face à son rival aux élections de lundi, Benjamin Netanyahu inculpé pour corruption, dont il partage toutefois une vision sécuritaire musclée.A 60 ans, celui qui se veut pragmatique face aux idéologies radicales de la droite va tenter pour la troisième fois en moins d'un an d'obtenir suffisamment de voix pour former une coalition gouvernementale.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 7
C'est intéressant!